Forums GAMERGEN

Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dans les jeux à venir »

Règles du forum
Si vous remarquez un message susceptible d'aller à l'encontre des recommandations dont une partie ou la totalité du contenu ne devrait pas se trouver là, signalez-le à l'équipe de modérateurs en cliquant sur Image.

________________

Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue ! Si vous repérez d'éventuelles erreurs qui se seraient glissées dans nos contenus, n'hésitez pas à le signaler dans les commentaires.

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar angel-nikita » 17 Nov 2016, 11:51

Ou alors on est à côté de la plaque , et il s'est mal expliqué ^^
Avatar de l’utilisateur angel-nikita Animatrice
Animatrice
Messages: 2129
Inscription: 23 Sep 2009, 08:34
Prénom: angel
Pays: France
Sexe: Femme

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar Jaiden » 17 Nov 2016, 12:46

ariakas a écrit:C'est curieux parce que ac syndicate est vraiment solo-solo.
Mais clairement le multi ne m'intéressant pas, a voir la suite...bizarre comme intervention Quand meme. Je ne sais pas s'il s'agit d'une vrai Info ou juste d'une parole en l'air


C'est le plus étonnant chez Ubisoft ces dernière années. Beaucoup d'annonce moins de scénario et plus de solo/multi mélangé.
Pourtant Syndicate est un bijoux full SOLO, et Watch_Dog n'a pas évoluer sur le point du multi dans le solo. A peine plus que Unity et les missions coop. Sinon c'est classique.
The Division et peut être R6S sont les seuls exemples de leur annonce y a 2 ans !
Mais où est donc Ornicar? - Il s'est fait buter par Weshsisitavupoto.
Avatar de l’utilisateur Jaiden Ancien
Ancien
Messages: 7928
Inscription: 23 Juil 2010, 18:28
Prénom: Jaiden
Pays: Canada
Sexe: Homme

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar Ni Roche DiBoudha » 17 Nov 2016, 13:15

ariakas a écrit:
Il ne faut vraiment pas confondre ses goûts personnels et la réalité.
Ce n'est pas parce que tu trouves que la serie ac est moisie par exemple que tout le monde le pense, idem far cry, the division etc...


Je suis sûr que tu en es pleinement conscient, mais saches que ton intervention s'applique à toi aussi.
La réalité c'est que de plus en plus de joueurs s'offusquent de la direction prise par les AC, ce qui a eu un impact direct sur les ventes et par conséquent sur la société qui a pris du recul par rapport à sa franchise.

De quoi se plaint-on ? Quêtes Fedex, les bases du game design qui sont les même depuis 2007, une métahistoire qui s'est planté et qui a filé aux oubliettes et un scénario qui passe au second plan trop souvent. Faut pas se leurrer, AC est un produit qu'on nomme vache à lait en marketing, ce n'est pas anodin ^^
C'est mon avis, bien sûr, la population de gamers est certe hétéroclites, alors il y aura toujours des gens pour se plaindre de la qualité d'un soft ou pour l'acclamer. je suis d'avis que si ceux qui se plaignent le font d'une manière constructive ou sont suffisamment nombreux, cela va inciter les développeurs à faire évoluer leur titre et dans le cas d'AC ce n'est pas une mauvaise chose.

Après toutes ces discussions, ça m'a finalement donné envie de me procurer ce WG à bas prix afin de me faire ma propre idée ^^
Avatar de l’utilisateur Ni Roche DiBoudha Gamer Averti
Gamer Averti
Messages: 69
Inscription: 06 Aoû 2015, 20:57

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar Marcio95 » 17 Nov 2016, 15:03

ariakas a écrit:
angel-nikita a écrit:Mouais , pas très compris où il veut en venir avec ses réponses .

Je fais parti des joueurs qui jouent principalement pour l'histoire dans ce genre de jeu , donc pour moi , ça n'augure rien de bon .


Pareil, pas très bien compris...
Une cinématique est pour moi essentiel et je joue pour jouer 1 histoire.
Assassin's creed, c'est une histoire, mais j'apprécie énormément.
Après, veut il dire qu'il veut des jeux type heavy rain ou les choix influent sur l'histoire, la ok, mais la narration, c'est juste vital pour moi.
@marcio: sans etre chez Ubisoft, non ils n'ont pas de problème de scénariste pour des grandes licences, c'est pas un soucis ça.
Ca n'a jamais été un soucis pour personne la créativité, c'est le principe meme d'une boite d une boîte de jeux vidéo, en particulier des experts comme eux.
On se pose pas la question pour bethesda ou square par exemple.
Ils ont toujours des idées et des scénarios.
Que ces idées soient bonnes ou mauvaises relèvent du goût de chacun après.
Ces dernières années, je n'ai rien à reprocher à Ubisoft, ils ont produit pleins de jeux et pleins de blockbuster différents.
Il ne faut vraiment pas confondre ses goûts personnels et la réalité.
Ce n'est pas parce que tu trouves que la serie ac est moisie par exemple que tout le monde le pense, idem far cry, the division etc...

Perso j'ai adoré au delà de tout unity et je débute syndicate que je trouve également extraordinaire bien que la synchro fr soit un peu à la ramasse et des voix vf un peu bof (du coup j'y rejouerais volontiers en vo, surtout que l'actrice de Evie à un accent hyper prononcé en vrai)


Tu te trompes. J'adore tous les assassin's creed. J'attend d'ailleurs le prochain avec impatience. Je deplore simplement l'idee qu'ils en fassent un sans scenario. Ce qui ferais perdre l'essence meme du jeu en question. Tout cela selon moi pour des reductions budgetaires ayant pour but d'augmenter les profits ou les delais de livraison.

Je veux m'evader en vivant une histoire. Pas en la creant. Et beaucoup me rejoignent la dessus selon les commentaires postes. Toi aussi d'ailleurs.


Par exemple,
Marcio95 Gamer Débutant
Messages: 2
Inscription: 17 Nov 2016, 00:14
Prénom: Marcio
Pays: France
Sexe: Homme

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar nathrakh » 17 Nov 2016, 15:51

suffit de voir que des jeux comme heavy rain ou until dawn arrivent à se vendre pour se rendre compte qu'il y a du public pour la narration
Avatar de l’utilisateur nathrakh Gamer Bronze
Gamer Bronze
Messages: 2101
Inscription: 24 Mar 2009, 09:49
Localisation: France
Pays: France

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar ariakas » 17 Nov 2016, 17:27

@Ni Roche DiBoudha: je pense que l'on s'est mal compris.
Qu'un scénario plaise ou ne plaise pas, c'est pas le problème.
Pour AC, le scénario "existe", qu'il ne te plaise pas à toi ou moi n'est pas le problème.

Du reste, on est d'accord sur le fait que l'orientation de la série plait à certains, d'autres non.
C'est de toute façon un sujet permanent pour quasiment toutes les licences.
Par contre, je suis rigoureusement hostile à ce que des "fans" se permettent de faire changer quoique ce soit à une série. C'est une aberration.
Soit on apprécie une licence et on y joue, soit on ne l'apprécie pas ou plus et on va acheter autre chose.
Mais chacun a des arguments constructifs. Si tu n'aimes pas tel aspect des AC, d'autres les aimeront pour des raisons tout aussi justifiés.
Mais c'est un autre sujet.

@Jaiden: Pour ça que ça m'étonne cette intervention. Je ne vois pas l'intérêt de tourner la page sur quelque chose où ils ont des compétences pour en faire là où ils en ont moins.
Ou alors c'est une intervention pour dire: "on va se diversifier vers d'autres types de jeux".
Mais les séries type AC sont assez monolithique, s'ils changent trop le concept, ça va perdre l'intérêt du nom de la licence.
Enfin bref, affaire à suivre, mais je trouve que c'est une annonce maladroite où on ne voit franchement pas ce qu'ils veulent vraiment dire "clairement"
Avatar de l’utilisateur ariakas Gamer Argent
Gamer Argent
Messages: 4224
Inscription: 08 Aoû 2008, 12:00

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar Ni Roche DiBoudha » 17 Nov 2016, 17:28

Voici l'interview en entier sauf erreur, on comprends ainsi mieux le discours du monsieur :

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Comment définiriez-vous la philosophie d’Ubisoft aujourd’hui ?

Le jeu devient moins important. Ce qui m’intéresse, c’est de faire des mondes qui seraient intéressants pour moi, même en tant que touriste. Si je fais un jeu qui se déroule à San Francisco [comme dans le jeu Watch Dogs 2], même ma mère doit pouvoir s’amuser, faire du bateau, de l’hélicoptère, de la moto... Il faut que les gens qu’on y rencontre soient aussi intéressants, et que l’on s’y sente bien. Ensuite, seulement, que le joueur s’amuse. On lui laisse les moyens : devenir détective privé, assassin, hackeur, chasseur... Il a un métier dans ce monde-là, ses problématiques, et c’est à lui de devenir plus puissant.
Je ne veux plus qu’il subisse l’histoire créée par quelqu’un. Nous avons encore des jeux comme ça, mais je demande de plus en plus que l’on laisse le joueur écrire sa propre histoire, qu’il se fixe lui-même un objectif long terme, identifie les différentes opportunités qui s’ouvrent à lui, choisisse et ne suive pas un chemin décidé pour lui. C’est ce qu’on appelle l’anecdote factory [la fabrique à anecdotes] en interne.

Cela n’a pas toujours été l’orientation des jeux Ubisoft...

Dans mon esprit, elle a toujours été là. Mais dans Far Cry et Assassin’s Creed, par exemple, par facilité, par habitude et par historique, on avait glissé beaucoup de narration. Il y en aura de moins en moins dans les jeux à venir.
Ce que je demande, c’est que les joueurs puissent s’exprimer de manière suffisamment intéressante pour qu’ils aient envie de partager cela avec d’autres joueurs. Personne n’a envie de partager une belle cinématique.

Qu’est-ce qui différencie les jeux ouverts d’Ubisoft des jeux du même type des concurrents ?

Les jeux de nos concurrents sont bien, tous sont bien, j’adore (il sourit). Ce qui nous différencie, c’est qu’on demande aux créateurs de connaître leur sujet mieux que les meilleurs experts du monde. Si l’on regarde par exemple San Francisco ou la Bolivie ou encore New York, il faut que le créatif soit le meilleur spécialiste de cette ville. C’est quelque chose que l’on a formalisé il y a deux ans, on en est au début, et on va le pousser.
Quand il y a des cinématiques dans un jeu, moi ça m’embête, parce qu’on m’enlève ma capacité d’expression. Pendant ce temps-là, je ne fais pas ce que j’ai envie de faire, à savoir évoluer dans un monde. Je ne veux pas qu’on me raconte une histoire, je veux qu’il y en ait dix mille, que chaque personnage en soit une, et que je puisse aller l’interroger si j’en ai envie, sans qu’on me l’impose.

Ce qu’on reproche souvent à Ubisoft, c’est de proposer des missions répétitives et une structure trop visible...

Oui, mais c’est en train d’évoluer. Les derniers jeux que j’ai vus changent complètement ça, il n’y a plus de répétitivité dans les structures.

Qu’est-ce à dire ?

J’ai souvent lu ces critiques. On a l’impression que ça vient de chez nous, que nous homogénéisons tout, mais vous savez quoi ? Ce n’est pas ça. En réalité, toutes les équipes en interne et en externe se copient. Cette ressemblance dans les jeux vient de là. Mais pour le prochain Assassin’s Creed, les concepteurs ont créé un système dans lequel ce que je fais a non seulement du sens à l’instant, mais a également du sens à long terme. Mes actions vont changer le monde.

C’est donc une orientation sensiblement différente pour Assassin’s Creed ?

C’est plus compliqué que ça. Nous sommes dans des séries qui ont un historique et des jeux qui sont en projet depuis quatre-cinq ans, donc on ne va pas tout bouleverser. Ce qu’on a décidé il y a deux ans, cela se verra vraiment dans deux ans – et même avant sur un jeu dont je ne peux pas encore parler. Mais ce que je dis aux équipes, c’est : « Faites déjà des mondes auxquels on puisse croire. »

Quel serait le premier jeu emblématique de cette approche-là ?

Je pense que le prochain Assassin’s Creed [attendu en 2017] le sera en bonne partie.

Cette approche centrée sur le monde plus que sur l’histoire, d’où vient-elle ?

Personnellement, je crois beaucoup à l’expression du joueur, mais c’est aussi une tendance globale. Les jeux linéaires ont chuté [commercialement]. Les jeux où l’on peut s’exprimer librement sont montés.

Une autre critique souvent adressée d’Ubisoft, c’est d’avoir essoré ses licences à coups de sorties annuelles...

(Il soupire) Just Dance rentre dans ce modèle, mais c’est comme les jeux FIFA, personne ne les critique parce qu’ils sortent chaque année, parce qu’ils apportent chaque fois des nouveautés et sont attendus. C’est saisonnier.

Assassin’s Creed avait aussi un rythme de sortie annuel jusqu’à l’année passée.

Il était important pour la finance, mais on faisait travailler deux équipes créatives différentes pour garder des idées fraîches. Nous avons décidé de donner une respiration à cette série. Mais si on regarde bien, Far Cry n’est pas dans ce modèle-là, The Division non, Rainbow Six non plus, etc.

Quel est le jeu dont vous êtes le plus fier ?


Il y en a plusieurs. Pour beaucoup de raisons, Rayman [1995], qui a été l’un des premiers, est un peu trop dur, mais très bon. Il y a eu de la magie durant le processus de création, j’ai adoré ça.
Celui que j’ai adoré, plus récemment, c’est Assassin’s Creed 2 [sorti en 2008]. Quand j’étais à Florence en vacances, je suis passé près d’un groupe de Mexicaines de 40-45 ans, près de la place de la Seigneurie. J’étais avec une guide, on était à cinq mètres, et je les ai entendues crier le nom du jeu. La guide me disait que ça avait changé sa vie, beaucoup d’Américains lui demandaient d’aller dans des endroits de l’aventure.

Est-ce que ce n’est pas son succès qui vous amené à adopter cette approche « tourisme virtuel » ?


Non. J’en suis très fier, mais cela restait un jeu très narratif, parce qu’on avait envie de faire rencontrer les Borgia, les Medicis, Leonard de Vinci, etc., Tout ça c’est génial. Mais notre affaire maintenant, c’est de rencontrer des personnages sans que cela soit imposé par le jeu. A l’époque on avait choisi le monde, puis l’histoire, et enfin bâti des petits systèmes dedans, des miniquêtes, etc. Cela restait dirigiste. Maintenant on change tout. On crée déjà le monde, et on se demande ensuite quel système on veut y mettre.


J'écrivais en commentaire sur un autre article que j'avais l'impression que chez Ubisoft on se concentrait d'abord sur la création d'un monde, une ville et qu'on articulait une histoire ensuite autour de celle-ci et bah les dires du monsieur me confortent dans mon raisonnement : "On crée déjà le monde, et on se demande ensuite quel système on veut y mettre".
C'est un processus créatif qui cloisonne la mise en scène et l'action dans un espace prédéfini, mais en supprimant la narration, on sort de ce dilemme et on laisse donc libre au joueur de s'exprimer et de définir sa propre "mise en scène" en quelque sorte. Enfin, j'attends de voir le prochain AC qui devrait donc explorer partiellement cette nouvelle optique que vise les futurs titres à venir apparemment, parce que j'avoue ne pas tout à fait tout comprendre ^^


Edit : @Ariakas, je comprends que tu sois contre le fait qu'on veuille influencer le processus créatif d'une oeuvre ou d'une licence. Pour moi, les jeux-vidéos étant une forme d'art qui résultent du travail collectif d'un studio. Alors oui, je trouverais aberrant d'aller faire des commentaires à Fumito Ueda, Hideo Kojima, David Jaffe, Cage ou etc...
Mais dans le cadre d'un AC, c'est légèrement différent à mes yeux. Déjà, parce que la licence était annualisée, le public a donc une proximité temporelle avec le titre qu'elle n'a pas avec d'autres. Ubisoft est donc à l'écoute des joueurs puisqu'elle compte beaucoup sur la licence pour parvenir à leurs objectifs financier fixés au détriment parfois du scénario qu'on finit par abandonner de par son incohérence. Pour les "fans" de la première heure qui ne rentrent pas dans tes deux catégories, soit on aime et on achète, soit on aime pas ou plus et on passe son chemin, et qu'ils veulent retrouver l'âme et l'essence de ce qu'était un AC à une époque pour eux, ils font quoi ? Là, il est légitime et normal je pense de s'exprimer et ce dans les réseaux sociaux, sur internet, etc... pour partager son ressenti. Et je comprends que tu ne veuilles pas voir de changements à venir pour une licence que tu affectionnes, mais le fait que beaucoup se sont plaints aura peut-être une conséquence bénéfique pour eux et peut-être pour toi par la même occasion avec un possible AC qui redonne un souffle de fraicheur à la licence. (ça fait beaucoup de peut-être, probable :lol: )

Enfin tout ça pour essayer de légitimer le fait que se plaindre pour une licence qu'on apprécie et qu'on voit perdre les affinités qu'on a avec n'est pas toujours une aberration. (qui a mentionné Dragon Ball Evolution ? Les dessins baclés des premiers épisodes de Dragon Ball Super ? etc...)
Avatar de l’utilisateur Ni Roche DiBoudha Gamer Averti
Gamer Averti
Messages: 69
Inscription: 06 Aoû 2015, 20:57

Re: Ubisoft : « il y aura de moins en moins de narration dan

Message non lupar ariakas » 18 Nov 2016, 14:44

Bah disons que pour AC spécifiquement, je n'ai pas grand chose à reprocher à vrai dire ^^
donc forcément, je vois un nouvel épisode, ça me plait. Et j'ai un rythme en hyper décalé.
AC Unity, j'y ai joué naturellement sans frustration 1 an-1an 1/2 après et tous les bugs étaient résolus.
Ac Syndicate, je l'ai acheté en précommande, je n'y joue que depuis 2-3 jours.
Donc forcément, j'ai toujours un vent de fraîcheur et l'aspect "répétitif" ne me pèse pas.

Après en effet, tout changement peut être bon, je ne le saurais qu'en y jouant ^^

Pour le commentaire, merci de l'interview complete.
je n'en reste pas moins perplexe et dubitatif.
De ce qu'il dit, je ne suis pas franchement d'accord, voir pas du tout.
Que maman puisse jouer dans un hélico, pourquoi pas.
Mais qu'il dise: "les cinématique, ça me fait chier", "Une histoire, ça me fait chier" alors là.....

Remarque, ça répond à une ancienne discussion sur la "linéarité" des jeux.
En plus, ils veulent donc vraiment réorganiser leurs licences... là franchement, les bras m'en tombent.
On verra, ça pourra être bien, mais si c'est pour passer 200h sur un épisode parce qu'on peut y faire pleins de trucs et qu'il n'y a pas vraiment de fin en soit, pffff....

Et si c'est à nous de faire notre propre histoire, bof bof... enfin ch'ai pas, mais je pense qu'il aurait du se taire et nous présenter direct le projet terminé, histoire d'illustrer son propos.
ça me donne toujours un vague gout de "Les Sims" qui est très bien, mais c'est pas ce que j'attend à priori ^^
Mais un jeu sans histoire "formelle" sans cinématique, avec le minimum de dialogues parce que ça fait chier monsieur le créatif bon....
j'ai vraiment du mal à imaginer concrètement comment ça va se dérouler.
Je trouvais déja très dispensables le multi sur les AC précédents (y compris Unity)... à voir..
mais c'est vraiment une communication un peu anxiogène je trouve pour une société qui est en lutte contre une OPA.
Avatar de l’utilisateur ariakas Gamer Argent
Gamer Argent
Messages: 4224
Inscription: 08 Aoû 2008, 12:00

Précédente

 

Retourner vers Commentaires des news GamerGen