Actualité
THQ logo head

THQ change de ligne directrice, ferme deux studios et en a fini avec MX vs. ATV

par
Source: Gematsu

Fini le motocross, fini les adaptations de films et les licences "pour enfants", THQ voit grand pour l'avenir.

Depuis quelques années, THQ n'a cessé de grimper les échelons et a fini par s'imposer comme un éditeur incontournable. Malgré tout, le studio en veut toujours plus et souhaite désormais s'imposer comme l'un des cinq éditeurs principaux du marché, une ambition symbolisée par l'apparition d'un nouveau logo. Malheureusement, pour pouvoir réaliser ses désirs, THQ doit faire des sacrifices et épurer sa liste de projets. Dans le cadre de son "ré-alignement stratégique", le studio vient de mettre fin à la série des MX vs. ATV, d'annoncer une forte réduction du développement des jeux "pour enfants" et des adaptations de films jugées peu rentables, mais a surtout fermé deux de ses sept studios.

Blue Tongue, les développeurs de de Blob, sont désormais au chômage, tout comme ceux de THQ Studio Australia, les responsables des récents jeux Megamind et de la série Avatar : Le Dernier Maître de l'Air dont le site officiel est d'ailleurs en train d'être "augmenté". Les cinq autres entreprises encore en vie et sous la tutelle directe de l'éditeur sont :

 

  • THQ Montréal, dirigé par Patrice Desilets, l'un des créateurs d'Assassin's Creed, qui travaille sur une nouvelle licence ;
  • THQ San Diego, fondé sur les restes de Midway San Diego en 2009, qui travaille sur des jeux de combats ;
  • Volition, qui travaille sur Saints Row: The Third et inSane, le projet de Guillermo Del Toro, mais qui a lâché Red Faction ;
  • Relic Entertainment, qui termine Warhammer 40K: Space Marine ;
  • Vigil Games, qui travaille sur Darksiders II et Warhammer 40K: Dark Millenium Online.

 

Ajoutez à cela des partenariats avec Yuke's pour les licences WWE et UFC et Kaos Studio pour Homefront 2 et vous obtenez un line-up très prometteur de jeux de premiers plans. THQ se donne les moyens de ses ambitions et pourrait bel et bien se populariser encore plus dans les années qui viennent.

THQ-logo

Mots-clés

Commenter 8 commentaires

wolfun
En même temps je ne me risquerai pas à juger de l'état de santé d'une entreprise à son taux de licenciement. THQ a peut être un bénef en baisse mais pas pour autant dans le négatif. En gros c'est "tirez vous que je puisse conserver mes dividendes"... |:D
Signaler Citer
Soupape_1
Thannatos a écrit:Ils ont enfin compris que leur licence de cross été vraiment a chier ? pas trop tôt je dirais ::)


C'est toi qui es... arf je me tais ;)

Mx vs. ATV avait des défauts, certes, mais restait néanmoins un excellent jeu, qui ne coutait pas la peau des fesses, comparé a d'autres daubes ;)
Signaler Citer