Test
Far Cry Primal screenshot capture preview (9) 1

PREVIEW - Far Cry Primal : notre avis après quelques heures de jeu dans un monde primitif

par

Far Cry Primal : Se battre avec des massues, arcs et autres couteaux en silex, cela ne vous tente pas ? Lisez, vous changerez peut-être d'avis.

Far Cry Primal n'est autre que la nouvelle production d'Ubisoft Montréal. Après sept épisodes dans un univers contemporain, ce huitième opus, lui, voit son histoire se dérouler pas moins de 10 000 ans avant Jésus Christ. Même si la période change, même si les armes à disposition ne sont plus des fusils d'assaut, les bases de la licence Far Cry sont bien là avec, comme l'a si bien expliqué Jean-Sébastien Denant lors de notre interview, une nature hostile où il faut survivre, un univers sans loi à explorer et des ennemis un peu fous.

Far Cry Primal devrait pouvoir satisfaire un peu tout le monde.

Far Cry Primal Preview capture screenshot 0001 2Côté histoire, effectivement, le dépaysement est total. Au lancement du jeu, un compte à rebours nous ramène loin dans un passé où l'homme commence à peine à établir des territoires et se battre pour les défendre. Dans Far Cry Primal, nous allons donc vivre, au travers de la guerre entre trois tribus – Izila, Udam et la nôtre, Wenja – ce qui aurait pu être la première guerre territoriale au monde. L'univers du jeu est, justement, séparé en trois espaces distincts avec, dans chaque, une tribu différente. Il y a la partie marécageuse, la partie montagneuse et la forêt où notre groupe vit. Les objectifs principaux  seront alors de faire progresser notre village, trouver d'autres Wenja aux possibilités uniques grâce à différentes quêtes disséminées dans cette immense carte et surtout d'anéantir les deux autres tribus.

Graphiquement parlant, le jeu est beau. Les premières minutes, mélangeant cinématiques et gameplay, sont vraiment superbes et nous ont directement plongés dans cette ambiance primitive. Le passage en mode FPS offre des graphismes agréables à l'œil et reste au niveau attendu. Il en est de même pour la partie sonore qui a été soignée.

Far Cry Primal Preview capture screenshot 0007 2Pour le gameplay, techniquement parlant, il n'y a vraiment rien à redire, car tout est très intuitif et la gestion à la manette ne pose aucun problème. En prime, il y a toujours sur l'écran une indication quant aux boutons à appuyer en cas d'interaction possible. Enfin, toute la partie gestion (création d'armes, inventaire, etc.) est gérable via une interface visuellement réussie et facile d'utilisation. Sinon, au niveau des combats, il y a plusieurs approches possibles en fonction de l'environnement et des ennemis. La première, foncer dans le tas, et cela ne paye pas toujours, loin de là. La seconde, c'est par la ruse. La vision bestiale donne la possibilité à Takkar, notre héros, de voir où se trouvent les ennemis (les animaux et les matériaux aussi, au passage). Grâce à cela, une approche plus furtive peut être adoptée. En approchant de façon discrète derrière un ennemi, il est possible de le tuer rapidement, sans bruit, puis de tirer son corps pour le cacher. Il est aussi possible d'envoyer votre animal de compagnie, comme un loup dressé, attaquer à votre place ou de lui demander de vous seconder lors d'un combat. Plus subtil, l'utilisation d'une chouette dressée peut vous permettre de mieux connaître l'emplacement de vos ennemis, de les marquer sur votre mini-carte voire, après une évolution de votre amie volante, de la faire les attaquer. Vous l'avez compris, sur la jouabilité, les possibilités offertes sont nombreuses, et Far Cry Primal devrait pouvoir satisfaire un peu tout le monde.

Commenter 6 commentaires

madxav
Pourquoi vous dites que c'est le 4ème opus après 3 volets contemporain ? Vous zappez FAR CRY 4 ?
Après, tout ce que vous citer rappelle quand même fortement FAR CRY 4 et à part la chouette qui va d'une manière différente remplacer l'appareil photo pour marquer les ennemis, on ne voit pas trop de différence flagrante avec le précédent volet.
Utiliser un animal pour attaquer ? On le faisant déjà via un tigre blanc dans certaines quêtes.
Aménager sa grotte ? On aménageait déjà notre maison. En quoi est-ce différent ?
Etendre son territoire ? Concrètement, en quoi est-ce différent de la conquête des bases ou tours de transmission qui permettaient d'élargir la carte ?
Honnêtement, vous dites que c'est le renouveau mais j'ai du mal à voir où sont les vraies nouveautés. Ca fait plus "Opus 4.5", tout comme FAR CRY BLOOD DRAGON reprenait les bases de FAR CRY 3 pour une aventure décallée dans le temps...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Sebayer
madxav a écrit:Pourquoi vous dites que c'est le 4ème opus après 3 volets contemporain ? Vous zappez FAR CRY 4 ?
Après, tout ce que vous citer rappelle quand même fortement FAR CRY 4 et à part la chouette qui va d'une manière différente remplacer l'appareil photo pour marquer les ennemis, on ne voit pas trop de différence flagrante avec le précédent volet.
Utiliser un animal pour attaquer ? On le faisant déjà via un tigre blanc dans certaines quêtes.
Aménager sa grotte ? On aménageait déjà notre maison. En quoi est-ce différent ?
Etendre son territoire ? Concrètement, en quoi est-ce différent de la conquête des bases ou tours de transmission qui permettaient d'élargir la carte ?
Honnêtement, vous dites que c'est le renouveau mais j'ai du mal à voir où sont les vraies nouveautés. Ca fait plus "Opus 4.5", tout comme FAR CRY BLOOD DRAGON reprenait les bases de FAR CRY 3 pour une aventure décallée dans le temps...


Ba c'est comme tous les jeux Mario si tu vas par là. On saute sur des plate formes, avec toujours les mêmes ennemis, rien ne change, personne ne râle. Far Cry, c'est pas pire.
Signaler Citer
seb6719
madxav a écrit:Ba c'est comme tous les jeux Mario si tu vas par là. On saute sur des plate formes, avec toujours les mêmes ennemis, rien ne change, personne ne râle. Far Cry, c'est pas pire.
.
Dans mario il y a en général toujours des nouveauté dans les items(mario volant, fleur boule feu, mario pinguin, etc...) certes il rajoute pas grand chose et cela doit pas être bien compliquer de rajouter cela.
Après c'est vrai que dans les jeu en 3d open world, il y a que très peu de nouveauté mais il faut être compréhensible du faite que juste un rajout sur un jeu 3d demande plus de boulot (modelage 3d, effet sonore 3d, l'ombre a gérer, les impact, etc...) comparer a un mario cela est juste un vielle image jpeg coller sur un autre image png pour le décor. cela représente moins de boulot.
Certes je généralise au max mais un jeu 2d sera en général plus simple a développer que un jeu 3d et surtout ils doivent respect le calendrier.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
@madxav

Tu as tout à fait raison sur le fait que "3 opus contemporain" est faux, c'est 7 qui devrait être écrit. Je devais être dans la lune ^^
En étant plus précis, Far Cry Primal est le huitième opus de la série car il arrive après Far Cry, Far Cry Instinct, Far Cry Vengeance, Far Cry 2, Far Cry 3, Far Cry: Blood Dragon et Far Cry 4. Globalement, seul Primal se passe dans un temps non contemporain. Je vais donc corriger ma phrase.

Toujours dans l'esprit de précision, la possibilité de cueillir des plantes et de chasser des animaux sauvages pour créer des objets date de Far Cry 3. Donc, comme je l'ai écrit, Primal reste un Far Cry avant tout mais le passage en mode primitif amène vraiment un truc en plus qui fait que la sauce, pour moi en tous les cas, a pris.
Signaler Citer