Actualité
Vignette head Thief 5

PREVIEW - Thief : nos premières impressions

par

Nous avons vu le premier jeu Next-Gen. Prometteur ?

Près d’une décennie après sa dernière aventure – ce qui ne le rajeunit pas -, ce bon vieux Garrett s’apprête à reprendre du service. Le cru porte le doux nom de Thief, en sachant qu’il ne s’agit ni d’une suite (d’où l’absence de numéro), ni d’un reboot à proprement parler (c’est là tout le paradoxe). En d’autres termes, il représente un épisode à part, d’aucuns taxeront de spin-off, chargé de faire le liant entre ceux qui connaissent la franchise – le passé – et les autres – le présent et le futur. Compte tenu du fait que dans Thief, tout n’est qu’une question de contraste et d’opposition, c’est plutôt bien vu.

Thief s’apparente à un FPS à la Dishonored

Thief images screenshots 21Nous avons donc eu l’honneur de voir le titre pour la première fois, via deux vidéos de présentation, longues de plusieurs minutes (version alpha tournant sur un PC puissant). Sans plus tarder, entrons directement dans le vif du sujet, quand bien même Garrett ne serait pas de nature à foncer dans le tas. Normal direz-vous puisqu’il est un voleur, un maître-voleur même, doublé d’un sérieux penchant pour la cleptomanie maladive. Soit l’anti-héros par excellence, dont les actes façon Robin des Bois cachent une face cynique et sombre, parachevée par des visions bizarroïdes, entre hallucination, marque psychique et flashback. Trop pour un seul homme ?

Thief images screenshots 16Dans la section montrée, Garrett devait subtiliser un médaillon à un dénommé Theodore Eastwick, l’architecte d’une ville située dans un univers anachronique, qu’il est d’ailleurs difficile de placer sur une frise (comme si le Moyen-Âge épousait la Révolution Industrielle). Pour nous, c’est l’occasion de constater que Thief s’apparente à un FPS à la Dishonored et dont le gameplay est divisé en trois phases : l’infiltration, le vol et la fuite. Concrètement, l’idée est de vous rapprocher de la cible en étant le moins visible possible, en étant patient et réfléchi, pour la simple et bonne raison que Garrett n’est pas une foudre de guerre aux corps-à-corps (phases très souvent découpées en QTE). Une fois les gardes évités – ou neutralisés, c’est selon – et l’objet précieux en votre possession, il va falloir faire diversion pour mieux s’échapper. Gare à ceux équipés de lanterne…

Bien évidemment, vous disposez d’un arsenal adéquat pour vous aider dans votre quête. Pour l’heure, il se compose d’un arc rétractable, capable d’interagir avec l’environnement et dont les flèches sont de différents types (exemple : eau pour éteindre les sources de lumière, à même de vous trahir) ; d’une matraque obligatoire pour réaliser des takedowns (et s’admirer à la troisième personne pour le style); et d’un grappin pour grimper tel un Yamakasi masqué. Le strict minimum en somme, compensé par quelques compétences des plus précieuses. En point de mire se trouve le Focus, une aptitude permettant de mettre en surbrillance les éléments clefs, ceux qui se révéleront cruciaux pour bien avancer, ou encore accélérer certaines actions importantes. En outre, Garrett peut s’amuser à crocheter les serrures ou à faire le pickpocket (cette fameuse cleptomanie). Tout ça, sans se faire pincer, cela va de soi…

Thief images screenshots 11

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
. Pour nous, c’est l’occasion de constater que Thief s’apparente à un FPS à la Dishonored et dont le gameplay est divisé en trois phases : l’infiltration, le vol et la fuite.


Vu comme cela, c'est déjà plus sympa.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
babaookikou
nathrakh a écrit:hooo un fps... bah ca sera sans moi... dommage


snuppedupen a écrit:Ah ok un FPS, comme c'est originaaal !!! pas la peine de lire la suite. sans moi.



Vous êtes sérieux les gars ? Thief est un FPS d'infiltration et de vol à la base, donc ou est le problem ? C'est un reboot non une nouvelle license et ce n'est pas un FPS à la Dishonored c'est Dishonored le FPS à la Thief et plus Dishonored tire plus de Bioshock que d'autre chose M'enfin un très bon jeu qui revient sur les devants.
Signaler Citer