Actualité
ufc que choisir head

L'UFC Que Choisir porte plainte contre les éditeurs et les revendeurs

par
Source: Le Monde

L'association a déposé une plainte contre quatre éditeurs et trois enseignes de jeu vidéo.

L'Union Fédérale des Consommateurs a décidé de pointer du doigt les nouvelles pratiques dans le monde vidéoludique qu'elle juge scandaleuses.

Codemasters, Warner Interactive, THQ, Bethesda Softworks  sont dans la ligne de mire de l'organisme pour la mise à disposition de leur pass online. Ce dernier oblige un acheteur de payer un code pour activer le mode en ligne (voire du contenu hors ligne) en plus de son jeu qu'il s'est procuré sur le marché de l'occasion. En plus de cela, elle se plaint des multiples patchs et mise à jour permettant à ces éditeurs de vendre un produit non fini et de le corriger après la mise en vente, cependant, cela oblige le consommateur à posséder une connexion internet pour profiter pleinement de son achat.

« Les éditeurs vendent chèrement ce qui s'apparente à de simples démos qu'il faut compléter avec des contenus payants" déclare l'UFC Que ChoisirMicromania, Fnac Direct et Game France sont également nommés dans la plainte déposée, jugeant qu'ils nuisent également au client pour "pratiques commerciales trompeuses".

Remarquons que certaines compagnies manquent à l'appel, telles qu'Ubisoft, Sony, Microsoft et bien d'autres... Espérons que cela parvienne à quelque chose, même s'il y a fort à parier qu'ils paieront une éventuelle amende et que ça n'ira pas plus loin. Affaire à suivre.

Batman-Arkham-City_14-10-2011_screenshot (2)

Commenter 52 commentaires

Avatar de l’utilisateur
tylerfc
Très bonne initiative,si sa peu continuer en se sens que des enseigne plus ou moins influente puissent permettrent de faire avancer le shmilblik dans notre sens à long terme....faut bien quelqu'un se dévoue car le consommateur lui ne pourra pas se passer de jeux même s'il se fait entuber jusqu'à l'os.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
madaotaku
Ça serai trop beau, qu'on puisse interdire ces pratiques (les pass en ligne, les jeux en kit et DLC hors de prix.)
Mais pour les patch et màj il faut pas charrier, avant quand il y avait un bug dans un jeu (PS2 par exemple) on se le coltinais jusqu'au prochain opus. Et puis c'est une pratique répandue depuis très longtemps sur PC.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ShiinOzuke
Il devrait créer une petition pour faire réagir beaucoup plus , j'aimerais vraiment que tout sa soit séverement reprimender et corriger.

Mais au final je pense que les editeurs font ce qu'il veulent de leur bien , si nous ne somme spas content n'achetons pas? Mais comme on est des pigeons...
Signaler Citer
Kryvin
Bizarre Activision n'est pas cité...

Comme dit ShiinOzuke, ils font ce qu'ils veulent de leur bien, ceux qui ne sont pas content avec cela n’achète pas et c'est tout :-\ Je ne voit pas l'utilité de les attaquer perso, surtout si il en manque dedans...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
jehity
les jeux coutent de plus en plus chers,les magasins qui font de l occasion se font des ballon en or sur le dos des consommateurs et ca rapporte que dalle au createur...il est normal que celui ci reclame ce droit...

que ces pompes friques de magasin reprennent et revendent au prix juste et apres on en reparlera...c est sur eux qu il faudrait faire des enquetes!

apres pour les dlc ils sont pas tous mauvais et faits a la va vite...et si internet etait aussi implanté a l epoque de la 1er nintendo on aurait connu ca bien plus tot;-)...et bon a l epoque les jeux se finissaient majoritairement en moins d une heure donc...
Signaler Citer
yurelias
pour les jeux non fini et patché ok sa pass si la mise a jour ce fait le jour de la sorti. mais c'st vrai que pour les passe online, et le reste c'est du nimporte quoi, il est ou le contennu gratuit qu'on avait droit avant??? tout est payant, et on ose nous dire que c'est la crise
Signaler Citer