Test 2DS / 3DS
Animal Crossing Happy Home Designer head

PREVIEW - Animal Crossing: Happy Home Designer - Le futur jeu préféré de Valérie Damidot

par

Animal Crossing: Happy Home Designer : Un jeu de décoration à la sauce Animal Crossing : il fallait y penser, Nintendo va le faire.

Si les jeux Animal Crossing nous invitent généralement à nous immiscer dans une ville que nous aidons à développer, Animal Crossing: Happy Home Designer change la donne. Ici, nous intégrons une agence immobilière et le but est de construire des maisons et surtout de les décorer suivant le goût de chacun. Nous avons pu tâter le jeu pendant quelques heures, et voici ce qu'il faut retenir de nos premières parties.

Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot FR (3) Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot ang (30) Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot ang (34)

En quoi consiste le gameplay ?

Animal Crossing: Happy Home Designer nous invite à décorer les maisons des habitants aux allures d'animaux qui peuplent les environs. En tant que jeune recrue d'une agence immobilière, nous sommes d'abord amenés à personnaliser les habitats, avant d'avoir plus de pouvoirs et de construire carrément de nouvelles maisons ou de concevoir le décor d'immeubles avec d'autres vocations. Le plus clair du temps, nous sommes donc amenés à jongler dans les menus pour rechercher des éléments avec lesquels nous allons remplir la maison de notre client. Lit, meubles, chaises, décorations, tapisserie, équipements sanitaires et technologiques... Le choix des objets est large, mais attention à respecter les exigences des propriétaires en termes d'esthétique et d'équipement.

Bien qu'il soit nécessaire de placer à chaque fois deux ou trois objets obligatoires et de laisser un minimum de circulation dans chaque pièce, il n'est littéralement pas possible d'échouer la moindre mission de décoration. Votre client a une passion pour le bleu ? Mettez simplement les trois éléments obligatoires quelque part dans la pièce, remplissez le reste comme vous voulez ou ne faites rien de plus, et vous pourrez boucler la séance de décoration et rendre le client heureux. ACHHD est donc un jeu sans pression, non punitif, qui ne fonctionne que sur l'investissement et la volonté de bien faire du joueur. Et avec d'innombrables éléments de personnalisation et un catalogue d'objets en perpétuelle évolution, il y a de quoi se faire plaisir. Ce peu d'exigence réelle sur l'aspect de l'habitation permet aussi une liberté de création presque totale, ce qui est finalement assez prenant et agréable.

Des perspectives d'évolution ?

Honnêtement, la majorité du gameplay consiste donc à personnaliser des maisons (et rapidement des jardins) selon les critères des clients, et il faudra savoir apprécier ce gameplay pour profiter de l'expérience. Pour le moment, quelques missions spéciales de création de commerce ou de café nous ont été données, pour changer un peu la routine du logement d'habitation, mais le principe reste le même. La vraie évolution de gameplay se fait avec un livre qui nous permet de débloquer une nouvelle connaissance par jour contre de la monnaie in-game, avec parfois de simples lots d'objets à obtenir, ou bien des mécaniques inédites et majeures. Les nouveaux plans de sol, pour des maisons plus grandes et possédant plusieurs pièces, révolutionnent déjà l'approche de la personnalisation des bâtiments, les petits carrés proposés au départ ne permettant pas de créer des habitations fonctionnelles et complètes au début de l'aventure.

Un jeu de décoration, et après ?

Malheureusement, là où les Animal Crossing étaient déjà des jeux de gestion complets avec des activités nombreuses et variées, ce spin-off est très monomaniaque. De la décoration, de la décoration, et toujours de la décoration, voilà ce qui vous attend. Pour être franc, il est également possible de prendre des photos de ses œuvres, de converser de tout et de rien (et surtout de rien) avec nos amis, ou de personnaliser notre héros, mais ces activités "secondaires" ne vous occuperont que peu de temps. Avec une absence de défi réel dans la personnalisation des bâtisses, Happy Home Designer fait donc presque office de mini-jeu "sans fin" au gameplay en perpétuel changement. Ne cherchez pas de grande histoire, de but final, de personnages majeurs, tout est ici très léger, très mignon, et très futile. D'ailleurs, l'esthétique et les personnages Animal Crossing, tous plus adorables les uns que les autres, aident à concevoir une expérience sans prise de tête.

Et les amiibo dans tout ça ?

Animal Crossing: Happy Home Designer sera en effet le premier jeu compatible avec les cartes amiibo, ces petits objets NFC permettant de débloquer du contenu. Concrètement, d'après ce que nous a dit le jeu, il est possible de faire appel aux personnages représentés par ces cartes pour interagir avec les habitants de différents lieux, sur commande, mais surtout de les inviter dans notre partie en tant que nouveaux clients. Les cartes n'étant pas encore disponibles, nous n'avons cependant pas pu tester ces fonctionnalités par nous-mêmes.

Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot FR (6) Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot FR (4) Animal Crossing Happy Home Designer 01 09 2015 screenshot ang (13)

Premier avis ?

Alors que pensons-nous de ce ACHHD après quelques heures de jeu ? Relativement monomaniaque, sans réel défi, il fait presque office d'exercice de style libre face auquel nous nous fixons nos propres limites, mais également dans lequel nous pouvons laisser place à toute notre sensibilité et notre imagination. Pour le moment, le jeu se montre agréable dans le cadre de parties courtes, chaque décoration demandant dix à vingt minutes suivant la taille du bâtiment pour l'instant, mais espérons que le gameplay et pourquoi pas l'univers continuent d'évoluer, pour que l'expérience ne reste pas un simple mini-jeu géant que nous sortons pour nous occuper de temps à autre.

Commenter 1 commentaire

Avatar de l’utilisateur
-Jason-
Merci pour cet avis, je redoutais ce résultat et resterais donc sur New Leaf.
Le jeu WiiU ne me vend pas du rêve non plus.
Par contre hoou punaise je vais tellement être un Pigeon et acheter l'Amiibo Marie!!!!
Signaler Citer