Test
segarally

Sega Rally

par

Sega propose son premier jeu de rallye sur console PSP. Finies les courses ou l'on arrive intact et sans poussiere, place à la boue et aux cailloux ! Attention, vous êtes prévenus !



Gràce a sa maniabilité trés simple, vous avez le choix de vos commandes, que ce soit au joystick ou avec les touches directionnelles, c'est à vous d'en décider. C'est au pilote de braquer et de contre-braquer lors des virages qui s'avèrent toutefois plutôt glissants, ce qui donne un bon point au gameplay et une sensation de jeu frissonnante. Vous pouvez choisir la voiture de vos rêves, que ce soit la Xsara de Sebastien Loeb, ou la Subaru Impreza. Vous pouvez même modifier les pneus de votre véhicule après une course, mais vous ne pouvez pas changer d'autres pièces car dans le jeu aucun dégat n'est géré, ce qui est plutôt limitatif et contradictoire pour ce type de jeu et son gameplay.

Les graphismes sont assez réussis avec des décors trés réalistes quelque soient les conditions climatiques proposées (la neige, le soleil, la pluie tropicale, ...), et des véhicules bien modélisés. Sega Rally affiche là un point positif malgré quelques problemes de texture en cours de jeu venant géner quelque peu la visibilité du joueur.
Mise à part ce point négatif, Sega Rally offre donc un réalisme poussé des véhicules et autres éléments du décor par rapport à ce que l'on est en droit d'attendre d'une PSP, et n'a pas à rougir de la version PC pour ce qui est de la richesse de contenu.

La durée de vie est très bonne grâce notamment à un mode championnat d'un niveau élevé qui "tient la route" avec ses trois types de compétitions (standard, modifiée et classique). Le menu multijoueur permet d'accéder aux modes infrastructure (jeu sur internet), adhoc (jeu en réseau local) et partage de jeu (pour jouer à plusieurs avec un seul UMD en mode limité). Les autres menus restent assez classiques pour ce type de jeu puisque l'on retrouvera les modes course contre-la-montre (avec un niveau de difficulté qui s'adapte aux progrès du joueur pour devenir de plus en plus difficile), course rapide et championnat déjà cité précédemment.

En ce qui concerne l'environnement sonore du jeu, il est plutôt réussi avec une bonne intégration des bruits mécaniques lors des phases de courses, restant cependant très classique pour ce type de jeu. Le copilote parle toujours anglais, dommage qu'il n'ait pas été traduit, mais il suit bien le déroulement des actions, ce qui finalement ne pose pas de problème en course. On voit bien que Sega a fait un effort pour optimiser la bande son de cette version portable, mais on aurait pu s'attendre à mieux notamment sur le choix des musiques qui ne se collent pas toujours au jeu et autres petits détails qui lui feront rater la marche du hit.

Ce jeu est finalement trés reussi, il allie les atouts du rally et du bon jeu de course en un titre. Vous pourrez y prendre plaisir si vous êtes adepte des sports mécaniques orientés arcade grâce à ses nombreux mode et son large choix de véhicules disponibles que vous débloquerez au fil du jeu. Un titre très complet pour une première incursion d'un jeu de course Sega sur PSP et peut être le début d'une longue série venant compléter une liste de titres d'un genre un peu trop discret sur portable.

Source : PSPGen

Commentez cette news en cliquant ICI

Mots-clés

Commenter 41 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Dragon-DxZ
Tu as oublié de préciser que ce jeu à une conduite arcade et qu'on ne rentre pas du tout dans une simulation automobile... Séga Rally est très spécial (moi c'est mon enfance donc j'aime lol) mais ceux qui aiment NFS Carbon ou les jeux type Gran Turismo, PGR, Forza etc... n'y trouverons pas leur compte...
Signaler Citer
Anonymous
je l'ai acheter et je l'ai vite vendu car meme si le graaphisme et bien les decor et les voiture bien modélisé c vrement de l'arcade car on peut pas jouer comme on veut tjr un chrono pour nous soulé !! trop déçu par le jeu moi !! :cry:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Albert Einstein
Certaines voitures sont un peu "absentes" (pas de C4 WRC) ajouter à ca l'absence de la gestion des dégâts (qui a dit aberrant pour un jeu de rally ?) et enfin un jeu de rally où l'on court contre 6 voitures simultanément (quoi vous avez dit bizarre ?) on obtient tout juste 10, donc vous êtes bien généreux...
Preferez y WRC qui malgré son âge est encore loin devant ce Sega Rally.
Signaler Citer
Thurston92
Vous pouvez choisir la voiture de vos rêves, que ce soit la Xsara de Sebastien Loeb, la Impreza ou même la sublime Subaru.


Parce que c'est pas la même voiture? Vu qu'il n'y a pas de Legacy, et encore moins d'Outback, de Forester ou de Tribeca, je pense que oui. :wink:

Sinon bon jeu (dans le genre), surtout plaisant en multi.

EDIT:
Preferez y WRC qui malgré son âge est encore loin devant ce Sega Rally.


Pas faux si tu préfères la simulation (qui ne plaît pas forcément à tout le monde), non si tu aimes davantage l'arcade (fun quelques temps, moi ça me soûle vite)
C'est comme comparer Burnout et PGR, c'est pas le même style de jeu.
Signaler Citer
davchh
Hello !

Je n'ai pas aimé du tout.

Trop facile, trop arcade, trop répétitif.

C'est vrai, je préfère la simulation, mais j'ai tenté celui-ci puisque j'ai Colin Mc Rae Dirt sur PS3 et donc je n'achèterais pas Sega Rally sur cette console (Un jeu qui mise uniquement sur les traces au sol d'un tour à l'autre... bof bof...).

Sur PSP, pas de Colin Mc Rae donc, j'ai pris Sega Rally.

Jeu Fini en quelques 4 heures environ...

Une fois qu'on a compris qu'il faut taper le c** de la voiture dans les virages pour ne pas ralentir, on peut finir le jeu fissa en choisissant bien la voiture la plus rapide à chaque fois.

Meme si ce jeu est ARCADE, on ne le dira jamais assez, faut quand même pas non plus exagérer...

C'est quand même allucinant que pour être bon à ce jeu, il faille juste ne jamais lacher le bouton d'accélérateur et se servir des murs pour rebondir...

Les 5 premières courses, j'ai trouvé ça fun, mais pour le reste, j'ai fini le jeu par respect pour l'éditeur et pour mon fric...

Résultat : Jeu revendu...
Signaler Citer