Test PS4
Battlezone 16 06 2015 screenshot 1

PREVIEW - Battlezone : nous avons piloté un char d'assaut du futur avec le PlayStation VR

par

Battlezone : Lors de la Paris Games Week 2015, nous avons pu tâter le nouveau projet de Rebellion, un reboot de Battlezone en réalité virtuelle.

Officiellement révélé lors de la Paris Games Week 2015Battlezone fait partie de cette longue liste d'expériences en réalité virtuelle pour le PlayStation VR dont nous ne savons pas encore ce qu'elles deviendront.

Nous avons pu tâter la démo du projet dans le cadre du salon, avec le casque sur la tête, forcément. En l'état, les développeurs de Rebellion Games ne sont pas prêts à nous dévoiler ce à quoi ressemblera le projet final, et nous ne contrôlons donc ici qu'un char d'assaut futuriste dans un décor aux couleurs néon, qui doit éliminer des cibles réparties sur le terrain. Directement, l'influence Tron se fait ressentir, tout du moins quant à la patte artistique, et c'est loin d'être un mauvais point. Dommage que les limitations techniques du modèle actuel du PSVR ne rendent pas honneur à l'environnement, dont la définition est encore décevante.

Mais ces défauts sont largement compensés par l'immersion que propose l'expérience. Le plus grand plaisir de notre session fut assurément d'observer notre cockpit, qui nous offre certes une vue sur l'extérieur, mais comporte aussi une multitude de détails autour de nous, qu'ils soient uniquement esthétiques ou vraiment utiles. La bonne idée la plus flagrante est un radar central sur notre tableau de bord, qui nous indique la position de nos adversaires avec un sonar. Dans ce sens, nous avons vraiment l'impression d'être un pilote.

Pour le reste, le gameplay se montre assez classique, avec de lents tirs puissants ou en rafales, des déplacements simples, et un système de saut qui, VR oblige, donne de vrais haut-le-cœur, ce qui se montre aussi déroutant que jouissif : reste à savoir depuis quand les tanks, certes du futur, peuvent sauter. La carte, avec un peu de relief, ainsi que les vaisseaux terrestres et aériens nous demandent même parfois de bouger la tête dans notre cockpit pour déterminer l'origine des assauts ennemis. Aussi simple qu'efficace, et déjà très immersif, Battlezone a donc un fort potentiel, qu'il faudra renforcer avec du contenu et une expérience solide.

Commenter 1 commentaire