Actualité PS3
binary domain 011210 head

Binary Domain : I, Robot version japonaise

par

C'était prévisible. Après l'annonce d'un Yakuza version zombies à gogo, Toshihiro Nagoshi semblait vraiment en quête d'action pure. Binary Domain devrait assouvir ce désir latent.

La question se pose depuis que le concept même du robot, des cyborgs et des androïdes existe. À l'origine de nombreux ouvrages de science-fiction et d'œuvres cinématographiques, la simple supposition qu'un jour l'Homme pourrait ne faire qu'un avec la machine ou même pourrait être en rébellion (d'un côté ou de l'autre) avec elle, fait rage dans les esprits.

binary_domain_011210_00

Tout le monde connaît au moins des films de la quadrilogie Terminator. Un soulèvement des machines qui, dotées d'une intelligence artificielle unique propagée sur le net des années auparavant par Skynet, revendiquent leur indépendance et surtout, charge l'être humain de tous les maux de la Terre. Même si le thème n'a servi de prétexte qu'à de nombreuses scènes d'action et de "Sarah Connor ?", le sujet trouve ses origines bien avant la saga propulsée par James Cameron. Bien avant l'exploration spatiale, les Starship Troopers et autres chevaliers Jedi, d'illustres écrivains se sont plongés dans une étude philosophique du sujet. Jusqu'à quel point l'Homme peut-il se robotiser et jusqu'à quel point le robot peut-il être humanisé ? Le sujet a été traité maintes et maintes fois par des hordes de penseurs en tout genre mais un seul a su faire l'unanimité : Isaac Asimov. À l'origine des fameuses "Trois Lois de la Robotique", l'écrivain a souvent ouvert à coup de pied des concepts envers lesquels nous nous croyons complètement à l'abri... et tenez-vous bien, c'était en 1950.

Binary Domain est le prochain projet de la Team Yakuza et du célèbre directeur de la série, Toshihiro Nagoshi, qui a visiblement besoin de prendre le large avec sa série de mafieux japonais. L'histoire du jeu prendra place à Tokyo en 2080. La ville s'est modernisée à un point phénoménal et il semble qu'elle est scindée en deux "strates" : l'une bien en hauteur, faite de belles courbes et de métal brillant, l'autre semble être au niveau de la surface terrestre et n'est que débris et désolation. D'ailleurs, c'est dans ce deuxième cadre qu'un groupe de trois personnages mène leur guerre contre un bataillon de robots. Deux hommes et une femme affrontent des robots armés jusqu'aux dents (si vous nous passez l'expression) mais ne semblent avoir aucun problème avec l'infériorité numérique : le groupe est coordonné, chaque membre surveille les arrières des autres même si une petite animosité s'installe aisément entre les mâles (que la femme n'hésitera pas à surnommer gentiment "les filles"). Une fois le tas de ferraille envoyé à la casse, un dernier robot bien plus imposant que les premiers tentera de pulvériser le petit groupe bien turbulent. La scène est alors montrée à travers un direct télévisé lors d'un journal d'information. Mais le tumulte ne semble pas déconcentrer une mère regardant tendrement son bébé qu'elle porte dans ses bras alors qu'elle déambule dans son appartement... grâce à ses jambes robotiques.

binary_domain_011210_13

Voilà, le thème est de retour et cette fois, Toshihiro Nagoshi va apporter sa pierre à l'édifice au point de vue de la réflexion comme vous allez pouvoir le constater dans le "Message de Toshihiro Nagoshi". Présenté par le site officiel du jeu comme un jeu d'action en escouade et par le directeur du projet comme un jeu d'action dramatique, Binary Domain ne dispose malheureusement d'aucune date de sortie approximative mais est annoncé sur PS3 et Xbox 360.

Commenter 9 commentaires

chronoss2
je n'ai jamais joué à Mass Effect mais je trouve que le gars et la fille ressemblent à ceux du 2. Les scènes de shoot je n'ai pas du tout aimé la mise en scène, mais la fin de la vidéo avec la maman robot m'a plu et je veux voir de quoi il s'agit vraiment donc j'attends des scènes in-game.
Signaler Citer
wildmothafa
c'est rare de voir une I.A aux fraises dans une cinématique...bravo pour l'exploit ;D !! et la mise en scène et les graphismes... :D dans tout bon 3rd shooter, le mec serait mort au bout de 3 sec vu comme il le font jouer...mais les robots ont l'air un peu autistes voir attardés (no offense). Bref si ça sort en galette, c'est bien honteux... ::)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jonyjack
Bien avant l'exploration spatiale, les Starship Troopers et autres chevaliers Jedi

C'est quoi le rapport avec les Starship Troopers ? Enfin je veux dire, c'est quoi le rapport entre l'exploration spatiale et les robots ?

En tout cas oui la mise en scène est bidon
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
gomrund
le concept tient bien la route.

j'adore cette ambiance post-apocalyptique, cyberpunk, avec l'esprit d'un GITS.

Apres comme souvent, l'idée de depart n'est pas le produit finie. A voir donc mais si ils y arrivent, il y a peut etre un hit en preparation ;)
Signaler Citer
RuFo_ThE_oNe
Jonyjack a écrit:
Bien avant l'exploration spatiale, les Starship Troopers et autres chevaliers Jedi

C'est quoi le rapport avec les Starship Troopers ? Enfin je veux dire, c'est quoi le rapport entre l'exploration spatiale et les robots ?

En tout cas oui la mise en scène est bidon

Ce sont des thèmes de sci-fi...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
noman
@wildmothafa

ouiap je partage dans les grande lignes ton avis la vidéos fait peine à voir ca ressemble à vanquish pour certain détails avec la charte graphique de alpha protocol :o

La vidéo est plus de la contre pub qu'autre chose.
Signaler Citer