Actualité
acc okaz occasion

Xbox One : les revendeurs verseront un pourcentage sur les ventes d'occasions

par
Source: MCV

Il y aura bien une taxe, mais pas pour les consommateurs.

Si vous nous avez bien écoutés dans nos débriefings ayant suivi le XboxReveal du 21 mai dernier, MaGiXieN, notre rédacteur en chef, a parlé d'un accord que Microsoft tente d'obtenir avec les revendeurs depuis quelques années. Aujourd'hui, la confirmation des dires de notre chef bien aimé (un peu de pommade ça ne fait pas de mal) est venue de MCV, site britannique spécialisé dans l'économie du marché du jeu vidéo.

Selon une des sources du site, qui serait un revendeur, les magasins seront toujours libre de vendre des jeux d'occasion, mais ils devront reverser à Microsoft et aux éditeurs une partie du montant de la vente. Cette semaine, la firme de Redmond aurait informé ses principaux partenaires de vente au détail sur la façon dont elle a l'intention de s'approprier le marché d'occasion.

Un client pourra donc vendre un jeu de seconde main chez un revendeur agréé avec le Cloud Azure de Microsoft. Le jeu vendu est donc automatiquement enregistré comme ayant changé de propriétaire et sera retiré du compte Xbox LIVE auquel il était rattaché. Cela explique en partie l'annonce de Phil Harrison qui disait que la console nécessiterait une connexion au moins toutes les 24 heures.

Le revendeur pourra alors revendre le jeu au prix qu'il souhaite et un pourcentage de la transaction (a priori 10 %) sera reversé à l'éditeur en question et à Microsoft. L'acheteur de ce jeu d'occasion n'aura donc pas de taxe à payer pour enregistrer son jeu, puisque celle-ci aura été payée par le magasin dans lequel il est allé faire ses emplettes.

Alors, rassurés ?

jeux-video-occasion

Commenter 25 commentaires

Anonymous
Rassuré ? Que partiellement, car il y a de toute façon des DRM de m*rde... Pourquoi payer un jeu jusqu'à 60% plus cher que la version PC tout en ayant les inconvénients de ce support mais pas les avantages ? Désolé Microsoft, mais là, Sony va être le roi. Ils n'auront même pas à payer quoi que ce soit pour des exclusivités d'ici 3 ans, car ta Xbox One sera déjà morte.

Xbox One = DreamCast 2.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
X-Dren
Perso je trouve que c'est une bonne nouvelle, ça veut dire qu'il n'y aura pas de système anti-occasion et qu'ils cherchent plutôt des solutions pour avantager tout le monde de ce coté là.
Signaler Citer
Anonymous
X-Dren a écrit:Perso je trouve que c'est une bonne nouvelle, ça veut dire qu'il n'y aura pas de système anti-occasion et qu'ils cherchent plutôt des solutions pour avantager tout le monde de ce coté là.

Le système devra passer par un vendeur agréé (ils ne le seront pas tous), adieu donc eBay et compagnie.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
X-Dren
Oui certes, mais mieux vaut ça que de ne pas avoir d'occasion du tout ou devoir payer des pass online à la con, perso j'achète jamais autre part qu'en magasin, d'une car on ne peut être sûr de rien avec la recrudescences d'arnaques sur le net et de deux ils sont normalement obligé (pas sûr qu'ils soit obligés en fait) de remettre des pass online valide dans les jeux d'occasion ce qui fait qu'au final payer un jeu d'occasion sur ebay,... n'est pas plus "rentable" qu'en magasin (sauf si tu ne joues jamais en multi).
Signaler Citer
Plongeur
Ouf, on a encore eu de la chance :D

Mais sinon qui est-ce que ça dérange d'avoir son téléphone connecté à une antenne relais H24 ? Personne... Dans un an et demi qui est-ce que ça dérangera d'avoir sa Xbox One connecté de temps à autre pour activer les jeux d'occaz' ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Pierre W.
Hmm... Sceptique :

Les revendeur, en acceptant le deal, acceptent de se faire moins de marge qu'auparavant et, comparativement, qu'avec le même jeu PS4...

S'ils veulent se faire autant de marge, le prix du jeu Xbox sera revu à la hausse pour le client qui achètera le jeu, où à la baisse lorsque le joueur vendra le jeu... De fait, soit le revendeur accepte calmement la situation, soit le client en patira d'une façon ou d'une autre.

Exemple : chez mon revendeur, qui fait du dépot/vente (je ne touche rien tant que le jeu n'est pas vendu), je touche 90% de la somme tirée de mon jeu (fixée par mes soins). Si Microsoft prélève 10% sur le prix, et ue mon magasin veut préserver la même marge (dans ce ca,s une marge tout court enfait...), je vais retoucher moins sur le prix de vente...

De plus, comme dit plus haut, l'occasion ne se fait pas que chez les revendeurs. En ce qui me concerne, je vends chez un revendeur quand je suis certain de racheter chez lui un jeu prochainement, sinon je favorise internet si je prévois un autre achat ou si l'argent m'est nécessaire pour autre chose ne concernant pas les jeux vidéo... Et c'est là que le bas blesse puisque tous les revendeurs ne proposent pas de reprendre contre du cash, et parmi ceux qui acceptent, c'est souvent très léger (Personnellement, mon revendeur reprend le jeu et le revend : une fois vendu, je touche 90% en bons d'achat ou 70% en cash... C'est une différence énorme...)

Bref, le système proposé possède quand même des failles qui pourraient nuire à certains joueurs au final...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Y a quand même un point noir IMMENSE.

Vendeur agréé ils disent. Du coup le main à la main et le prêt.. Et oui les petits gars c'est finis. Sans parlé du pourcentage qui sera répercuté sur nous les consommateurs faut pas rêver !

Je rajoute que c'est bien l'enregistrement + le désenregistrement. Mais sans connexion vraiment ça donne quoi, je suis collectionneur et je veux pas que dans 15-20 ans mes jeux soit juste une déco et ma console un presse papier !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ben
À tous ceux qui parlent de la mort de la Xbox a cause de ce système, je pose une question : si la PS4 ne possède pas un tel système les développeurs feront des jeux pour quelle console selon vous ? Pour celle qui ne leur rétribue pas d'argent sur l'occasion ou sur celle qui leur offre un revenu supplémentaire ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Sur celle où il y aura des consommateurs. C'est à dire que si on est pas aussi con que pour acheter un DLC à 15€ pour 4 map, ils retourneront leurs vestes très vite. Ils pourront toujours privilégié l'une ou l'autre, mais si ce système marche aussi bien que le Pass Online je me fais absolument pas de soucis. Toutefois les loleur de CoD eux ont réellement un grain et son fanboy jusqu'au bout et ne voit pas plus loin que l'année suivante, et ça c'est bad.

(désolé ben je sais que tu kiff CoD, mais y a aussi un côtés fanboy xbox chez toi, ce qui te rend pas du tout impartial, et je suis cash comme gars.). Il est grand temps d'ouvrir les yeux.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ben
Je ne suis absolument pas fanboy, bien au contraire. La Xbox est une console qui me va bien et c'est pour ça que je l'utilise majoritairement. En ce qui concerne CoD, mes amis ne jouent qu'à ce jeu, donc si je veux pouvoir jouer avec eux j'ai du suivre le mouvement...
Je ne suis pas sectaire, j'ai toutes les consoles afin de jouer aux jeux qui me plaisent, il s'avère que la manette Xbox est plus confortable pour moi que la DualShock, je joue donc aux jeux multiplateforme sur Xbox tout simplement.

Je suis persuadé que Sony va suivre Microsoft sur ce système d'occasion et si ce n'est pas le cas, Microsoft choisira la solution la moins pénalisante pour son économie. Ils ne vont pas risquer de perdre très gros pour une histoire de jeux d'occaz.
Signaler Citer