Test
Teenage Mutant Ninja Turtles Mutants in Manhattan  (1)

TEST - Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutants in Manhattan - À quand le retour d'un vrai jeu TMNT ?

par

Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutants in Manhattan : Tout le monde y croyait, surtout avec PlatinumGames aux commandes, et pourtant... Ça manque de Mutagène pour donner un peu d'énergie au jeu.

PlatinumGames, un studio japonais expert dans les beat'em all qui a su nous vendre du rêve avec des titres comme Bayonetta ou encore Vanquish, s'est attardé sur la licence Tortues Ninja et nous a pondu Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutants in Manhattan. Une firme renommée, une franchise survitaminée, forcément, les fans attendaient avec hâte la venue de cette nouvelle production qui avait tout pour plaire. Le jeu est disponible sur les consoles de Microsoft, de Sony Interactive Entertainment et sur PC, nous nous sommes lancés dans cette aventure, il est temps de vous livrer notre verdict.

jaquettes Teenage Mutant Ninja Turtles Mutants in Manhattan Achat sur Amazon

Visuellement, il y a de bonnes et  beaucoup de mauvaises choses. D'un côté, nous avons un design très décalé de nos héros, dans un ton très comics, et un univers coloré, de l'autre, un monde plat, vide, avec des effets de lumière qui encombrent la rétine en pleine action. Les textures sont quelconques, le framerate s'emballe de temps à autre, le multiplateforme Cross-Gen est une plaie pour ce type de production, les joueurs ont l’impression de voir un vieux jeu des années 2000 tourner sur une machine de 2016 en haute définition. Pour faire simple, ça manque clairement de peps à l'image...

C'est stérile et lamentable dans l'ensemble...

Teenage Mutant Ninja Turtles Mutants in Manhattan imageCôté gameplay, le titre est ultra nerveux et dynamique, du moins de prime abord... Plus nous avançons dans le jeu, et plus nous nous rendons compte que la prise en main est fastidieuse et brouillonne ; dur de s'y retrouver, dur d'anticiper une offensive, dur de contrer ou d'esquiver un adversaire. Alors quoi ? Les deux touches d'action se font marteler à tout va pour essayer de mettre à terre un opposant en croisant les doigts. Les coups sont peu variés, mais pour apporter un poil de diversité, il est possible de changer de Tortue en cours de jeu. Chaque personnage a ses propres compétences/Ninjustsu (grosse attaque) et amuse un peu. En outre, il est possible d'user de divers objets et de booster un minimum nos combattants en se servant de PC (des points de compétence) que nous remportons à la fin d'un niveau. En d'autres termes, c'est stérile et lamentable dans l'ensemble, surtout pour du PlatinumGames.

Concernant la bande-son, le doublage français n'aide pas à nous immerger dans cette odyssée. Et pour cause, les voix françaises sont crispantes, énervantes, et le niveau des dialogues est risible. Les différentes mélodies, elles, ne sont pas déplaisantes et se situent dans un ton très japonisant, pop, rock et électro. Bref, ici aussi, il n'y a pas de quoi s'extasier...

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
eikichi_onizuka
Moi qui espérait un vrai retour des tortues ninja depuis l'episode Super Nintendo ça fait quand meme quelque année maintenant c'est raté , encore le piège de la license facile pour un jeu de piètre qualité :?
Signaler Citer
phenix8fr
Sa sens la commande expresse pour coller avec la sortie du deuxième films ... par les créateur de Bayonneta ? on à dut mal à le croire . Pourtant les tortues Ninja reste une licence porteuse , à quand un vrai jeux ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
JK-974
eikichi_onizuka a écrit:Moi qui espérait un vrai retour des tortues ninja depuis l'episode Super Nintendo ça fait quand meme quelque année maintenant c'est raté , encore le piège de la license facile pour un jeu de piètre qualité :?

je pense la même chose :cry: pire encore l'absence du mode multi locale, la base même des jeux Tortue Ninja de notre bonne vielle nes!
Comme pour Sonic je ne désespère pas de voir un jour revenir ces licence avec un jeu digne de se nom!
Signaler Citer