Actualité
WhatsApp Facebook down panne meme

WhatsApp DOWN : le service a été touché par une panne mondiale

par

Victime de son succès.

WhatsApp était en panne aujourd'hui, samedi 22 février, depuis 20h. Quel ne fut pas le choc pour les millions d'adeptes de l'application de messagerie instantanée, rachetée il y a quelques jours par Facebook.

Le service subit sa première défaillance, sans aucun doute à cause de l'intérêt de plus en plus important porté par les utilisateurs à travers le monde. Sur Twitter, il est possible de suivre le vent de panique les réactions de la communauté en tapant simplement « WhatsApp down ». Certains utilisateurs débordant d'imagination y verraient là un complot de M. Zuckerberg et s'amusent à poster des messages, d'autres s'insurgent de ne plus pouvoir chatter (il existe pourtant des alternatives…).

La compagnie a quant à elle confirmé ce problème, et tente de faire revenir le service au plus vite à la normale.

Il fallait s'y attendre. Le rachat de WhatsApp par le réseau social n'a fait qu'accroître le nombre d'inscriptions et la fréquentation du service. Sans doute que cette vague massive aura eu raison des serveurs en charge de faire transiter les messages des utilisateurs. Côté smartphones, vous aurez beau taper un message et tenter de l'envoyer, celui-ci restera bloqué, « en attente de connexion » avec le symbôle de chargement tournant en boucle. D'autre part, certains utilisateurs ont rencontré un message d'erreur semblable à celui ci-dessous :

WhatsApp-Facebook-message-erreur-down-panne

Cependant, WhatsApp n'est pas la seule victime aujourd'hui. D'autres clients, comme Telegram Messenger, semblent également être touchés par cette affluence d'utilisateurs, en témoigne ce tweet.

Presque quatre heures après les premiers signes de faiblesse du service, le retour à la normale se fait de manière progressive, certains utilisateurs exprimant encore leur mécontentement face à l'annonce tant attendue :

Bilan mitigé pour Facebook : il s'agit d'une défaillance technique que la firme aurait préféré éviter, même si cela prouve également l'importance de la messagerie instantanée, qui tend à remplacer la voie classique du SMS.

Commenter 3 commentaires

turican57
Vive le SMS, qui lui fonctionne toujours aussi bien, et qui n'as pas besoin de connexion data. Ce genre d'application peut être utile pour les personnes ayant de la famille à l'étranger, mais sinon le bon vieux SMS fonctionne toujours aussi bien, et ne demande pas à payer une application.

Bon après à voir ce que facebook va faire de cette application racheter, peut être la fusionner avec son application facebook messenger .....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Helvete
Aucun doute que FaceBook va finir par fusionner les "programmes" et les serveurs/partage/stockage des données et du même coup les règles d'utilisations...
Reste a savoir quand !?!


turican57 a écrit:Vive le SMS, qui lui fonctionne toujours aussi bien, et qui n'as pas besoin de connexion data. Ce genre d'application peut être utile pour les personnes ayant de la famille à l'étranger, mais sinon le bon vieux SMS fonctionne toujours aussi bien, et ne demande pas à payer une application.

Bon après à voir ce que facebook va faire de cette application racheter, peut être la fusionner avec son application facebook messenger .....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Bérenger L.
@Helvete : merci de faire bon usage de la balise quote.

Pour l'instant, les deux applis restent distinctes. Toutefois, Facebook a la mainmise sur les données utilisateurs comme sur le code source. Les services ne fusionneront peut-être pas, mais cela aboutira certainement à quelque chose de nouveau, reprenant le meilleur de Facebook et WhatsApp.
Signaler Citer