Test PS4
Summer Lesson image 1

TEST - Summer Lesson: Miyamoto Hikari - Un professeur, une charmante étudiante, une chambre et un PS VR...

par

Summer Lesson : Que vaut le jeu coquin de Bandai Namco pour le PlayStation VR ? Nous sommes entrés dans la peau d'un professeur pour le savoir.

Le pays du Soleil-Levant a droit à quelques jeux PS VR bien à part de l'Occident, Summer Lesson en fait partie. Le principe est simple, une jeune et ravissante demoiselle a des difficultés avec ses cours, nous entrons alors dans la peau d'un professeur afin de l'aider. L'objectif ? Qu'elle réussisse ses examens. Cette production est une sorte de visual novel (genre très apprécié par les Japonais) interactif où le joueur se doit de sélectionner des réponses pour progresser.

Les interactions avec la belle sont assez bluffantes

Summer Lesson image screenshot 4Cette petite aventure se passe dans deux espaces, un café, où il est possible de voir sa progression et d'organiser ses cours, et la chambre de l’étudiante, pour travailler avec la jeune demoiselle. Lorsqu'une question est posée, plusieurs réponses apparaissent, il suffit de bouger la tête pour en sélectionner une, c'est aussi simple que cela. Pendant les pauses, nous en apprenons un peu plus sur Hikari, sur ce qu'elle aime, nous découvrons son univers et passons des instants privilégiés avec elle afin de bien avancer.

Encore une fois, l'objectif est de l'accompagner dans ses révisions. Pour ce faire, il faut lui stimuler son imagination, ou encore forger sa volonté et son mental. Il n'y a pas de gameplay à proprement parler puisque tout passe par la sélection de « répliques », mais les interactions avec la belle sont assez bluffantes. Et pour cause, en approchant notre visage du sien lentement, la demoiselle va reculer doucement avec un air très gêné. En s’avançant rapidement, elle va se braquer en ajoutant « mais que faites-vous ? ». En plus de tout cela, nous nous lançons dans des phases assez marrantes avec elle, comme les étirements, pour varier un poil les activités ; c'est amusant et à mourir de rire.

Summer Lesson image screenshot 2Visuellement, bien que le PlayStation VR propose un rendu assez moyen, Summer Lesson est très, très propre. L'Unreal Engine 4 chatouille les mirettes, les animations sont à tomber à la renverse, mais pas que. Certaines textures sont étincelantes. Par exemple, l’écran de notre smartphone est sale et des traces de doigts peuvent être perçues avec les jeux de lumière. Tout est fluide, prenant et immersif. En outre, les cours particuliers se passent dans une pièce, ce qui veut dire pas de second plan pixélisé et baveux, pas de fond quelque peu répugnant, c'est vraiment plaisant à regarder, nous avons réellement l'impression d'être dans une chambre d'une élève. Côté sonore, là aussi, de l'excellent travail a été accompli. Nos esgourdes perçoivent la petite horloge sur la droite, écoutent Hikari sur la gauche, tout un environnement est pris en compte, c'est renversant ; mention spéciale au petit moment où l'étudiante nous fait écouter un morceau de son téléphone en plaçant un écouteur sur notre oreille, stupéfiant.

Summer Lesson se termine en quelques minutes, une bonne grosse heure suffit pour en venir à bout. Une fois achevé, des tenues se débloquent et l'envie de recommencer se fait ressentir. Et si « j'avais choisi cette action plutôt que celle-là, il se serait passé quoi ? », telle est la question qui trotte dans la tête. Néanmoins, cette production manque cruellement de divers contenus, une fois que le joueur a vu tout ce qu'il voulait, il retire son PlayStation VR. Pour le coup, d'autres décors, d'autres interactions, différents mini-jeux et un autre personnage n'auraient pas été du luxe. En d'autres termes, Summer Lesson est séduisant, coquet, cocasse, distrayant, immersif et est une sorte d’entrée en matière de ce que pourraient être les futurs titres burlesques 100 % made in Japan.


redacteur vignette kabuto rider Martial DUCHEMIN (kabuto_rider)
Rédacteur - Spécialiste Japon
Résident au Japon, adore les balades à Akiba, les soubrettes dans les rues, les salles d'arcade, le rétrogaming et Street Fighter. Ma vie est vouée à Dragon Ball.
Suivre ce rédacteur : Twitter kabuto_rider GooGle+ Plus GamerGen
Les plus
  • L'impression d’être véritablement en face d'une personne
  • Les réactions d'Hikari, à mourir de rire
  • Concept amusant
  • Le son, bluffant de chez bluffant
Les moins
  • Court
  • Deux décors, c'est tout
  • Un personnage seulement
  • Manque de divers contenus
Notation
Graphisme
15
20
Bande son
18
20
Jouabilité
13
20
Durée de vie
9
20
Verdict
13
20

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
babaookikou
"Deux décors, c'est tout"

Dans les vidéos promotionnelles ont voit une plage pourtant et un parcours de course en tout cas on dirais des leçon à l'extérieur ? Est-ce que par deux décors vous entendez uniquement les décors de gameplay ?

Ou alors le jeu est prévu pour avoir des DLC ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Deviljho70
Je pense qu'il y aura de futur dlc, espérons gratuit (cf la blonde américaine). Ce jeu mérite bien la note de 13, niveau durée de vie c'est assez court mais comme dis dans le test les graphismes et les effets sonores sont bien réalisés(cf le passage de la musique comme cité). Les différentes réactions d'Hikari m'on bien fait rigolé (quand elle est sur son portable et qu'on jette un coup d'oeil sur son ecran).
Pour les personnes en quête de leurs dose d'ecchi passez votre chemin et attendez la sortie du summer lesson like fait par Illusion.
Signaler Citer