Forums GAMERGEN

[GB][JEUX] The Legend of Zelda: Link's Awakening

[GB][JEUX] The Legend of Zelda: Link's Awakening

Message non lupar Spidey » 30 Juil 2008, 18:55

Image


Titre d'origine :  Zelda no Densetsu: Yume o Miru Shima
Plate-forme : Game Boy (GB)
Etat du jeu : Disponible
Date de sortie française : 1993
Août 1993 (USA)
Genre : Action-Aventure
Thème : Heroïc-fantasy
Appartient au groupe : Zelda
Jouable uniquement en solo
Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo

Image

Image

screen in-game :
Image


Zelda : Link's Awakening est sorti sur Game Boy en 1993. Tout comme son prédécesseur Zelda : A Link to the Past, sorti sur Super Nintendo un an plus tôt, le jeu a connu un grand succès. Il est même souvent considéré comme le meilleur jeu de la Game Boy. En 1998, Nintendo a fait un remake de Link's Awakening pour la Game Boy Color : Zelda DX. C'était le même jeu en couleur, et avec en plus un donjon secret et une mini-quête supplémentaire, celle des photos.



Au lancement du jeu, Link est surpris par une tempête alors qu'il navigue sur une mer agitée. Frappé par la foudre, son bateau sombre. Link réchappe du naufrage et échoue sur une plage de l'île Cocolint où il est recueilli par Marine, une jeune fille, qui lui rappelle la princesse Zelda. Link retrouve son épée sur la plage, et son bouclier lui est rendu par Tarkin, le père de Marine. Alors arrive un hibou qui lui hulule :

« Réveille le Poisson-rêve et tout te sera expliqué. »
Résolu à rejoindre les siens, Link devra traverser l'île de long en large, explorer de nombreux donjons, résoudre énigme sur énigme afin de récupérer les huit instruments qui pourront libérer le gardien de l'île, le Poisson rêve, de son sommeil.

Les personnages récurrents de la série The Legend of Zelda sont tous absents, mais souvent étrangement évoqués ; de plus certains personnages de l'île bien qu'ayant des noms différents rappellent des gens que Link connaît. The Legend of Zelda: Link's Awakening est une aventure onirique, en effet il est souvent fait référence au sommeil, au rêve et au cauchemar. Il existe même un lieu dans le jeu ou l'on accéde uniquement en se couchant dans un petit lit et en s'endormant. Il est plusieurs fois clairement indiqué que toute l'île et ses habitants sont contenus dans le rêve du Poisson rêve et cesseront d'exister à son réveil. Il est etonnant de voir dans la scéne finale l'intégralité des personnages disparaitre, comme le hibou par exemple qui n'était qu'une partie du poisson rêve. De plus la fin de jeu suggère que toute l'histoire n'est en fait qu'un rêve de Link dérivant sur l'océan, rêve partagé avec le Poisson rêve. Ceci explique de manière logique qu'on ne trouve quasiment aucun lien direct avec le monde d'Hyrule, Zelda ou Ganon. Le poisson rêve relativisera la destruction de Cocolint: l'île continuera a exister dans ses rêves et Link pourra toujours y revenir dans le sommeil.

On peut ainsi voir une partie du subconscient de Link: les personnages amis ressemble à ses alliés: Marine ressemble a Zelda, Tarkin ressemble a l'oncle de Link dans The Legend of Zelda: A Link to the Past. Les ennemis semblent être pour certains des versions noires de boss que Link a deja affronté. Ainsi, l'une des formes du boss final est Agahnim et une autre est Ganondorf.

L'ambiance du jeu est souvent mélancolique: ainsi un petit fantome viendra vous hanter en sortant du domaine de Zora et vous demandera de lui faire visiter son ancienne maison afin qu'il puisse reposer en paix dans le cimetière. Il est assez souvent fait référence à la mort, dans le cimetière, mais aussi prés de la dépoouille du coq volant. Le demi boss du cinquiéme niveau est un ancien chevalier mort.Si on finit le jeu sans perdre une seule fois, Marine apparait sous la forme d'un petit ange volant. Marine a souvent l'habitude de regarder le ciel, assise sur des rochers et à rêvasser des heures durant. Elle aime aussi chanter une mélodie assez triste qui calme instantanément tous les personnages du jeu. Marine souhaitait partir avec Link par dela les mers, mais plus tard elle veut plutot que Link reste eternellement sur l'île Cocolint. Ceci étant en contradiction totale avec les aspirations de Link à quitter l'île.Marine est la derniére personne que l'on voit disparaître lors de la disparition de l'île Cocolint.

Les dialogues sont variés et évolutifs, et bénéficient d'une bonne traduction. Quelques petits détails rendent le jeu plus vivant (pêche à la ligne, vol dans les boutiques...).



Trucs et astuces:

Dans la version originale sur Game Boy, une sirène a perdu son haut de bikini. On peut le retrouver et lui troquer contre une de ses écailles.lorsqu'elle nage à demi nue dans la baie, il est possible de plonger à coté d'elle ; elle s'éloigne alors en criant « petit coquin ». Dans la version sur Game Boy Color, Nintendo a préféré remplacer le bout de tissu par un collier, la sirène n’est donc plus à moitié nue. Pourtant elle s'écrit toujours « petit coquin » lorsque l'on plonge devant elle dans la réédition.

Une suite d'échanges avec différents personnages permet d'obtenir la loupe. Celle-ci permet de lire le chemin dans le labyrinthe du dernier donjon ,de trouver le boomerang et de compléter son album photo dans la réédition.

Une épée plus puissante que l'épée originale peut être obtenue en collectant 20 coquillages sur les 27 disséminés sur l'île.

De nombreux personnages issus de différents jeux vidéo de Nintendo apparaissent tout au long du jeu. C'est le cas par exemple de Mr. Wright (Sim City) qui campe le rôle d'un écrivain féru de correspondance, de Wart (Super Mario Bros 2) devenu star du rap, du Chomp (boulet à crocs très vorace, attaché à une chaîne) et de Maskass imitant les mouvements du joueur (provenant tous deux de la série des Super Mario), d'une représentation de Peach (photo donnée par une chèvre). De plus, on peut remarquer la présence de Kirby en tant que ennemi, des Gomba (Super Mario), ainsi que de Yoshi dans la maison de jeu avec le grappin.

Il est possible de voler le marchand de la boutique en emportant un item pendant qu'il a le dos tourné. Cependant, à partir de ce moment, les personnages du jeu appellent le héros VOYOU. De plus, le marchand tue le héros la première fois qu'il retourne à la boutique.

Dans la version originale (non DX), si on nomme le héros ZELDA, la musique du menu change.

Si on rentre avec Marine dans la boutique du jeu de grappin, Marine va prendre un objet très particulier : le vendeur !

Si on finit le jeu sans être mort une seule fois, la fin est légèrement modifiée et Marine aura réalisé son rêve.






Réalisateur : Takashi Tezuka
Dungeon Designer : Yasuhisa Yamamura
Script Writer : Yoshiaki Koizumi, Kensuke Tanabe
Programmeur : Takamitsu Kuzuhara, Kazuaki Morita
Character Designer : Masanao Arimoto, Shigefumi Hino
Compositeur sonore : Minako Hamano, Kozuo Ishikawa, Kazumi Totaka
Illustrateur : Yoichi Kotabe
Special Thanks : Koji Kondo, Tomoaki Kuroume, Toshihiko Nakago, Masaichi Okumura, Kanae Wada
Producteur : Shigeru Miyamoto
Producteur exécutif : Hiroshi Yamauchi

Mon premier jeu sur portable, mais quel jeu ! ::)
Dernière édition par Anonymous le 30 Juil 2008, 19:09, édité 1 fois.
> Lien forum Trophées PS4 <

PS3 Trophy's Hunter
Image
"Les platines c'est sympa, mais quand t'en a trop fait, tu en as ras la coupe..."
Avatar de l’utilisateur Spidey Trophy Manager PS3
Trophy Manager PS3
Messages: 17531
Inscription: 23 Sep 2008, 15:00
Localisation: Au dessus de vos têtes ...

Avatar Google

Re : [GB][JEUX] The Legend of Zelda: Link's Awakening

Message non lupar david05 » 30 Juil 2008, 19:19

Passage en topic unique.
iPhone 4.
david05 Gamer Argent
Gamer Argent
Messages: 3455
Inscription: 19 Mar 2007, 20:10
Localisation: (05)

Re : [GB][JEUX] The Legend of Zelda: Link's Awakening

Message non lupar cyrk13 » 30 Juil 2008, 20:17

yes pareil, quel jeu ::) je crois que je l'ai finit 4 ans après avoir acheté le jeu tellement j'ai trouvé les dernires donjons durs  :D

mais la fin modifié sans mourrir est pas mal, j'ai bien aimé^^
cyrk13 Gamer Or
Gamer Or
Messages: 5461
Inscription: 19 Mai 2009, 20:20

Re : Re : [GB][JEUX] The Legend of Zelda: Link's Awakening

Message non lupar Spidey » 31 Juil 2008, 09:33

cyrk13 a écrit:yes pareil, quel jeu ::) je crois que je l'ai finit 4 ans après avoir acheté le jeu tellement j'ai trouvé les dernires donjons durs  :D

mais la fin modifié sans mourrir est pas mal, j'ai bien aimé^^


Ah non quand même pas.....4 ans.... tu m'inquiétes là ....
Des bons donjons comme on les aime...
Le plus dur c'étais le donjon avec la boule noire qu'il fallait passer d'etage en étage...
Sinon la quête des échanges n'étais pas si simple...
Ce jeu je l'ai términé d'innombrables fois, tellement c'étais bien, tu decouvrais de nouvelles astuces à chaque nouvelle partie.

Un must-Have sur Gameboy. ;)
Ce jeu je l'ai toujours et complet ainsi que sa "mére" la Gameboy ... :D
> Lien forum Trophées PS4 <

PS3 Trophy's Hunter
Image
"Les platines c'est sympa, mais quand t'en a trop fait, tu en as ras la coupe..."
Avatar de l’utilisateur Spidey Trophy Manager PS3
Trophy Manager PS3
Messages: 17531
Inscription: 23 Sep 2008, 15:00
Localisation: Au dessus de vos têtes ...


 

Retourner vers Rétro-Gaming

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité