Actualité Wii
ICON1

[DOSSIER] La Saga Metal Gear.

par

  Cela fait 20 ans cette année, que la Saga Metal Gear a commencé. Alors que nous approchons à grands pas vers le nouvel épisode: MGS4: Guns of Patriots, un petit retour aux sources s'impose...




Dehors, il fait si froid.


    C’est votre troisième nuit de garde cette semaine. Comme à chaque fois, vous vous demandez ce qu’il vous a pris de vous enrôler dans cette armée! Vous êtes au milieu de nul part, en train de garder l’entrer d’un bâtiment dont personne n’entre ni ne sort. Mais silence! Etait-ce un mouvement au loin? Un intrus? Non, probablement un rat ou un serpent. Quelle heure est-il? Bientôt la relève.

  

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


Vous commencez sérieusement à fatiguer. Tout à coup, une silhouette surgit derrière vous, et un bras robuste passe autour de votre cou!! En moins d’une seconde, votre larynx est broyé, annulant ainsi toutes tentatives de hurlement. Votre tête penche alors sur le côté, laissant échapper votre dernier soupir. Vous avez tout juste eu le temps d’entendre le macabre claquement de votre nuque, et votre misérable vie de mercenaire s’éteint. A cet instant vous vous rendez compte qu’IL est aussi bon que les légendes le disent…


Cliquez sur les images pour les voir en grand.

Solid Snake.

    Extraordinaire héros du monde vidéo-ludique. Metal Gear, cette Saga qui lui est consacrée, a su introduire la notion d'infiltration dans une communauté des jeux vidéo rompue à tirer sur tout ce qui bouge. A l’instar des plus célèbres agents secrets, les alliés les plus importants de Solid Snake ne sont pas ses armes, mais plutôt son agilité et sa vivacité d’esprit (votre vivacité d’esprit). En effet, Metal Gear compense le «Run-and-gun» de la plupart des jeux d’action-aventure de son époque, en introduisant un élément nouveau: la Furtivité. Dans Metal Gear, le chemin le plus simple vers la victoire n’est pas celui en ligne droite et encore moins celui le plus court. Il vous faudra ramper, sauter et faire preuve de discrétion. Un assaut frontal même avec une arme lourde, sera synonyme d’un «Game Over».

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


    Pour survivre, Snake doit impérativement ne pas être découvert. Il doit à tout prix éviter de faire feu et devra s'éloigner du chemin des gardes jusqu'à ce qu’une solution se présente. Ces innovations associées à la richesse de son scénario, ont contribué à hisser Metal Gear au rang des jeux d’Action-Aventure des plus originaux de son temps. Son créateur, Hideo Kojima, combine ce gameplay unique de style cinématographique à une juste dose d'intrigues politiques. Il obtient ainsi, un résultat proche d'un véritable film d'espionnage sur console.


    Cependant, Solid Snake n’a pas toujours été aussi célèbre. Et son look, a bien changé au cours des années. Nous allons à travers ce dossier, retracer l’aventure qui nous a conduit jusqu’ici. Une histoire faite de hauts et de bas, mais qui a écrit en lettres d’Or l’avènement d’une Légende créée par Hideo Kojima.

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


Hideo Kojima.

    Mais qui est-il vraiment? L'une des plus grosses pointures du jeu-vidéo depuis la sortie de l’épisode Psx: Metal Gear Solid. A ce jour, vice-président de KCEJ (Konami Computer Entertainment Japan), cela fait maintenant une bonne vingtaine d’année que ce concepteur japonais travaille dans les jeux-vidéos, et il est plus qu’évident qu’il met du cœur à l’ouvrage. En effet, Hideo Kojima n'est pas un adepte du "jeu pour le jeu". En fait, dans la plupart de ses jeux, il prend un soin particulier à traiter un fait de société.

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


Il essai ainsi de nous transmettre son opinion concernant des sujets qui lui semblent importants. C’est ainsi qu’apparaitront de multiples thèmes tel que: l'univers du clonage et du génome, des armes bactériologiques ou encore celui de la menace nucléaire. Mais ce ne sont pas les seuls thèmes évoqués, car l'avenir de l’humanité est également un sujet récurrent chez Kojima.

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


L’univers Kojima.

    En effet, son œuvre ne se résume pas seulement à Metal Gear. Dans son autre grande Saga, Zone of Enders, Kojima s’illustre encore. L’action se déroule en 2172, au beau milieu d'une guerre interstellaire. Les Enders, des colons installés sur Jupiter, sont victimes d'une attaque des populations martiennes qui cherchent à récupérer une machine de guerre ultra puissante : le Jehuty. Une fois de plus, Kojima nous propose de nous remettre en question, sur l’avenir de la Terre et la bêtise humaine. Il dépoussière avec brio la littérature Japonaise, et son univers cinématographique. Hideo Kojima avoue prendre des sujets d’actualités qui l’ont interpelé, pour en faire des histoires romanesques. Il est vrai que dans toutes fictions il y a une part de vérité…

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


    Ainsi, il insiste sur le côté cinématographique de ces opus, pour vraiment captiver le joueur. La mise en scène est remarquable et se mêle parfaitement aux phases d'action. Le scénario de Metal Gear est d'une complexité de loin supérieure à celle des autres jeux d’actions. C’est l’élément qui caractérise les jeux dirigés par Kojima. Les personnages sont nombreux et possèdent chacun leur histoire.

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand.


    Ils ont un Background complet, ce qui donne une profondeur et une Ame à ces personnages. Voilà ce qui pourrait expliquer l'engouement des fans, pour les différents titres de Kojima. A la manière de J.R.R Tolkien, celui que l’on surnomme « Shin Miyamoto » (le nouveau Miyamoto), a pris soin de créer tout un univers autour de son jeu. Cet Univers, nous vous invitons aujourd’hui à le découvrir. Pour vous accompagnez dans votre lecture, vous aurez le loisir de télécharger de nombreux bonus. Dans l'Acte 3, se trouve les Bandes Originales de Metal Gear Solid 2&3. Quand au cadeau bonus de l'Acte Final, c'est une petite surprise... Bonne lecture.

 


 


 
Commentez ou lisez les commentaires sur ce dossier concocté par kikou180
Mots-clés

Commenter 8 commentaires

Anonymous
cybro a écrit:
Aucun rapport avec wiigen :/


Aucun rapport avec Wiigen ? Peut-être parce que Wiigen est un site consacré aux jeux videos, Wii en particulier, et que MGS est un jeu video, non ?
Signaler Citer
cybro
Max a écrit:
Aucun rapport avec Wiigen ? Peut-être parce que Wiigen est un site consacré aux jeux videos, Wii en particulier, et que MGS est un jeu video, non ?


Chacun son point de vue mais je ne vois pas l'interet de parler de metal gear solid qui n'a rien à voir avec nintendo (mis à par la version du premier épisode sur gamecube). Pourquoi ne pas faire un dossier de burnout dans ce cas.
Je pensais que wiigen ne traitait que les news en rapport avec la wii et la ds.
Signaler Citer
kikou180
Pour info, il y a tout de même quatre Metal gear qui sont parus chez Nintendo. 2 sur Nes et un sur gameboy color & surtout le fabuleux opus de la game cube (auquel on peut jouer sur la WII...). De plus, pour le 20e anniversaire de la Saga, il est fort à parier, que le virtual console aura la chance de nous proposer ces opus... Que dire de plus, si ce n'est que Snake et son Univers font partis du patrimoine video-ludique, et cela quelque soit le support. Cordialement.
Signaler Citer
cybro
kikou180 a écrit:
Pour info, il y a tout de même quatre Metal gear qui sont parus chef Nintendo. 2 sur Nes et un sur gameboy color & surtout le fabuleux opus de la game cube (auquel on peut jouer sur la WII...). De plus, pour le 20e anniversaire de la Saga, il est fort à parier, que le virtual console aura la chance de nous proposer ces opus... Que dire de plus, si ce n'est que Snake et son Univers font partis du patrimoine video-ludique, et cela quelque soit le support. Cordialement.


Présenté comme ça je m'incline :)
Signaler Citer