Forums GAMERGEN

[Jeux] FIFA 12

[Jeux] FIFA 12

Message non lupar Gamespirit » 14 Avr 2011, 11:28

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Image

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage



Sur une très bonne lancée depuis son arrivée sur consoles HD, mais pas très audacieuse, la licence FIFA ose une refonte majeure de son système de jeu avec trois changements majeurs inclus dans FIFA 12. En première ligne, un moteur de collision de joueurs retravaillé pour renforcer la lutte physique entre les équipes et fluidifier le jeu avec des chocs plus naturels.
Ensuite, un système de dribbles amélioré nous permet d'avoir plus de contrôle sur le jeu et de nous défaire d'adversaires dans des espaces plus réduits. Finalement, la défense a été revisitée pour posséder davantage d'esprit tactique et un meilleur timing lors des phases d'interception.


Fiche
Image
    Genre : Sport/Simulation
    Éditeur : Electronic Arts
    Développeur : EA Sports
    Joueurs : 7 joueurs
    Langue : Image Image Image Image Image
    Résolution : 720p
    Installation disque : -
    Réseau : Oui (Jusqu'à 22 joueurs)
    Sortie France : 29 septembre 2011
    Classification : 3+
    Site officiel : ICI


    Trophées : ICI
    Communauté : ICI
    Test : ICI

ImageImageImage

Image


Images


ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur Gamespirit Ancien
Ancien
Messages: 5939
Inscription: 24 Mar 2007, 19:17
Pays: France

TEST

Message non lupar Gamespirit » 14 Avr 2011, 12:46

Test FIFA 12



Les amateurs de ballon virtuel connaissent la routine, chaque nouvelle saison footballistique est synonyme de nouvelle mouture pour les jeux de foot, en constante montée en puissance depuis son tournant Next-Gen réussi, s'installant peu à peu comme la référence des jeux de foot. On aurait pu s'attendre à ce qu'EA Sport nous sorte chaque année une version peaufinée de son gameplay, gommé des petits défauts reprochés à l'opus précédent et agrémenté d'ajouts par-ci par-là, au contraire la série n'a cessé au fil des ans de muscler son jeu, déroutant parfois au premier match, mais s'imposant toujours au final.
FIFA 12 nous revient cette année défendre son titre de champion bien déterminé à enfoncer le clou à grands coups de "révolution" et à laisser dès le début du championnat son seul rival sur le carreau, alors, vraie révolution ou simples améliorations mineures ?


Image



Le gameplay

Malgré sa position avantageuse ces dernières années, FIFA dans un soucis de coller au plus près au vrai football n'avait cessé de modifier son gameplay, principalement en ajoutant des tonnes d'animations pour les joueurs en rendant plus réaliste la physique de balle. Mais surtout en ralentissant un peu plus chaque année la vitesse de son jeu, en oubliant trop souvent tout le reste, ce qui donnait au final un jeu aux actions très souvent scriptées où la vitesse et la puissance physique étaient rois, au détriment de la technique et de la construction, ce qui faisait tâche à l'heure où le FC Barcelone et l'Espagne dominent l'Europe et le monde du football.

EA Sports a donc décidé de frapper un grand coup, fruit de deux ans de développement, l'Impact Engine est la nouveauté de ce FIFA à la laquelle vous n'avez pas pu échapper si vous avez un tant soit peu suivi l'actualité du jeu, tant l'éditeur, pas peu fier, a communiqué sur son nouveau moteur de jeu. Avec cette nouveauté, symbole même de la révolution prônée par EA, les contacts entre joueurs son gérés en temps réel, ce qui se traduit pas des chocs ultra-réalistes, fini les jambes qui se traversent et les animations de chute pré-calculées, chaque chute est maintenant différente selon le contact musclé qui l'a entrainé. De plus l'endroit du choc sur le corps du joueurs peut mener à une blessure à ce même endroit, un gros plus au réalisme. Malheureusement l'Impact Engine n'est pas encore parfait, il peut parfois donner lieu à des chutes totalement incohérentes, des bugs loufoques ou des cartons jaunes sur des contacts ne gênant que très peu l'attaquant. Mais ces désagréments sont pardonnables tant ils sont rares et tant le système apporte en réalisme au jeu, c'est un réel plaisir de revoir au ralenti un petit contact sur la jambe de l'attaquant ayant entrainé son déséquilibre et coûté le pénalty, "Ah oui en effet il y avait faute, bien vu monsieur l'arbitre !"


Image



Malgré qu'il soit l'élément le plus mis en avant dans les trailers du jeu, l'Impact Engine n'est pas la nouveauté qui déroutera le plus le joueur, le changement dans la jouabilité qui est sûrement le plus radical depuis le passage de la série aux consoles nouvelle génération est le nouveau système de défense. Celui-ci se veut à l'image du jeu, plus posé, plus réaliste, plus technique, plus... Compliqué.
Adieu le système bourrin de FIFA 11 où vous pouviez vous contenter de maintenir croix et rond pour envoyer deux joueurs tout droit sur l'attaquant adverse, il va falloir apprendre à défendre et à être patient, une montée trop risquée des défenseurs s'avèrera très rapidement fatale. Le principale changement est que vous ne pouvez faire se ruer votre joueur automatiquement vers le porteur du ballon, le bouton croix vous fera contenir l'attaquant adverse, le ralentissant le plus possible, et au moment opportun, c'est vous qui devez décider quand mettre le pied en appuyant sur la touche rond, trop tôt votre défenseur prendra un joli vent, trop tard et c'est la faute assurée. Le pressing à deux se retrouve maintenant sur R1, autant dire qu'un temps d'adaptation est nécessaire pour se faire à la configuration des touches et pour maîtriser le système.
Dépoussiérer l'antique système de défense est appréciable, mais on peut déplorer qu'avec la fonction contenir, le défenseur s'efforce à rester loin du porteur du ballon alors que celui-ci pourrait resserrer le pressing, restant ainsi trop loin pour mettre le pied alors que l'attaquant s'éloigne trop de sa gonfle, un système bienvenue mais malheureusement encore perfectible, qui ne plaira pas à tout le monde, il est d'ailleurs désactivable hors ligne.


Image



La vitesse de jeu a cette année encore été ralentie, la construction est bien plus posée et la défense est plus fermée ce qui oblige parfois le joueur à faire tourner jusqu'à entrevoir une faille où s'engouffrer, le jeu devra se faire dans des espaces biens plus resserrés. C'est dans ce but que les gars d'EA Sports ont ajouté le dribble précis, concrètement en maintenant L1 vous contrôlez le ballon dans un tout petit périmètre, ce qui vous permet de temporiser entre plusieurs joueurs pour attendre le soutien d'un coéquipier ou de garder le pied toujours près du ballon pour mieux dribbler à l'arrêt.
Les passes ont elles aussi été considérablement ralenties, certainement pour favoriser le beau jeu aux passes "ping-pong" trop efficaces, mais qui peut s'avérer rageant avec une équipe comme le Barca qui enchaine en vrai les passes puissantes dans la surface, quand votre Iniesta virtuel se contentera d'une pauvre passe que le défenseur n'aura aucun mal à intercepter. Le système de passe reste d'ailleurs trop imparfait, tant il arrive beaucoup trop souvent que lorsque vous voulez faire une passe à un joueur proche, votre joueur tente de faire la passe à celui qui se trouve aligné à 20 mètres derrière sans raison, et sans ajouter de puissance, très frustrant dans le jeu.

Vous l'avez compris tout est fait pour que le jeu ressemble le plus possible à un vrai match, en commençant par les cinématiques d'avant match ressemblants aux bandes annonces des chaînes de télé pour les grands matchs. S'ajoutent à cela des détails et améliorations visant à retranscrire l'intensité d'un match en plein jeu, vous pouvez désormais jouer les touches en vitesse sans qu'il n'y ait de coupure, très appréciable même si cela dépend de la faculté du joueur à ramasser le ballon, l'IA n'est pas parfaitement au point de ce côté. Les changements sont désormais bien plus rapides eux aussi, finis les temps de chargement déguisés en cinématique qui cassent le rythme du match, les temps de chargement ne durent pas plus de deux secondes, et tous les changements qu'il y en ait un, quatre ou six sont représentés par une animation sur le bord du terrain, le banc de touche est lui enfin modélisé avec les joueurs s'y trouvant.
Pour ajouter encore au réalisme, les joueurs peuvent se claquer en pleine course en fin de match, et si un joueur reste trop longtemps blessé au sol, il peut décider de stopper le match, pour redonner ensuite place au jeu en mettant la balle dans les pied de l'IA, qui vous la balancera dans votre camp si le coup de sifflet vous a coupé en pleine action.
Malgré cela l'arbitre sera toujours une rude épreuve pour les plus nerveux, il lui arrive encore trop souvent de siffler hors jeu pour un joueur qui ne pouvait pas approcher le ballon, les avantages sont ridiculement courts et ne dépassent pas les deux secondes, et certains tout petits contacts ne gênant en rien valent parfois un carton jaune ou un pénalty, heureusement le capitaine de votre équipe interviendra pour calmer tout début échauffourée.


Image



Graphismes, contenu, bande son

Question graphisme, sur le terrain les changements sont trop infimes pour qu'on les remarque, surtout en cours de jeu, le jeu est toujours en 720p. Au niveau des visages des joueurs, ceux qui ont eu la chance d'être shootés au cours de l'année -ceux du PSG et de l'OM notamment- sont juste bluffants de réalisme, la nouvelle technologie employée par le studio fait des merveilles de ce côté. Malheureusement les recrues arrivées durant le dernier mercato ne l'ont pas été (embêtant pour le PSG), et on peut dire qu'EA ne fait strictement aucun effort pour que ceux-ci ressemble un tant soit peu à leur modèle de chair et d'os, c'est à peine si l'on les reconnait. Le réalisme pâtit un peu d'un telle disparité et du peu d'équipe shootées, même si là n'est pas le principal dans un jeu de football.
Le menu principal a été revu, le principe reste en fait le même, le menu vertical est devenu un menu horizontal façon XMB, il a au moins le mérite de rendre visible le contenu d'un menu sans avoir à y entrer, en plus d'être fluide, bien plus pratique à l'utilisation, et agréable à l’œil avec votre joueur s'amusant dans l'arène en fond.

Pour le contenu du jeu, il est toujours très riche, mais il faut signaler que les ligues de République Tchèque et de Turquie ont tout simplement disparues (seul le Galatasaray est se retrouve rescapé dans les équipes du reste du monde).
Cinq nations font leur apparition, le Chili, la Colombie, Côte d’Ivoire, Égypte et le Pérou, quand la République Tchèque et la Chine disparaissent, et que l'Italie perd sa licence officielle(l'équipe reste mais sans ses vrais maillots et écusson).

Le duo de commentateurs reste le même, constitué d'Hervé Mathoux et de Franck Sauzée, la grande majorité des phrases est réutilisée, mais le duo collera bien plus à l'actualité de votre club, par exemple en mode saison face-à-face, vos victoires, défaites, ainsi que les points qu'il vous reste à acquérir pour monter d'une division donneront lieu à des commentaires en conséquence en match.
La bande son du jeu n'est pas constituée de tubes, mais la pop funky/électrique colle bien au jeu, et même si les chansons ne vous plaisent pas, ce n'est pas vraiment un problème car vous pouvez les désactiver ou mettre vos propres musiques, une option présente dans trop peu de jeux.


Image



Modes de jeu

Le mode de jeu hors ligne qui vous tiendra le plus en haleine est certainement le mode carrière, après la version quasi honteuse de FIFA 11, les développeurs ont mis le paquet cette année pour que le mode carrière soit à la hauteur, vous avez toujours le choix entre une carrière de joueur, d'entraineur, ou d'entraineur-joueur, avec la possibilité de passer de l'un à l'autre au fur et à mesure de l'évolution de votre carrière de joueur. Pas de changement de ce côté là, c'est bien la carrière d'entraineur qui a subit le plus gros lifting, le centre de formation fait son retour, vous pourrez payer des recruteurs pour constituer une équipe de jeunes à faire ensuite évoluer en équipe première, on regrettera que le seul moyen de faire évoluer les joueurs soit de les faire entrer sur le terrain et non en entrainement, même s'ils évoluent rapidement. Les joueurs vous feront régulièrement part de leurs humeurs, qu'ils estiment ne pas assez jouer, avoir besoin de repos, qu'ils aient le mal du pays, à vous de gérer les états d'âme, sachant que cela influera sur leur moral.
L'interface ne change pas réellement, mais elle est bien plus fluide qu'auparavant, les menus sont rapides, plus de temps de chargement inutiles entre chaque page, une bouffée d'air pour les accros au mode carrière.
Malheureusement les sélections en équipe nationale ne font pas leur retour, et les bugs pourront mettre fin à votre carrière, en effet s'il arrive que votre console s'éteigne en plein match, vous pouvez faire vos adieux à votre chère carrière, ruinant souvent des heures et des heures de jeu.

Les matchs contre l'IA peuvent s'avérer très frustrants tant celle-ci fait ressembler un match face à Nancy à un match face au Barca, elle ne rate aucune passe, anticipe tous vos mouvements en défense, fait tourner la balle et ne prend aucun risque, gagne la totalité de ses duels aériens. On peut heureusement paramétrer l'IA, son taux de réussite de passe, de tir... Mais on aurait apprécié de ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis pour avoir une simulation réaliste et ... Humaine, nous reviendront plus tard sur ce qui s'avère être un des gros défauts de ce titre.



Image



Concernant les modes en ligne, cette année EA a totalement revu son mode de jeu phare, le mode face à face, exit les points gagnés en fonction du niveau de l'adversaire, qui ne signifiaient pas grand chose, le nouveau mode saisons face-à-face reprend le système de divisions du vrai football, vous commencez tout au bas de l'échelle à la division 10, vous avez une saison, c'est à dire 10 matchs pour atteindre le nombre de points nécessaires à une promotion, avec trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Le bon côté est que vous n'affrontez que des joueurs de votre niveau, et que les mauvais joueurs qui se déconnectent voient diminuer leur nombre de match à jouer pour atteindre la division supérieur, mais surtout il est fait en sorte que les personnes avec un fort taux d'abandon finissent par se rencontrer, ce qui débarrasse les bons joueurs.
Le point noir de ce nouveau mode est qu'à présent vous choisissez votre équipe, faites votre formation, et êtes directement lancé en match face à un adversaire qui a une équipe du même niveau, intéressant sauf lorsque vous tombez sur une équipe qui a le même maillot que la votre, ou que vous souhaitez pendre une équipe international, votre adversaire ne pouvait se mettre au diapason.

L'autre mode qui vous rendra accro pour peu que vous ayez des gens avec qui jouer est le mode club, ici quasiment aucune nouveauté, à part que vous pouvez modifier votre pro virtuel depuis le club, le mode semble littéralement abandonné par EA, qui a seulement jugé bon de ne plus afficher en avant match ni le niveau ni la note des joueurs adverses, mais l'avant match devenu inutile est lui, toujours là.
Si vous êtes un habitué de ce mode vous ne serez donc pas dépaysé, les exploits sont quasiment les mêmes, les traductions ratées de certains exploits et attributs sont restées. Pire certains bugs sont toujours présents, lorsque vous débloquez un exploit tir, il est toujours affiché en haut à droite "Exploit Passes 22", preuve qu'EA délaisse ce mode, peut-être pour le plus lucratif Ultimate Team, qui a aussi pris la place du mode club dans les trophées du jeu.

En ajoutant à cela les modes Saison Live et le très prenant Ultimate Team (qu'il vous sera obligé de parcourir en long et en large si vous êtes un chasseur de trophée), les défis EA Sports FC qui vous font rejouer des matchs réels (renouvelés tous les 2 jours), il y a de quoi passer de longues heures sur les différents modes de jeu.



Mais une option "cachée" vient ternir les modes en ligne, en effet dans ce nouvel opus en appuyant sur select vous pouvez contrôler le gardien... Pendant que l'IA défend à votre place ! Et ceci dans tous les modes, hors ligne et en ligne, une décision de la part d'EA très difficile à comprendre, le but même du mode est ligne étant de ne plus jouer contre un ordinateur !
D'autant plus que celle-ci étant comme on l'a vu complètement cheatée, il devient quasi impossible de marquer, non pas à cause de la difficulté de l'IA, mais parce que celle-ci est mal dosée, en effet comme dit précédemment nous pouvons personnalité l'IA sur plusieurs points, les paramètres de base sont quasi insurmontables couplé à une difficulté élevée.
Le problème est encore plus embêtant en mode club pro, avec des pros virtuels débutants il devient très dur de marquer un but, et même contre un adversaire très faible, le match finit quasi inévitablement par un bon vieux 0-0 cher à nos sinistres dimanches soirs de Ligue 1. Il y aurait eu une possibilité de ne pas affronter ces équipes... Si les développeurs n'avaient pas retiré l'affichage du poste des joueurs adverses à l'avant match !
De plus cette fonction fausse totalement le système d'exploits, ceux-ci étant triés par difficultés, les exploits en or sont par exemple déblocable qu'en difficulté internationale ou en ligne, mais en modifiant la partie, vous pouvez mettre l'IA en internationale, mais jouer contre 11 pions, aucune difficulté pouruo débloquer les exploits les plus durs donc, très embêtant pour ce mode.

Un faux pas difficilement compréhensible, tant les conséquences étaient prévisibles, les modes en lignes perdent considérablement de leur intérêt, de part leur attrait initial qui est de jouer contre un humain et non un ordinateur, et tellement le procédé est utilisé par les joueurs ayant acquis un peu de niveau de cette façon.
Un patch est très probable pour corriger ce problème.


Image



Conclusion

Au final le bon en avant promis est bien présent, ceux qui reprochaient aux développeurs leur manque d'ambition ces dernières années seront servi niveau changement tant le dépaysement est fort au premier match, EA Sports nous prouve sa supériorité sur le terrain de la simulation, le champion n'est pas prêt à lâcher son titre, et tente toujours de repousser le réalisme, quitte à prendre des risques avec un système défensif qui ne conviendra peut-être pas à tout le monde, mais qu'il sera toujours temps de perfectionner pour la saison prochaine.

Malheureusement le champion ne peut pas gagner à tous les matchs et il a ses défauts, les bugs, anodins mais parfois embêtants, concernant le mode carrière notamment peuvent gâcher votre partie, mais le plaisir de jeu est présent, il est juste regrettable de devoir paramétrer les détails de l'intelligence artificielle soit même pour obtenir une IA non parfaite, ce qui est impossible en ligne et qui rend les modes en lignes inintéressants tant que l'adversaire abuse de cette fonction.
Ces choix non réfléchis terniront sa domination, jusqu'à ce qu'un patch ne viennent corriger la donne, tel une grande équipe qui a besoin de temps pour trouver ses automatismes et apprendre de ses erreurs, certainement le cap à passer pour réussir pleinement sa révolution.


Les plus
  • L'Impact Engine
  • Système de défense prometteur
  • Modélisation méticuleuse des joueurs
  • Gameplay repensé
  • Interface plus rapide
Les moins
  • Contrôle du gardien en ligne
  • Système de défense perfectible
  • Le niveau de l'IA très mal dosé
  • Modélisation disparate des joueurs
  • Bug fatal en mode carrière
Notation
Graphisme
Bande son
Jouabilité
Durée de vie
Scénario
18/20
17/20
17/20
19/20
-/20
Note générale
16/20
Avatar de l’utilisateur Gamespirit Ancien
Ancien
Messages: 5939
Inscription: 24 Mar 2007, 19:17
Pays: France

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar Nzo_1_1 » 14 Avr 2011, 17:14

FIFA 12 sera une révolution ! enfin d'après la dernière news :p
Nzo_1_1

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar Gamespirit » 14 Avr 2011, 19:38

Ça sera une révolution s'ils arrivent à corriger tous les bugs de réseau/gameplay, s'ils font un mode carrière digne de ce nom, s'ils arrivent à faire un jeu sans faille de noob genre centre tête but.

Ça serait déjà énorme...
ImageImage
Avatar de l’utilisateur Gamespirit Ancien
Ancien
Messages: 5939
Inscription: 24 Mar 2007, 19:17
Pays: France

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar GIMB » 14 Avr 2011, 21:55

Je le dis franchement: malgré que FIFA le surpasse, je retourne sur PES si son mode carrière est largement mieux! Ne jouant pas en ligne à FIFA, j'aurais pas trop de raison d'y rester dessus...
GIMB Gamer Or
Gamer Or
Messages: 5144
Inscription: 06 Mai 2009, 05:18
Localisation: St Cham'
Prénom: Cedric
Pays: France
Sexe: Homme

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar Nzo_1_1 » 15 Avr 2011, 10:08

J'espère toujours le retour de PES... Je me souviens du jeu sans aucune licence avec des faux maillots etc, pourtant je pouvais y passer des journées entières et tout ça sans online.

Sinon pour FIFA 12 il faudrait qu'il trouve un moyen pour sanctionner les personnes qui déco pendant une partie, moi même quand je me fais défoncer je reste.
Nzo_1_1

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar Creatortag21 » 15 Avr 2011, 10:26

malgré les bug dans fifa ; chute 10 fois toute les 6 secondes, bug de la camera quand on appuis sur pause en ligne, parfois on nous dis que serveur indispo alros que notre pote joue tranquilos en ligne, etc ... je reste sur fifa 1

acheter un fifa tout les ans juste a cause de quelque transfert minable c'est pas une bonne raison et dire que fifa 12 sera une révolution ... mouai ils vont rajouter des techniques DBZ ptet qui sait ..
Avatar de l’utilisateur Creatortag21 Membre Limité
Messages: 2006
Inscription: 10 Oct 2009, 14:04
Localisation: ............ .......(\__/)................ .......(='.'=).............. .......(")_(")
Prénom: maniek
Pays: Belgique
Sexe: Homme

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar OroChiMaRu33 » 15 Avr 2011, 10:45

le truc pour moi c'est que je suis déçut autant par FIFA que par PES, peut être moins de FIFA d'où ma préférence pour le moment
Avatar de l’utilisateur OroChiMaRu33 Gamer Argent
Gamer Argent
Messages: 2886
Inscription: 22 Oct 2009, 12:40
Prénom: Adrien
Pays: France
Sexe: Homme

Re: [Jeux] FIFA 12

Message non lupar k-sama » 18 Avr 2011, 21:51

Faites comme moi, achetez le quand il est à 30 € :) et j'ai même pas eu la boite jaune moche 8) FIFA 12 ça sera pareil ^^
Avatar de l’utilisateur k-sama Gamer Argent
Gamer Argent
Messages: 2890
Inscription: 18 Déc 2008, 18:37
Pays: France

Suivante

 

Retourner vers Jeux