Test
screen2

Daxter : mais moi je veux Jak ! Snif ...

par

Jak and Daxter qui se concentre sur Daxter, qu'est ce que ça donne ? Une bouse monumentale, ou un jeu digne d'intérêt ?


Après s’être fait une solide réputation sur Playstation 2, Jak and Daxter sont de retour sur notre chère PSP, mais comme le montre le titre, il s’agit d’un épisode centré sur notre beloutre préférée: le bien nommé Daxter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce retour ne passera pas inaperçu de par son aventure entièrement inédite (rare...) et de grande qualité.


Daxter se situe entre le premier et le second opus sortis tous les deux sur PS2; c'est-à-dire lorsque Jak est en prison ou plutôt lorsqu’il est en captivité, car vous aurez l’occasion de le voir plusieurs fois pendant l’aventure.


Un menu simple mais efficace, qui annonce déjà la couleur.



Ce nouveau volet va donc vous permettre de contrôler Daxter et vous conduire dans une grande aventure, dont la trame principale tourne autour de l’extermination d’insectes en tout genres. Eh oui! Son grand ami n'étant pas là, Daxter s’ennuie et, en plus, il n’a pas un sou en poche! Il doit donc travailler, et va donc trouver un job d’exterminateur qui va déboucher sur de nombreuses missions articulées autour de cette activité lucrative. Maintenant que l’intrigue est posée place au constat.


Admirez ces jolis poils de beloutre!



La première chose que l’on peut dire, c’est que malgré un passage sur PSP le jeu est magnifiquement jouable et c’est même un pur bonheur de contrôler Daxter. Les déplacements se font donc au stick (qui s’en sort très bien) aidé par un contrôle manuel de la caméra. Ce qui empêche tout emportement contre les mauvais placements d’une caméra automatique.
Reprenant en gros les versions PS2, on retrouve un savant mélange d’action plates-formes; Daxter, en tant que bon exterminateur, ne sort jamais sans sa tapette électrique qui lui sera d’une grande utilité contre les métal bugs... avec un système de combos que j’apprécie tout particulièrement, car associant facilité et efficacité: par exemple, lorsque vous frappez un ennemi de nombreuses fois de suite, Daxter effectue un coup sauté pour le finir et si un autre adversaire se trouve dans les parages il se prendra aussi ce même coup, qui lui sera fatal. Très utile donc.

En plus de ces attaques au corps à corps, Daxter a la possibilité d’utiliser des armes, ou plutôt une arme, qui n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit... d’un... pulvérisateur ! (Hum ça a moins d’impact que ce que je pensais) Et si je vous dis qu’il est évolutif ! (là ça calme...) Pourquoi évolutif? Tout simplement parce qu'il pourra servir d’insecticide ou de lance-flammes entre autre, mais j’évite le spoil car c’est un plaisir de découvrir les nouvelles évolutions. Le jeu permet donc par exemple l’utilisation du pulvérisateur pour se propulser dans l’air, se déplacer au dessus du sol, des trous… exactement comme dans Mario Sunshine. Nous avons aussi affaire à de petites séquences à la manière de Crash Bandicoot, j’entend par là des « courses », ou plutôt des phases en véhicule ou à pied, où l’on doit éviter les obstacles pour arriver entier à la fin. L’une des phases les plus mémorables reste celle qui se passe sur des toits de train, où l’on doit sauter d’un wagon à l’autre tout en évitant les pièges.


Attention! Baignade interdite sinon... noyade.



Le moins que l’on puisse dire c’est que Daxter déchire la rétine, félicitons donc la performance de Ready at Dawn qui nous a concocté un moteur 3D au petit oignons qui n’est pas sans rappeler ce que l’on a l’habitude de voir dans les productions PS2. Le style graphique de Daxter est donc parfaitement retranscrit dans cette version PSP qui propose une aventure colorée dans des décors fouillés et surtout très variés dans leur construction et leur style, ce qui fait plaisir à voir. Un petit plus que l’on peut noter est la fourrure de Daxter qui est incroyablement détaillée et qui le rend très vivant. Connaissant notre petite boule orange, on ne peut ignorer son petit caractère qui apporte une grosse dose d’humour. L’animation est donc de même impressionnante pour permettre aux scènes cinématiques (utilisant le moteur du jeu) de retranscrire tout l’humour des situations et des mimiques de Daxter, qui font que l’ont ne peut s’empêcher de rire et de savourer ces petite pauses. A noter que le jeu est en français intégral, voix et textes, ce qui renforce indéniablement l’immersion.


Ne jamais laisser de vaisselle à portée de beloutre...



Petite note sur le doublage français qui me permet de rebondir et d'en arriver à la partie sonore. Encore une fois, je me dois de féliciter les développeurs qui nous gratifient d'une bande son digne du jeu. Que cela soit un doublage français au poil ou des musiques en parfaite adéquation avec les niveaux. Nous avons affaire à une partition sans fausse notes...


Vraiment très utile ce pulvérisateur !



Passons à ce qui, pour moi, est un point noir récurrent dans les jeux “récents”, je parle bien sûr de la durée de vie. Simplement pour finir le jeu (70%), donc battre le boss de fin, générique, fin de l’histoire, cela doit prendre 6/7h environ; bien sûr, si vous êtes un féru du 100%, la quête sera plus longue. En plus de cela, il y a quelques bonus qui peuvent allonger la durée de vie, mais ce n'est pas de manière significative. Il s'agit de quelques mini-jeux pendant l'histoire qui ne sont pas obligatoires... mais que je vous conseille fortement de les faire (si vous voulez avoir certains bonus très utiles pour la suite de l'aventure...). Comment se passent ces mini-jeux: c'est simple, vous devez faire la sieste ...enfin plutôt Daxter, mais ses rêves sont plutôt du genre "agité", et réutilisent des films connus tel Matrix ou encore le Seigneur des anneaux, dans lequel Daxter enfile un déguisement afin de coller à l’ambiance (blouson cuir, lunettes noires...). Ces phases ressemblent à une sorte de rythme and game, il faut en effet appuyer sur le bon bouton au bon moment.

Le mode bonus "Combat d'insectes" peut se révéler intéressant en multijoueurs, mais n'a pour moi pas de réel intérêt en solo. Pendant l'aventure, vous trouverez des cages dans lesquelles sont emprisonnés des insectes, une fois delivrés vous pourrez les utiliser dans ce mode de jeu.


Le pulvérisateur en action ! Mode insecticide ON



Pour finir, Ready at Dawn nous fait donc un magnifique cadeau avec cette première production PSP. Nous montrons un indéniable talent (Leur CV n’est tout de même pas des moindres, étant donné que l’équipe est constituée d’anciens de Naugthy Dog).

Un jeu de plate-forme riche et intelligent, plein d’humour et distrayant, qui nous démontre avec brio que la PSP est capable de fournir une qualité graphique impressionnante associée à un gameplay efficace. Tout en proposant une aventure unique et inédite qui renforce la bibliothèque de la PSP qui, bien que l’on en dise, manque de titres qui marquent. Eh bien ce Daxter mérite donc de figurer dans votre ludothèque PSP et semble de bonne augure quant aux prochaines créations PSP.




 

Source : PSPGen

Commentez ce test ICI

Mots-clés

Commenter 26 commentaires

Anonymous
Ce jeu est excellent.... Un incontournable de la PSP au même titre que Ratchet et Clank... A découvrir d'urgence pour les nouveaux possesseurs de PSP !

:!:
Signaler Citer
Yaasha
loic49 a écrit:merci pour le test mais c est vrai qu il est sorti le 19 avril 2006 :?: 8O
pourquoi pas avoir fait un test sur un jeu plus recent :?: :roll:


Parce que Daxter est un jeu important de la PSP même si tous le monde connait déjà ses qualités, il reste toujours interessant de les montrer aux nouveaux venus dans le monde de la PSP.

Pour la suite j'ai que du neuf à faire ;)
Signaler Citer
DarkFredo
:D c est vrai qu il est sympa malgré quelques ralentissements assez enervants :cry:
Mais a mon avis s'il faut faire une evaluation d un jeu de plateforme digne de ce nom sortie sur notre sainte Peuseupeu , il faut la faire sur Medievil resurection
Signaler Citer
Yaasha
fredoperno a écrit::D c est vrai qu il est sympa malgré quelques ralentissements assez enervants :cry:
Mais a mon avis s'il faut faire une evaluation d un jeu de plateforme digne de ce nom sortie sur notre sainte Peuseupeu , il faut la faire sur Medievil resurection


Aucuns ralentissements notés. En tourant en 266Mhz.

J'entends par ralentissments qui empêche de jouer dans de bonnes conditions et sur ce point là, rien à dire à Daxter.
Signaler Citer
Yaasha
fredoperno a écrit:Désolé pour l'info Erronée
je l avais testé sur une PSP qui avait un probleme D UMD
MEA CULPA


Lol :lol:

Y'as pas de soucis.
Ça m'as etonné que tu dises ça parce que justement le jeu est irréprochable sur le plan technique et graphique...

Ou alors je suis passé à coté des problèmes :D
Signaler Citer