Actualité
Titanfall 10.03.2014  (6)

Titanfall : Microsoft a sauvé le jeu que Sony a refusé

par

Un grand ouf de soulagement !

L'e-book "Final Hours of Titanfall" a été écrit par Geoff Keighley de Spike TV. Il y raconte de nombreuses anecdotes sur la conception du jeu et le tout est illustré de concepts arts ainsi que de vidéos de pré-versions du jeu. Nous pouvons y découvrir les dessous de l'affrontement juridique entre les dirigeants de Respawn Entertainment et Activision, qui a quasiment ruiné le studio et les chances de voir arriver un jour Titanfall.

En effet, Respawn a rencontré Microsoft dès 2012 afin de discuter du projet Durango, que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Xbox One. Jon Shiring, programmeur du studio, a aussi tenté d'approcher Sony afin d'obtenir plus d'informations concernant la PlayStation 4, mais aurait reçu une fin de non recevoir de la part du géant japonais, qui aurait préféré une version PSVita du titre.

Dans leur lutte intestine avec Activision, les deux fondateurs de Respawn Entertainment et d'Infinity Ward, Vince Zampella et Jason West, versent des royalties colossales à leur ancien éditeur. Une fois le différend réglé, Jason West a quitté le studio qui a dû rechercher un nouvel éditeur pour Titanfall. C'est Electronic Arts qui a accepté de bien vouloir injecter des fonds dans le projet. Malgré cela, le PDG d'EA, John Riccitiello, avait estimé que le jeu était "un problème économique majeur", Microsoft a donc été sollicité pour mettre la main au portefeuille.

Titanfall était prévu pour une sortie exclusive temporaire à la Xbox et au PC, à cause du manque de personnel et de ressources, et selon Zampella, la version console aurait dû être une exclusivité Xbox durant 13 mois. Mais EA avait d'autres projets, voici un extrait qui traite du sujet :

Afin de conserver une logique économique viable et garder vivant le projet Titanfall, EA avait besoin d'un éditeur first-party qui pourrait investir. Xbox était prêt à intervenir et sauver le projet, ce qui s'est avéré être un pari sage. Maintenant, la Xbox a un des plus gros jeux de l'année exclusif à ses plateformes, même si aucune suite n'a été demandée.

Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire de Titanfall, l'e-book "Final Hours of Titanfall" est disponible sur iTunes, PC/Mac et Surface pour 1,99 €

the final hours of titanfall

Commenter 15 commentaires

Avatar de l’utilisateur
ryousuke
Jon Shiring, programmeur du studio, a aussi tenté d'approcher Sony afin d'obtenir plus d'informations concernant la PlayStation 4, mais aurait reçu une fin de non recevoir de la part du géant japonais, qui aurait préféré une version PSVita du titre.


Non ils voulaient une version Vita en plus de la version PS4, et ont proposé leur aide pour le développement sur Vita justement. Ce qui ne change pas grand chose au final puisque ce ne sont pas les développeurs qui ont choisi, mais l'éditeur, sans demander l'avis du studio en fait. Ce que Sony a refusé, c'est de dévoiler les specs de la PS4.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Kainhunter
De toute façon pour voir un FPS et plus "révolutionnaire" que l'est Titanfall il faut regarder du côté de Destiny.

Sinon normal que Sony est refusé de révéler les specs de la PS4 pour éviter d'éventuelle fuie vers la concurrence surtout qu'ils ont du être approché y a plusieurs années donc Microsoft aurait largement eu le temps de modifier sa console et puis Sony ne devait pas encore avoir décidé des specs exact de sa console.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
hugoraider
Kainhunter a écrit:De toute façon pour voir un FPS et plus "révolutionnaire" que l'est Titanfall il faut regarder du côté de Destiny.


Je suis on ne peut plus d'accord, Destiny va tout défoncer !!
Signaler Citer