Actualité PS3
0090005200315287

La violence sexuelle dans les jeux est-elle acceptable ?

par

Le meurtre, la violence gratuite, la drogue sont des sujets devenus banals dans l'univers des jeux vidéo et c'est maintenant un autre type de jeu qui pose soucis à notre morale occidentale : les jeux ou la violence est sexuelle.

Il est clair que les jeux axés sur la criminalité sont légion et que les valeurs véhiculées par ces derniers restent discutables. Ces jeux permettent au joueur d'évoluer dans des sphères où le meurtre, l'argent facile de la prostitution et de la drogue, et tout ce qui va avec, sont banalisés. Une des grosses différences avec les medias plus classiques comme la télévision, c'est que le joueur est plus souvent du côté des "méchants" que des "gentils".

En effet, un jeu comme GTA IV, mettant en scène une grande partie des domaines du crime cités plus haut, choquera certes, mais au fil du temps ce type de jeux s'est tellement banalisé, même sur les FPS et certains RPG, qu'il devient presque normal de voir un homme qui marche tranquillement dans une rue, se faire tuer d'une manière brutale, sans aucune raison particulière, par le joueur. Peu de parents respectent d'ailleurs les recommandations PEGI ou autres sur ces jeux et il n'est pas rare de voir des enfants jouer au meurtrier sanguinaire dès 5 ans...

 

Et c'est là que nous entrons dans le vif du sujet. La semaine dernière, le site Amazon a mis en vente un jeu pour PC RapeLay, dans le plus pur style manga, mettant le joueur dans la peau d'un violeur, ayant la liberté totale d'agresser sexuellement et brutalement des femmes innocentes, sans aucune raison. (peut-il en exister d'ailleurs ?) Ce jeu n'est pas resté longtemps en ligne car il a vite été signalé comme inapproprié par un grand nombre de visiteurs et le site l'a retiré de la vente. Notez quand même que ce jeu est disponible au japon depuis 2006 et, à priori, n'a choqué personne là-bas. Il est vrai aussi que nos amis japonais semblent avoir un rapport avec le sexe bien différents et le nombre de manga coquins et plus sont là pour en témoigner.

 

Cependant, par chez nous, il faut bien noter que les gens acceptent plus facilement le meurtre que le viol, autant en réalité que dans un jeu vidéo. Pourquoi ? C'est ce que Colin Campbell de chez  edge-online essaye d'expliquer :

Le meurtre est quelque chose de mieux accepté, car on voit souvent, à la télé ou dans les jeux vidéo, un meurtrier qui agit pour le bien, en tuant un criminel s'apprêtant à faire exploser une bombe, par exemple. On a donc affaire au meurtrier "héroïque".

Mais avez vous déjà vu un violeur héroïque ?  Non, car depuis toujours, le viol est considéré comme un acte révoltant et il est un puissant symbole de l'oppression dans l'histoire et même encore aujourd'hui.

L'humour, un domaine où les tabous ne sont pourtant pas respectés, ne touche que très peu le domaine du viol. Les blagues sur ce sujet existent mais sont culturellement aussi peu acceptables que celles sur le racisme ou encore l'holocaust.

Mais nous y voilà, les jeux vidéo sur le viol arrivent. Comme vous le savez, le réalisme dans les jeux vidéos avance en parallèle avec la technologie, et les viols virtuels pourront devenir aussi réaliste que jamais et c'est un réel problème de société qui apparaît là.

Mais est ce que le public va laisser un thème pareil se développer dans l'industrie du jeu vidéo, ou alors va-t-il réagir et l'éloigner comme il a déjà éloigné la pornographie des autres formes de divertissement classiques ?

Le gros problème, et c'est ce qui fait toute la différence, c'est que les jeux vidéos impliquent l'action du joueur. La liberté de faire telle ou telle chose, à tel ou tel moment, ne peut être prise que dans un jeu vidéo et c'est ce qui le différencie du cinéma. Voyeur ou acteur, la différence est réellement notable, surtout dans un domaine aussi horrible que le viol.

Voilà pourquoi ce sujet va poser beaucoup de problèmes, surtout si des sociétés comme Illusion continuent sur leur lancée en sortant d'autres jeux vidéo sur ce thème. 





Mots-clés

Commenter 54 commentaires

Grey-Fox
Il faut de tout pour faire un monde mais se genre de saloper** on peux s'en passez...
Franchement les deveulopeur qui on crée se jeux on pas de figure... >:(

Leur prochain jeux sa sera quoi violer des enfant ??  >:(
Signaler Citer
Kreep
Je confirme que Rapelay est un des jeux les plus nazes d'Illusion. Pour avoir traduit un de leur jeu, j'avoue qu'ils nous ont habitué à des trucs un peu moins trash et largement plus acceptables. Sage décision d'Amazon en tout cas. Mais bon c'est le Japon, là bas y'a même des dvd avec des gamines de 7ans qui s'exhibent en maillot de bain.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
des femmes innocentes, sans aucune raison. (peut-il en exister d'ailleurs ?)

Des femmes innocentes ou des raisons pour violer une femme ? La phrase m'a filé un doute, elle est tourné bizarrement.

Y'a des blagues sur le viol ? Et je les connais pas !?!
Quand on dit qu'on veut du réalisme, moi je pense pas dans ce sens la...
Au Japon ils sont assez tordu sur le sujet, on voit du Hentaï partout. En Occident ça choque encore plus...
Signaler Citer
Revolver Ocelot
Vu que c'est un jeu Japonnais ça m'étonne pas. la-bas il y a beaucoup de jeux pornographique ou érotique. Et là visiblement il ont passer un cap supplémentaire.

Tient ça me fait pensé justement au mode hot cofee dans GTA4, où tous le monde voulait débloquer et voir la scéne alors que c'était limite une scène porno dans un jeu américain.

Moi ce qui m'inquiète c'est que de plus en plus de jeu dégrade l'image de la femme alors que c'est accessible à un public beaucoup plus large (GTA, 50 cent le jeu, etc...)
Signaler Citer
Kreep
piloustation a écrit:
Aïe caramba !

Comment peut on faire ce genre de jeu ??? Autant faire un jeu avec des pédophiles pendant qu'on y est !!  >:(
Le pire ce serait que ces genres de jeu marche...




Les jeux pédophiles ca existe au japon :) pas que les jeux malheureusement... ca s'appelle le Lolicon, c'est très répandu, et ca choque personne.

Même Martine s'y met:

[img width=481 height=600]http://jpoptrash.nihon-fr.com/photo/Martine.jpg[/img]
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Titiks
Le Japon est ce qu'il est, ils exorcisent beaucoup de pulsions via ces médias là-bas, et ils ont de drôles de travers.
Mais il faut voir les différences culturelles avant de proposer un jeu sur un autre continent. Proposer un "jeu" de viol au Japon permets peut-être à certains déséquilibrés de ne pas passer à l'acte là-bas, mais nous n'avons pas la même mentalité. Ce genre de "production" pourrait au contraire amplifier un phénomène déjà abject ici.

De toute façon, y'a pas à débattre, le viol est inacceptable, "IRL" ou "IG", point barre.
Signaler Citer
Warsniper
En même temps on accepte bien de tuer des inocents et même avoir recour à des prostitué (là l'image de la femme en pred un coup, non?) dans GTA par exemple. Et ça ne choque personne. Que ce soit au Japon ou en Europe la violence gratuite (sexuelle ou pas) devrait être totalement interdite dans le jeu video.

Bon après la violence tout court ça risque d'être plus difficile parce que si on se situe dans un contexe de guerre, l'autre n'est pas innocent (c'est pas forcément bien pour autant). En plus certain jeu peuvent plus ou moins dénoncer certaine forme de violence (MGS par exemple) comme le ferai un film ou un livre.


Quoique on peut réussir de bon jeu sans meurtre : little big planet, Wipeout, Tétris...
Signaler Citer
Vanro
J'hallucine, un jeu dans lequel on incarne un violeur, n'importe quoi !! C'est intolérable de créer des jeux comme ça, je comprends même pas comment ils peuvent commercialiser ça ???

Quand je vois comme RE5 s'est fait censurer ou traiter de jeu raciste parce que ça se passait en Afrique, et la je lis qu'un jeu ou "on peut violer" des femmes existe, non mais c'est le monde a l'envers.

Pour finir je vais reprendre l'expression de Grey-Fox, les développeurs qui ont crées cette chose n'ont pas de figure...
Signaler Citer