Actualité
thatgamecompany logo head

thatgamecompany : récit d'une presque faillite et futur projet tactile

par
Source: Edge

Les créateurs de FlOw, Flower et Journey sont désormais libres, et sauvés.

Allié depuis sa création en 2006 avec Sony, thatgamecompany a depuis réalisé les trois jeux vidéo pour lesquels il était en contrat, et se retrouve maintenant libre de voler de ses propres ailes. Une liberté qui a cependant failli sonner sa fin. Jenova Chen, directeur de la firme, a en effet confié à Edge qu'après la sortie de Journey, de nombreux départs volontaires ont eu lieu, car il n'avait tout bonnement plus de quoi payer ses employés, la source financière qu'était Sony n'étant plus là.

La compagnie était dans une période très dangereuse quand nous avons fini Journey, nous ne savions pas ce que serait notre prochain contrat, avec qui nous allions collaborer ou qui nous fournirait de l'argent. Nous ne savions pas d'où allait venir l'argent, et nous ne pouvions pas conserver tout le monde, tout du moins jusqu'à ce que nous trouvions du financement. Nous sommes entrés en hibernation. Nous avions des vacances pour tout le monde pour deux semaines, et ensuite, nous avons laissé les gens partir, parce que nous ne pouvions pas payer leur salaire.

En effet, de la vingtaine de développeurs, il ne restait alors plus grand monde, la co-fondatrice du studio Kellee Santiago ayant elle-même quitté le navire. La société fut en effet prise de court, n'imaginant pas que la sortie de son troisième projet, plusieurs fois retardé, coïnciderait avec la fin du contrat avec Sony et donc l'arrêt des vivres. Néanmoins, Benchmark Capital, société d'investissement, a placé de l'argent dans le studio, permettant à Jenova Chen de rappeler jusqu'à douze de ses développeurs, soit moitié moins que l'équipe initiale. Les partants ont néanmoins quitté le groupe en très bon terme, étant donné qu'après le succès du jeu aux Game Developer’s Choice Awards, ils ont tous dîné une dernière fois pour célébrer leur réussite.

Ce fut une époque intéressante. C'est une expérience de notre vie que nous n'oublierons jamais, car après tout, nous avons marqué l'histoire. Vous savez, peu de "jeux indépendants" ont gagné autant de prix. Alors la majorité des gens qui ont quitté thatgamecompany sont très heureux de l'expérience qu'ils ont vécue, et les nouveaux arrivants sont très excités de savoir comment nous allons dépasser ce jeu. 

Jenova-Chen-thatgamecompany

Après avoir remercié les centaines de fans qui lui ont écrit pour remercier le studio de son travail, Chen a ensuite évoqué son futur projet, qui pourra donc être multiplateforme. En réponse à son designer Asher Volmmer qui a clamé sur les réseaux sociaux que celui-ci "changerait l'industrie de manière positive", il répond qu'il ne peut pas le garantir, l'idée n'étant pas encore suffisamment développée.

Avec le nouveau jeu, il y a quelque chose d'encore plus ambitieux que nous voulons essayer, alors c'est encore un peu tôt pour dire si nous allons faire telle ou telle chose. Nous prévoyons de le sortir sur autant de plateformes que possible, et nous cherchons actuellement à utiliser un schéma de commande universel qui est le contrôle tactile, parce que c'est littéralement sur toutes les plateformes. Alors nous nous amusons à explorer ce domaine parce que nous donnons toujours de nouveaux systèmes de jeu aux joueurs, nous étions les premiers à véritablement pousser les possibilités de la manette Sixaxis, alors nous sentons que nous pouvons faire aussi quelque chose avec le tactile. Mais la partie la plus importante de notre jeu sera plutôt l'expérience multijoueur, en apportant de l'émotion entre les joueurs.

Peu importe le nombre de récompenses que nous gagnons, cela ne veut pas dire que notre prochain titre sera bon. Nous les apprécions, nous apprécions les récompenses et ainsi que le fait que l'industrie reconnaisse ce que nous avons fait, cela veut dire que le travail a porté ses fruits. Mais au plus profond de moi, je me dis que ça ne m'apportera pas le salut.

Un projet multiplateforme, multijoueur et tactile, qui devrait surpasser tout ce que le studio a déjà fait : voilà les promesses de thatgamecompany. Quant aux consoles concernées, il faudra attendre pour les connaître : la PS3, et sa future petite sœur PS4, seront-elles oubliées par un studio qui leur doit sa popularité ? La PSVita et la 3DS seront-elles servies, comme les plateformes mobiles, bénéficiant de fonctionnalités tactiles évidentes ? La réponse d'ici quelques mois.

thatgamecompany-logo

Mots-clés

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
babaookikou
Merci pour la news.

Je suis l'actualité de se studio de près et ça m'avait attristé de les voir au bords de la faillite, j'espère un future succès de leurs prochains titre pour relancé la machine.
Signaler Citer
madbo936
Il me semble que c'est lui qui avait décider de ne pas renouveler le contrat avec Sony non, il a ait même pris la grosse tête.
Bref j'espère que leur futur projet serra sur Vita et qu'il porteront Journey.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
Comme quoi, on crache sur les studios licenciés et on crie au génie de l'indépendance, mais on oublie que développer un jeu, ça coûte cher !

Tant mieux que le studio ait survécu à cette épreuve, leurs jeux sont cool (et depuis ce matin j'm'enchaine les B.O de Flower et Journey, magique), j'espère qu'ils trouveront un équilibre pour bien développer leurs jeux tout en restant dans ces univers oniriques.

madbo936 a écrit:Il me semble que c'est lui qui avait décider de ne pas renouveler le contrat avec Sony non


Ça se comprend en même temps, les gars ils ont envie de voir leurs jeux sur un tas de plateforme (et donc du coup de gagner plus aussi ^^). Par contre tu dis adieu au chèque mensuel de Sony :-/ Dur choix.
Signaler Citer