Test
Minimanhunt2

Manhunt 2 : euh, quelqu'un aurait retrouvé mon bras ?

par

Faites place au titre le plus controversé de l'année 2007, entre interdiction et censure le titre n'aura pas manqué de se faire remarquer. La provoque servira t-elle sa cause ?


AVERTISSEMENT Le jeu est classifié Mature en Amérique soit interdit au moins de 18 ans. Le test comporte donc des screens pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes. Nous conseillons donc aux personnes concernées de ne pas commencer la lecture de ce test.

Test effectué sur Version import US


Vous n'avez pas pu passer à coté du titre le plus polémique de l'année 2007, cela n'est pas étonnant connaissant le passé du développeur en la matière. Persécuté sur la majorité de ses sorties, pourquoi ? Parce que les développeurs ont décidé de faire du jeu pour adultes. Cela ne plait pas à tout le monde. Rockstar dérange, leurs jeux dérangent et Manhunt 2 aussi, tout comme son prédécesseur. Après l'interdiction de sortie en Angleterre et la décision de l'ESRB (Entertainment Software Rating Board) de l'évaluer Adults Only en Amérique, Rockstar se voit contraint de revoir sa copie s'il veut voir un jour sortir ce jeu. C'est donc sous la censure imposée que le jeu est finalement sorti en Amérique le 29 Octobre 2007. Nous allons voir si l'attente était méritée ou non...



Rappelez vous pour ceux qui connaissent le premier épisode (les autres, allez y jouer), nous avions à faire à James Earl Cash un condamné à mort, qui devaitn s'il voulait sortir vivant, assouvir les envies d'un réalisateur sadique qui lui demandait toujours et toujours plus de sang dans les exécutions, un scénario qui obligeait le joueur à tuer pour survivre. C'était "chasser ou être chassé". Dans Manhunt 2 oubliez tout cela, oubliez James et le reste, car il n'y a aucun lien entre les deux. Dès le début du jeu nous nous retrouvons plongés dans l'histoire,en plein cœur de l'asile de Dixmor, où règne le chaos. Une panne de courant a entrainé la libération des patients, qui de rage s'en prennent à tous ceux qui portent une blouse blanche... ou non. C'est dans cet univers peu accueillant que vous ferez la connaissance des deux personnages principaux, à savoir Daniel Lamb et Leo Kasper. Le scénario se dévoilant au fur et à mesure de l'histoire nous ne pouvons vous en dire plus à ce sujet. Cependant vous apprendrez rapidement que le thème principal de cet épisode est axé autour de la manipulation mentale... mais nous vous laissons le plaisir de découvrir cela par vous même.



On reste sur les bases instaurées par le premier Manhunt, à savoir des environnements très sombres, dérangeants et glauques, où règne la nuit. Contrairement au premier épisode, manquant de variété dans ses décors, il est agréable de découvrir que cette suite propose des niveaux plus ouverts et diversifiés, autant au niveau de l'architecture que des couleurs utilisées.Vous passerez d'un asile, à une boite peu ragoûtante dans laquelle pullulent des dégénèrés sexuels (une seconde partie de niveau très inspirée par le film Hostel). L'ensemble reste agréable à regarder si l'on prend en compte le support, mais n'est pas pour autant exempt de défauts tels que des textures vraiment pauvres, ou encore des personnages beaucoup moins charismatiques dans leur apparence. Il faut tout de même signaler la présence d'une gestion des dégâts impressionnante de réalisme, ainsi les blessures causées aux ennemis sont retranscrites. Passons au point noir des graphismes, il s'agit de la censure ! En effet le filtre appliqué lors des scènes d'exécution est horrible, l'image se teinte en rouge, on subit des flashs lumineux, des inversions de couleurs et au final on ne voit rien de ce qui se passe, ce qui fait perdre tout intérêt à la plupart de ces scènes. Un comble quand on les compare aux exécutions du premier épisode, non censurées et parfois plus violentes.



Rockstar, comme à son habitude, nous propose une prise en main simple d'accès, les connaisseurs du premier épisode ne seront pas du tout dépaysés car nous avons à faire à la même palette de mouvements. Mais il est bien de noter des évolutions qui donnent plus de souplesse à l'action. A la manière de CJ ( Carl Johnson ) dans GTA:San Andreas, Dany et Leo ont la possibilité d'enjamber des clôtures, des murs, un petit détail qui s'avère très utile lorsque vous avez trois poursuivants. Autre chose de notable, lors des affrontements au corps a corps, vous aurez dorénavant la possibilité de vous protéger en appuyant sur une touche, de cette façon vous aurez du temps pour effectuer un coup violent demandant quelques secondes de préparation. Les exécutions se déroulent de la même façon que le premier (ainsi que dans Tenchu), il suffit d'avancer silencieusement derrière votre proie, et de charger le coup, il existe trois sortes d'exécutions qui dépendent du temps que vous resterez derrière l'ennemi, celui-ci est indiqué par une cible changeant de couleur, l'exécution rapide (blanche), la violente (jaune) ou l'ultra-violente (Gruesome en anglais = Horrible) (rouge). Les exécutions se voient enrichies d'un système utilisant le décor, ces dernières représentées par un crâne sur la mini carte, vous permettront d'utiliser des éléments extérieurs (bouche d'égout, toilettes. cordes, ...). Petit plus pour les fans, les exécutions sont désormais possibles avec les armes à feu ce qui promet de bons moments de gore... sous le filtre de censure!

Nous avons énoncé pas mal de bons côtés au gameplay du jeu, mais il a quand même ses défauts : certes ils ne vous empêchent pas de jouer mais ce sont des petite choses agaçantes à la longue. Durant le jeu vous aurez de nombreuses fois à vous cacher dans l'ombre pour échapper aux chasseurs. Ceux-ci ne vous voyant pas, vous pensez pouvoir vous retourner rapidement afin de le prendre de dos, mais cela sera impossible car la maniabilité est terriblement lourde dans ces moments là, nous donnant l'impression de ne plus diriger un humain.

Parlons un peu de l'IA (Intelligence Artificielle) : en général celle-ci est assez performante mais disons qu'il y a de grosses exceptions, les chasseurs ont tendance à être moins intelligents que dans le premier, malgré quelques trouvailles, selon le niveau de votre poursuivant vous aurez droit ou non a un petit QTE (Quick time event) lorsque vous êtes dans l'ombre. Celui-ci consistera à appuyer sur la ou les touches indiquée(s) au bon moment, très simple donc, mais si vous faites une erreur vous serez découvert. Malgré cela, vous trouverez au cours de l'aventure des ennemis redoutables disposant de compétences intellectuelles dignes d'une huître... ironique en effet, il arrive que l'IA plane légèrement , par exemple un ennemi coincé derrière un mur ou des caisses continuant d'avancer, qui ne vous remarquerons pas passer à un mètre d'eux même en pleine lumière. Des problèmes qui restent tout de même mineurs si l'on prend en compte la totalité du jeu.



Afin de nous imprégner complètement de l'ambiance oppressante et d'un sentiment de solitude face au danger, Rockstar a décidé de faire naître la peur grâce au silence, pas de musique superflue, vous évoluerez dans un silence à faire froid dans le dos, un silence réaliste finalement. Autant dire que le jeu ne s'encombre pas de musiques superflues, mais se dote tout de même d'une très bonne bande son, car les bruitages et effets sonores sont superbes et nous plongent totalement dans l'ambiance. Parcourir une ruelle sombre avec comme seul bruit le son de vos pas... suivi par le cri de vos ennemis lorsque vous serez repéré. Bien que la censure se soit occupée du réalisme des scènes d'exécutions, on ne peut pas en dire autant au niveau du son, que ce soit les armes à feu ou les armes blanches, les effets sonores sont criants de vérité, de la détonation de votre pistolet à la pénétration d'un stylo dans le corps des ennemis. Tout sert à vous plonger au plus profond du cauchemar, et cela marche très bien.



Dès votre première partie vous aurez droit à deux niveaux de difficulté, (normal et insane). En choisissant le premier niveau de difficulté vous devez compter environ 6/7 heures pour le finir la première fois. Les fans quant à eux ne devraient pas se préoccuper du niveau normal s'ils veulent prendre du plaisir et prolonger le jeu le plus longtemps possible. Le niveau insane quant à lui devrait vous tenir en haleine une douzaine d'heures (à condition que vous n'ayez pas fini le jeu une première fois). Lorsque vous aurez fini le jeu, retournez dans sélection épisode car un nouvel épisode est disponible, il s'agit de la fin alternative s'offrant à vous.



Au départ déçu par ce Manhunt, de l'abomination de la censure et de l'intérêt de l'histoire par rapport au premier épisode, finalement une fois plongé dans l'aventure, on découvre un scénario très agréable à parcourir, bien que prévisible. Un jeu qui n'est pas à la hauteur de son aîné (qui reste pour le moment le maître en la matière). Les fans du premier épisode ne peuvent passer à côté du second qui est malgré ses défauts un très bon divertissement.
Pour finir, la censure nuit grandement au jeu qui y perd une partie de son âme, ayant construit son intérêt sur la violence à outrance. Le jeu qui était là pour toucher les fans de jeux et de films violents, se retrouve violemment édulcoré à la sortie. Ceci étant dit le jeu a de quoi toucher les fans d'action/infiltration , ce genre étant très peu représenté sur PSP.

Merci à Rockstar qui malgré les coups durs sur le jeu n'a pas baissé les bras, et qui sous la censure imposée, nous offre une jolie suite.











Retrouvez notre tutoriel pour enlever la censure ICI


Source : un yaasha en furie

Commentez cette news ICI

Mots-clés

Commenter 56 commentaires

Anonymous
Ce jeu est très violent mais qu'est ce que ca défoule ! j'ai eu la chance de le tester en non censuré et franchement ca fait travailller le coeur. De bonnes sensations, bref le test est très explicite mais sa notation est sous évalué selon moi. Je lui donnerai un bon 17 si cela ne tenait qu'a moi. Pour conclure ce jeu est une tuerie ! c'est le cas de le dire ! :P
Signaler Citer
ys
Je ne vois pas quel plaisir il est possible de tirer de tant de cruauté... Ca vous amuserait d'être à la place des mecs que les héros massacrent ? Rockstar est pourri...

Et quant à dire que Manhunt est un jeu qui "dérange", il est visible que les journalistes de PSPGen, bien que très capables, ne sont pas des professionels. En effet, si tant de monde s'insurge contre cette boucherie, c'est parce que Manhunt fait l'apologie de la violence. Il y a déjà suffisemment de guerres et de sang versé pour que des enfants/adolescents/jeunes adultes s'y mettent aussi. La société ne veut pas transformer son avenir en psychopathes assoifés de sang.

Point.
Signaler Citer
jeekay
ys a écrit:Je ne vois pas quel plaisir il est possible de tirer de tant de cruauté... Ca vous amuserait d'être à la place des mecs que les héros massacrent ? Rockstar est pourri...

Et quant à dire que Manhunt est un jeu qui "dérange", il est visible que les journalistes de PSPGen, bien que très capables, ne sont pas des professionels. En effet, si tant de monde s'insurge contre cette boucherie, c'est parce que Manhunt fait l'apologie de la violence. Il y a déjà suffisemment de guerres et de sang versé pour que des enfants/adolescents/jeunes adultes s'y mettent aussi. La société ne veut pas transformer son avenir en psychopathes assoifés de sang.

Point.


Dans ce cas la, ne jouons plus a Need for Speed ! ce jeu incite a être un kéké du tuning et surtout a rouler a plus de 200 km/h sur les routes malgré la circulation. Il incite au rodéo urbain et a fuir la police quand elle nous poursuit....

:roll:


ys a écrit: Il y a déjà suffisemment de guerres et de sang versé pour que des enfants/adolescents/jeunes adultes s'y mettent aussi.


Le jeu est classé ADULTE. si il y a une classification c'est pas pour les chiens.
On classe les jeux par age pour que les association comme familles de france ou des personne comme toi arrete d'hurler "Tel jeu ne convient pas a un enfant, faut l'interdire a la vente". Alors que demandez de plus ? interdire la vente de psp et autres consoles "adulte" comme la 360 pour ne laisser que la V-smile ???

Faut arreter, le jeu vidéo maintenant n'est plus ce qu'il etais il y a 15 ans.
les consoles comme la psp et la 360 vise principalement les hommes de 20 ans et plus. c'est pas pour rien....
A chaque age son jeu.

On ne critique pas les jeux pour enfant comme dora d'etre trop facile, alors ne critiquons pas les jeux pour adultes de ne pas être assez enfantin.
Signaler Citer
Anonymous
Si on ne peut pas faire la différence entre la réalité et un jeu, alors, interdisons le monopoly à cause des risques de surrendetement, ou bien les jeux de course parce que ca incite aux excès de vitesse non?
Signaler Citer