Test
testintrop

Test de Locoroco

par

Toujours pour être le plus complet possible, PSPGen propose desormais les Tests de la Rédaction, rédigés par des Testeurs du Staff PSPGen ... Voici aujourd'hui le test de Locoroco ...




Sony nous a pondu un jeu très original doté d'un concept lui aussi très original. En effet LoCoRoCo sort de l'ordinaire, tant par sa façon d'y jouer que par son histoire. Mais quelle est l'originalité si originale de ce jeu ? Quel est ce nouveau concept ? Eh bien nous allons le découvrir tout au long de ce test...
Après avoir mis l'UMD dans la PSP et l'avoir lancé, le jeu nous demande de choisir la langue. Une fois choisie, vous pouvez faire une nouvelle partie ou en charger une précédente. Ce choix fait, un nouveau menu vous propose de jouer à l'histoire, aux mini-jeux, de construire une maison loco ou d'accéder aux options.




LoCoRoCo a été codé dans un environnement 2D style dessin animé ressemblant aux Barbapapas ! Les décors sont très variés, ainsi nous avons des niveaux dans la jungle, au pôle nord ou encore dans l'organisme d'une grosse bestiole. La modélisation de l'environnement et des LoCoRoCo est très bien réalisée et propre. Aucun bug graphique n'est présent comme avec la 2D (ou 3D) de certains jeux. Les graphismes nous mettent vraiment dans l'ambiance d'un dessin animé pour les tout-petits, ce qui nous change des jeux habituels et se révèle très agréable, nous sommes vraiment dans une autre dimension ! La dimension des LoCoRoCo !






Sony a choisi de réaliser Locoroco avec un concept des plus original. Un concept simple, très simple, mais diablement efficace ! Tellement simple que trois boutons suffisent pour jouer, et c'est là que le concept si original arrive, car le jeu ne se joue qu'avec les gâchettes et O. Appuyez sur la gâchette gauche et vous verrez votre niveau se pencher vers la gauche, ainsi que votre LoCoRoCo rouler dans cette direction. A l'inverse, appuyez sur la gâchette droite, et hop le niveau se penche à droite et votre LoCoRoCo roulera. Un passage trop étroit pour s'y engouffrer ? Une pression sur O et voilà votre LoCoRoCo divisé en plein de LoCoRoCo. Une fois le passage traversé, une pression de plusieurs secondes pour voir vos LoCoRoCo se rassembler en un seul. Pour sauter, il vous suffira d'appuyer sur les deux gâchettes en même temps et de les relâcher. Un gameplay donc très simple et très original, mais qui est recherché et qui ravira les plus jeunes comme les plus vieux.






L'histoire de LoCoRoCo se termine assez rapidement même si quelques heures ne sont pas de trop. Là où il faut plus de temps, c'est pour finir chaque niveau à 100% ! Car certains ne posent pas de problèmes alors que d'autres sont coriaces ! Un passage secret un peu trop secret, un passage un peu trop dur à atteindre, tout est là pour mettre un peu de piment ! Il suffit d'un LoCoRoCo en moins, d'un muimui ou d'un insecte pour voir votre niveau non terminé à 100% (Malgré tout ça, LoCoRoCo est un jeu auquel on revient souvent, soit pour une partie, soit pour finir un niveau éternellement interminable !).






LoCoRoCo est doté d'une bande son très originale entièrement en japonais. Chaque niveau a sa musique et chaque musique est différente, aucune ne se ressemble. Il est très agréable de jouer avec ces musiques rythmées qui nous mettent vraiment dans l'ambiance du jeu, et même après avoir fini de jouer, on les a encore dans la tête !
Pour tous les bruitages, paroles et autres sons en dehors des musiques, eux aussi sont très bien réalisé et sont de qualité. Cela contribue à nous mettre dans dans l'ambiance.
Nous avons là une bande son vraiment très bien et originale, tant pour les musiques que les divers effets sonores.






Les LoCoRoCo, sorte de Barbapapas de toutes les couleurs, vivent sur une planète joyeuse et paisible. Un jour, des méchants envahissent cette planète. Les LoCoRoCo auront pour but d'éliminer tous les ennemis et de rétablir la paix dans chaque niveau de chaque monde de cette planète. Pour rétablir joie et paix, il va falloir finir les différents niveaux en trouvant les 3 muimuis, les 20 LoCoRoCo sans oublier les sortes d'insectes tout au long du niveau. Des passages secrets seront à découvrir afin de tout avoir et différent bonus seront à débloquer.






Graphimes : Des graphismes simples, mais très agréables et beaux.
Jouabilité : Une prise en mains très facile avec trois boutons.
Scénario : Une histoire simple sans avoir à se casser la tête.
Bande-son : Une réalisation sonore au top !
Durée de vie : L'histoire se finit vite, mais beaucoup plus de temps sera nécessaire pour finir le jeu à 100%

Verdict:


Sony a donc voulu innover avec LoCoRoCo et a réussi. Surtout avec son gameplay ! Mais aussi par sa bande son originale et ses graphismes simples, mais agréables à l'oeil. Le scénario, lui, n'a rien d'innovant et n'est pas « exceptionnel », mais il reste sympathique et original.

Note : Vous vous sentez l'âme d'un testeur et souhaitez postuler pour être testeur chez PSPGen ? Envoyez nous (par MP à un admin) votre prose !

Source : PSPGen


Commentez cette news en cliquant ICI

Mots-clés

Commenter 15 commentaires

fun
Pas mal

maintenant faut regrouper tous les tests en une page ou on peu facilement voir quels jeux sopnt testés (un peu comme sur JV. com)

suggestion, rien de plus... 8)
Signaler Citer
nrj6teme
C'est bien écrit et rapide à lire :D

Juste une remarque:
"LoCoRoCo est doté d'une bande son très originale entièrement en japonais."

Attention les paroles ne sont pas du japonais, mais une langue inventé ;)

Longue vie a pspgen.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ketchup
Si vous pensez que vous avez de quoi être testeur (c'est à dire faire des tests régulièrement, écrire correctement ...), envoyez moi un MP avec un test (au format doc par exemple) qu'on puisse juger de votre talent.

PS: le test doit être à 100% de vous, pas de copie, !
Signaler Citer
Anonymous
c'est quoi que tu appelle au format doc???
je viens de reinstaller lep plugin des capture, et avc la dizaine d'UMD que j'ai, je vais tenté de vous faire un pti test par semaine, a parti de ce week end
Signaler Citer