Test PS3
infamous 01

[TEST] inFamous

par

inFAMOUS : PS3gen a pris le temps de décortiquer pour vous inFamous, le jeu d'action le plus électrique de la Playstation 3 !


Vous êtes Cole Macgrath, un simple coursier qui après s'être tranquillement levé un matin, livre une sorte de bombe qui explose dans ses mains. Réduisant une partie de la ville en cendres, la fameuse "métasphère" lui a également donné la faculté de contrôler l'électricité, à ses dépends malgré tout. Une épidémie faisant rage à Empire City, le gouvernement décide alors de fermer tous les accès permettant d'y rentrer et d'y sortir, livrant ainsi la ville à des gangs profitant de la situation pour en prendre le contrôle. Votre but est simple, vous devez trouver un moyen de vous échapper de la ville qui se dégrade au fur et à mesure du temps. Mais êtes vous prêt à tout pour y arriver, ou protégerez vous chaque vie comme si c'était la vôtre ?

 

Le t-shirt inFamous disponible dans Home en vrai !



Scénario :

Certainement le point fort du jeu, le scénario fourni le background parfait pour un jeu de super-héros des temps modernes. Avec la possibilité de choisir son orientation karmique, vos actions et le choix des missions, vous aurez une réelle liberté de décision et d'interaction avec le scénario. Même si beaucoup d'éléments seront les mêmes que vous soyez du côté des gentils ou des méchants, c'est un réel plaisir de refaire le jeu dans l'autre camp pour savourer les quelques subtilités d'un scénario par rapport à l'autre. Les rebondissements sont parfois imprévisibles et offrent au joueur quelques grands moments et de bonnes leçons sur l'amitié, l'amour et le destin.

Petit plus, les temps de chargements sont livrés avec des citations philosophiques qui vous permettront de patienter tout en vous prenant la tête. Centré autour de la quête vers le pouvoir et de son utilisation, le scénario d'inFamous vous fera réfléchir à ce que vous feriez avec tous ces pouvoirs à travers des personnages attachants tels que Zeke, le fanfaron de la bande, toutefois légèrement jaloux du héros et Trish, la petite amie de Cole, qui fera du mieux qu'elle peut pour aider son prochain. Enfin, nous attribuerons une mention spéciale aux cinématiques d'une beauté et d'une originalité à couper le souffle. De superbes dessins, plus ou moins animés, vous en mettront plein la vue avec un visuel irréprochable, renforçant ainsi les traits empruntés à l'univers Comics.


Les cinématiques très réussies renforcent l'univers Comics.



Gameplay :

Il est sûrement utile de commencer par l'introduction du jeu, absolument renversante et, à notre goût, véritable élément de gameplay, puisque le menu principal vous indiquant d'appuyer sur START fait déjà parti du jeu... Nous ne spoilerons pas ce qui se passe lors de la pression de cette touche, mais Sucker Punch a fait très fort ! En ce qui concerne la suite des évènements, les développeurs ont fait le choix d'utiliser un gameplay à la troisième personne très riche, permettant de ne pas devoir switcher entre les pouvoirs avant de les utiliser. Par conséquent, tous les pouvoirs sont accessibles à tout moment sur simple pression d'une combinaison de boutons. L'avantage, c'est que l'interface est épurée et que vous n'avez pas à changer de pouvoir en plein combat, l'inconvénient, c'est qu'on se perd un peu dans toutes les combinaisons possibles et qu'on finit par lancer des pouvoir qu'on ne veut pas forcément.

Élément de gameplay qui en amusera plus d'un, surtout ceux ayant aimé la liberté de mouvement d'Assassin's Creed, Cole est capable de s'accrocher à n'importe quel objet qui sort d'un mur. Le tout étant très scripté, vous n'aurez pas besoin d'atterrir au millimètre près pour vous en sortir, ce qui vous permettra de ne pas vous soucier vraiment de ce que vous faites et de vous livrer aux cascades les plus folles. Revers de la médaille, certains déplacements vous feront sauter dans tous les sens sans réussir à atteindre une plateforme pourtant à portée de bras, vous faisant passer pour le plus idiot des super-héros. De même, atteindre le sol s'avère parfois chaotique. Globalement, on est tout de même satisfait par le gameplay d'inFamous, qui offre une liberté d'action plutôt incroyable et qui rend bien toute la puissance dégagée par les pouvoirs de Cole. L'un d'entre eux est même dirigeable à la Sixaxis, ce qui ne fera de mal à personne.

Les petits détails ne manquent pas non plus, on vous appellera pour vous demander de l'aide si vous êtes un héros alors qu'on vous jettera des pierres si vous êtes méchant, les gens vous prendront en photos et vous filmeront (ça c'est l'effet YouTube)... inFamous se permet même d'offrir un petit coté RPG avec gain d'expérience et évolution de vos pouvoirs selon votre orientation. Les pouvoirs en super-méchants sont évidemment plus destructeurs mais les pouvoirs du héros ont l'avantage de recharger votre énergie ce qui vous permet de les utiliser plus souvent. Vous gagnez de l'expérience via l'aventure principale, les quêtes annexes, votre victoire sur les ennemis, le traitement des gens... Vous devrez aussi trouver des fragments dispersés dans la ville pour augmenter votre niveau d'énergie à l'aide du radar et du bouton L3.

Nous tenons enfin à mettre le point sur la fameuse "absence de liberté" que certaines personnes raillent sur internet : inFamous n'est pas un GTA-like. Si vous voulez monter dans les voitures, nager, tuer des passants à coup d'AK-47, achetez autre chose. C'est un jeu de super-héros, serait-il logique de voir Cole monter dans une voiture pour écraser un ennemi ? Serait-il logique de le voir nager alors qu'il est électrique ? Serait-il logique de le voir prendre des grenades alors qu'il peut faire bien mieux avec ses pouvoirs ? Il faut rester logique, et Sucker Punch a réussi le pari habile de créer un jeu de super-héros qui y ressemble vraiment.



Cole est un peu l'Altaïr du futur.



Graphismes :

Certainement une petite faiblesse du jeu, le moteur graphique est un petit peu faiblard par rapport à certaines productions sorties ou à venir. Souffrant d'un aliasing marqué, surtout sur les ombres, d'une animation faciale un peu rigide et de bugs divers comme l'apparition tardive de certaines textures, inFamous excuse ses imprécisions graphiques par un environnement ouvert, une distance d'affichage plutôt bonne et des effets très réussis. Finalement, par rapport aux jeux similaires offrant une ville libre comme terrain de jeu, inFamous ne s'en tire pas si mal.


L'introduction du jeu est certainement l'un de ses meilleurs moments.



Durée de vie :

L'aventure principale se boucle en une vingtaine d'heures "seulement", que vous pouvez doubler si vous refaites une partie dans l'autre camp. Les quêtes annexes et la récupération des boites mortes et des fragments vous prendront aussi un certain temps, ce qui offre une durée de vie plutôt bonne pour un jeu de ce type. On regrette quand même que le jeu ne soit jouable que tout seul, on aurait bien aimé un mode online pour pouvoir se balancer des éclairs entre super-héros. Enfin, l'aventure solo est tellement bonne qu'on en oublie son associabilité.


Au fil du jeu, vous débloquerez beaucoup de pouvoirs.


Bande-son :

Bénéficiant d'un doublage français de très bonne facture, l'immersion sonore dans l'univers d'inFamous se fait à merveille. L'avantage principal de cette traduction réside dans l'apport au background. En effet, vous entendrez régulièrement dans la rue des gens vous louer ou vous insulter selon votre orientation mais assisterez aussi à des flash-infos télévisés qui, en anglais, perdraient de leur intérêt pour les joueurs non anglophones. Les musiques, bien que peu présentes en général, sont de bonne facture et collent parfaitement à l'ambiance du jeu. Les bruitages sont tout de même sacrément bien réussis, et renforcent le sentiment de puissance. C'est le calme avant la tempête, aucun bruit dans la rue. Puis Cole arrive, balance quelques vagues d'électricité et tout se déchaine, les explosions s'enchainent. Les gens hurlent, courent, vous demandent d'aider les blessés. Du grand art.


Certains effets sont très réussis.



Les trophées :

Alors que certains trophées seront plutôt longs à obtenir, comme celui où vous devrez soigner 250 personnes ou la quête des fragments, aucun n'est hors de portée. Il vous faudra cependant dédier une partie à faire le bien, et une autre à tout détruire. Petite note à ceux qui seraient tentés par le trophée où il faut terminer le jeu en mode difficile sans changer la difficulté, vous devez d'abord commencer une partie, changer le niveau de difficulté dans les options en mode Difficile, puis faire Données Sauvegardées => Nouvelle partie afin de recommencer directement en Difficile. Vous pouvez consulter la liste des trophées du jeu en cliquant ici.


L'exploration des zones fermées est parfois très fastidieuse.



L'édition collector :

Enfin, un petit point sur l'édition collector du jeu s'impose. Elle contient une superbe boite en carton dépliante et décorée de divers visuels des cinématiques du jeu, un petit livret d'artworks, le manuel, le jeu et un code exclusif permettant de télécharger un pouvoir bonus sur le Playstation Store. Les lames gigawatts s'ajouteront alors à la liste, dotant Cole d'épées d'électricité sur simple pression de la touche droite, offrant à vos coups au corps à corps une puissance incroyable et gratifiant son utilisation d'un effet de ralenti très classe. Pour seulement 5€ de plus que l'édition classique, il serait vraiment dommage de s'en priver... surtout qu'il ne serait pas étonnant de trouver ce pouvoir dans quelques temps sur le Playstation Store à 2 ou 3€.

 

L'édition collector a été très soignée pour son prix.



Conclusion :

inFamous est un très bon jeu, n'en déplaise à tous ceux le comparant à GTA. Respectant parfaitement l'univers dans lequel il évolue, il s'agit là d'un véritable jeu de super-héros des temps modernes. Bénéficiant d'un gameplay très élaboré mais un peu hasardeux, l'aventure que vous offrira le jeu est digne de son prix. Sucker Punch frappe très fort et arrive à nous captiver avec un scénario intéressant servi par un background et des cinématiques qui font la réelle force de leur bébé. On lui pardonnera ses quelques imperfections graphiques et on attend désormais inFamous 2 avec impatience. Bien joué !

 


 

Mots-clés

Commenter 31 commentaires

PoPod
Le personnage au cheveux long portant le T-shirt est livré avec ?  ;D

Très bon test, mais le jeu ne m'a pas autant plus sur la démo, j'ai du mal à trouver de bon jeux en ce moment (vais me faire taper sur les doigts), peut être parce que j'achète trop de BR  :P
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nathrakh
Je suis en train de le finir une seconde fois en infame, et je dois dire que je prends tjrs mon pieds. Je le recommande chaudement.

Par contre ma copine m'a offert Prototype, et la c'est le drame. total deception, apres qq heures de jeux, je suis vite retourné terminer ma deuxième partie d'infamous. Bien que ces deux jeux sont souvent comparé, ils n'ont rien a voir au final, et ne répondent pas du tt au mm attentes. Je pense que ceux qui ont pas accroché a infamous s'y retrouveront dans prototype et inversement. Prototype utra bourrin(et horriblement moche, mais bon osef si le jeu est bon), infamous plus fin avec une histoire que j'ai trouvé plus intéressante.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jonyjack
PoPod a écrit:
Le personnage au cheveux long portant le T-shirt est livré avec ?  ;D

Kreep est dispo avec le collector Metal Edition :D :D

sinon très bon test, j'avais déjà dans l'idée de l'acheter mais maintenant j'en suis sûr ^^
je vais quand même attendre une baisse de prix ou de l'avoir en occaz :P
Signaler Citer
Leedan
Rhaaa encore un test qui me donne envie de le prendre. Mais je vais d'abord finir mes jeux que j'ai pas encore reçus  ;D
(sympa les bonus de la collector sinon)
Signaler Citer