Test PS3
silenticon

[TEST] Silent Hill: Homecoming

par

Silent Hill : Homecoming : PS3Gen a le nouveau Silent Hill entre les mains, venez découvrir ce que nos testeurs en ont pensé.



Silent Hill Homecoming sera donc le cinquième épisode de la série. Initialement prévu pour septembre puis novembre 2008, le jeu a été repoussé finalement jusqu'au 26 février 2009. Alors que nos amis Américains peuvent profiter du jeu depuis le 30 septembre 2008, PS3Gen a pu se procurer un exemplaire pour vous donner son avis.




Pour vous mettre dans l'ambiance du jeu sans trop vous en dévoiler le contenu, sachez que vous incarnerez Alex Shepherb, un jeune soldat vétéran de 22 ans. Celui-ci sera blessé lors d'une mission et sera forcé d'aller au repos dans un hôpital militaire le temps d'être soigné. Pendant son séjour, Alex est victime de plusieurs cauchemars concernant son frère, Joshua. Angoissé de ce qu'il a vu dans ses rêves, il décide de partir dans sa ville natale pour se rassurer. Mais une fois sur place, il découvre une ville totalement différente de ce qu'il connaissait. Sa mère est atteinte d'une étrange folie, son père est aux abonnés absents et son frère a bel et bien disparu... Mais motus et bouche cousue, nous vous laissons découvrir la suite de l'histoire par vous-même.


Mon Dieu, il fait noir ! Normal, bienvenue dans le monde étrange de Silent Hill.

Les Silent Hill sont des jeux qui se jouent dans le noir, que ce soit dans votre salon (éteignez bien les lumières) ou dans votre téléviseur (réglez la luminosité). Pour ressentir les sensations de ce nouvel opus, nous vous conseillons de vous mettre à l'aise, dans une pièce isolée, et totalement SEUL. Premières impressions concernant ce nouveau volet, le jeu est beau et passe bien le cap de la Next-Gen. Malgré quelques défauts, Silent Hill reste quand même correct graphiquement. En effet, les jeux d’ombres et de lumières sont tout simplement somptueux et les décors sont très détaillés. Le brouillard est toujours au rendez-vous et produit toujours son petit effet. Les transitions entre "monde réel" et "monde parallèle" sont terriblement beaux, au point de nous donner la chair de poule. Les personnages sont soignés, les visages sont toujours aussi réalistes, seul leur animation manque un peu de finesse. On est loin d'un Metal Gear mais les graphismes vous surprendront quand même... surtout au niveau des monstres.



Envie d'une piqûre ? Madame l'infirmière va s'en occuper !

Des corps luisants... des bêtes à deux têtes... Silent Hill Homecoming nous propose une nouvelle gamme d'ennemis. Plus trash, plus monstrueux que prévu, les monstres sont de moins en moins inquiétants comparés aux précédents volumes, mais certains sont issus du film éponyme. On est moins surpris qu'auparavant mais ça ne gêne en rien l'ambiance. Car heureusement, nos chères infirmières sont là pour nous mettre la pression, tellement sexy et angoissantes à la fois. Sans compter le grand retour de "tête de pyramide", de quoi se cacher de longues heures sous la couette. On notera que la plupart de vos adversaires subiront des dommages sur leurs corps (surtout avec des armes blanches). Une première dans la série des Silent Hill.



J'ai la tête qui tourne, j'ai envie de vomir ! Un problème de caméra ?

La prise en main du jeu se fait rapidement. La jouabilité a évoluée comparé à ses prédécesseurs. Pour ce nouvel opus, vous êtes libre de vos mouvements. Aucun problème en ce qui concerne les attaques ou la navigation dans les différents inventaires. Mais pour ce qui est de bouger, sachez qu'il n'y a aucune caméra fixe. Le joystick gauche vous permet de vous déplacer tandis que le droit permet de gérer la caméra. De quoi donner la nausée... sauf pour les habitués de la manette. A part cela, les armes sont aisément manipulables. Les combats au corps à corps sont faciles à gérer, il vous suffira simplement d'appuyer sur R2 pour locker votre ennemi et mettre Alex en position d'attaque. En appuyant sur Croix, vous donnerez un coup rapidement, à l'inverse, lorsque vous appuierez sur Carré, vous utiliserez une attaque plus lourd qui infligera plus de dégâts à vos adversaires. Il vous sera également possible d'esquiver une attaque en appuyant tout simplement sur Rond au bon moment. Lorsque vous utiliserez une arme à feu, la vue se rapprocha de votre personnage, une cible apparaitra au milieu de l'écran et vous pourrez diriger vos tirs à votre guise en utilisant le stick analogique droit. Une maniabilité orientée "action", les personnes qui n'y sont pas habitués auront un peu de mal. Mais n'ayez aucun crainte car au bout d'une dizaine de minutes, vous maitriserez parfaitement les contrôles.



Vous avez entendu ? Non, sérieusement c'était quoi ce bruit ?

Comme toujours, la bande son est à glacer le sang. Des bruits étranges, des musiques qui sont en parfaite adéquation avec les décors. Vous vous retrouvez seul dans une pièce basique, et vous y entendez tout ce qui s'y passe. Les bruitages se chargeront de vous effrayer. Akira Yamaoka, compositeur de tous les Silent Hill, nous montre que son talent est à son paroxysme. Comme toujours, il nous propose des effets vraiment impressionnants, le tout agrémenté d'un format sonore Dolby Digital 5.1. Que serait un Silent Hill sans notre cher compositeur japonais ? Une ambiance sonore très fidèle à la série.



Je vois le bout du tunnel ! Est-ce que c'est la fin ?

Silent Hill Homecoming va vous donner du fil à retordre. Fidèle à ses grands frères, ce cinquième opus vous proposera une multitude d'énigmes plus ou moins compliquées. Il vous faudra résoudre quelques puzzles, assembler des pièces pour avancer ou bien trouver une clef pour ouvrir une porte. Votre carte vous sera d'une grande aide car le nombre de portes fermées est impressionnant. Comme pour les anciennes versions, tout vos faits et gestes seront notés sur la carte. Bien sûr, il faudra la trouver pour chaque nouveau secteur visité. De plus, les ennemis sont abondants et essayeront de vous empêcher d'avancer. Des nouveautés pour ce nouvel opus, des séquences QTE (Quick Time Event) vous seront imposées plusieurs fois et il vous sera possible de choisir des questions lorsque vous parler à quelqu'un. Pour les habitués de la série, il vous faudra une dizaine d'heure pour terminer ce jeu, du moins en mode normal (au dessus, comptez une douzaine d'heures).

Un peu court ? Pas tant que ça car c'est un Silent hill, ne l'oubliez pas ! Qui dit Silent Hill, dit fin alternative. Il vous faudra recommencer plusieurs fois le jeu pour voir les différentes fins proposées. Ce qui rallonge considérablement la durée de vie du jeu. De plus, pour les plus courageux d'entre vous, un mode difficile vous sera proposé en début de jeu, avec moins de munitions et de fioles de santé. De quoi jouer de longues heures dans ce monde étrange.



En Conclusion :

Finalement, Silent Hill Homecoming n'est pas si mal que ça. Une bonne ambiance, des graphismes assez réussis, ce nouvel opus a su franchir le cap de la Next-Gen. Il est vrai que le jeu n'exploite pas à fond nos consoles, mais c'est suffisant pour passer de bons moments en compagnie d'Alex. Un petit avantage pour ce cinquième opus : les nouveaux joueurs qui découvrent ce nouveau monde d'angoisse n'auront pas besoin de connaître les précédents épisodes. A l'inverse, les fans de la série s'y retrouveront dès les premières minutes. Malgré quelques petits défauts de maniabilité, Silent Hill Homecoming reste un bon jeu qui pourra vous divertir une dizaine d'heures. Un jeu à posséder pour les personnes qui apprécient les "Survival Horror".

Bien sûr, ce n'est que notre point de vue. Rien ne vaut un test du jeu par vous-mêmes pour vous faire votre propre opinion. Vous pourrez vous procurer ce petit bijou le 26 Février 2009 en Europe.




Mots-clés

Commenter 17 commentaires

chronoss2
je l'ai depuis un moment sur PC et je n'y ai pas encore touché. merci pour ce test qui va en faire une de mes priorités. j'ai TR , Dead Space et Fallout 3 à finir. plus SF4 aujourd'hui je suis débordé ;D
Signaler Citer
tib
Ca n'empêche, le faire sortir juste derrière KZ2, le jeu va souffrir! Tout le monde ne passera pas par la case "import" donc, a fortiori, les gamers feront le choix de KZ2...
Perso, même si je sais que je prendrais KZ2 via amazon uk, je ne prendrais pas Silent hill...
Bref, je cause, mais je pense à l'essentiel: encore un test, c'est super, merci les gars! :)
Signaler Citer
Anonymous
Je ne prendrai jamais un Silent Hill mais j'ai pris la peine de lire tout le test qui est très bien écrit, et qui décrit bien (même si j'y ai jamais joué) l'idée que je me faisais sur un Silent Hill (ni mauvaise ni bonne mais pas mon genre de jeu)
Signaler Citer
Dante75
Bonsoir,

D'aprés la jaquette en image et l'absence des logos PEGI (Euro) ou ESRB (US), c'est la version asia qui vous a permis de faire le test... ;)
Cette dernière étant multi surement...
La jaquette de la version européenne étant celle montrée en bas du test.
J'attends de le voir en occasion ayant fait tous les précédents opus et afin qu'il complète ma collection... ;)
Signaler Citer
Dante75
Clint008 a écrit:
Nan c'est la version US qui est utilisé je crois. Ha nan...

L'USRB est en bas à gauche sur ma boite, bizarre...


C'est bien la version "asia" dont la la jaquette sans logos est identique à celle de l'américaine.
CF play-asia :

[img width=170 height=170]http://image1.play-asia.com/170/7l/pa.136688.1.jpg[/img]
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Titiks
Clint008 a écrit:
Mais y'a pas que Killzone sur la PS3 ! Ceux qui ne veulent pas de FPS vont se tourner vers autre chose.
Mais j'ai pas accroché à cet opus, je l'ai même pas fini :-X


Exactement ^^'
Personnellement, même si j'ai été abasourdi par la démo de KillZone 2 (quelle claque graphique !), mon choix se porterait vers Silent Hill à 100%. En cause? Je n'ai JAMAIS accroché à un FPS, encore moins sur console, et que les premiers Silent Hill étaient magistraux. Reste le 4 que je n'ai pas terminé. Malgré toutes leurs qualités, je déplore le changement de politique des derniers Bioharzard, beaucoup plus tourné action et bien moins ambiance que la première trilogie. Silent Hill a gardé cette touche au moins. J'ignore si j'achèterai ce jeu (il en a tant... Eternal Sonata figure en bonne place pour le suivant) parce que de toute façon, je suis trop stressé pour les terminer (j'ai pas mal de Survival que j'adore, mais le stress me fait perdre mes moyens ^^' du coup, je meurs bêtement XD), mais en tout cas, pour les gens comme moi, il est prioritaire sur KZ2.
Signaler Citer