Actualité PS3
Tokyo Game Show Septembre logo

Tôkyô Game Show : Vous en rêviez ? Un de nos contacts y était...

par
Source: Romain M., pour PS3Gen, depuis Tôkyô.

Découvrez les impressions à chaud d’un de nos contacts qui s’est rendu au Tôkyô Game Show : un lieu magique pour tout gamer !

Le Tôkyô Game Show s’est terminé il y a peu et un de nos contacts au Japon s’est rendu à la convention pour partager avec vous ses impressions. Un petit moment pour faire vagabonder votre esprit vers plus de 9 000 kilomètres de la France. Romain M.  nous a donc dévoilé ses sentiments à chaud en sortant de l’antre du Gamer le  samedi 27 septembre 2009.

Prêt ? Alors direction Tôkyô ! 

Tokyo Game Show 09 TGS Banniere Officielle



Kabuto_rider : Bonjour Romain, nous te remercions de partager avec nous à chaud tes impressions sur le Tôkyô Game Show !

Romain M. : C’est un plaisir !

Kabuto_rider : Entrons dans le vif du sujet. Alors, heureux ?

Romain M. : Oui, très ! J’ai passé une bonne journée et ça fait plaisir de se dire que j'étais dans un salon mythique.

Kabuto_rider : Oui, nous imaginons. Pas trop dur de se rendre à la convention ? C’est le parcours du combattant quand on ne connaît pas non ?


Romain M. : Avant toute chose, j’aimerai vous dire que toutes les photos que je vous fais parvenir ont étés prises avec mon téléphone portable, et sont pour la plupart des photos dites "volées". Car il est strictement interdit de filmer ou de photographier les écrans au Tôkyô Game Show. Ainsi, je vous prie de bien vouloir m'excuser de la qualité douteuse de certaines d'entre elles. Merci sincèrement pour votre compréhension.

Kabuto_rider : Oui nous pouvons comprendre. C’est surtout la Presse qui s’est amusée à shooter les environs.

Romains M. : Exactement. Pour en revenir au trajet pour s’y rendre. Au départ je devais y aller à plusieurs mais au final, j’y suis allé tout seul. Du coup, j’ai du me débrouiller mais ce n’était pas un problème. J'avais vérifié la veille comment se rendre au Tôkyo Game Show depuis Tôkyô sur le site officiel. C'est très simple. Il suffit de prendre la ligne Keiyo depuis la gare centrale et de descendre à Kaihin Makuhari. Après, il faut marcher un peu, mais vu la foule qui va dans la même direction, difficile de se perdre. Je ne suis resté que trois heures, étant donné que le matin j’étais occupé, et que les horaires de la convention était de 10h à 17h. Je m’y rends donc en prenant le Japan Rail (métro aérien) et je commence à rigoler tout seul comme un imbécile en me disant que je fonçais droit vers le TGS. J’ai pris un train qui était un "Rapid", très pratique pour s’y rendre directement sans passer par toutes les gares. J’ai remarqué un occidental (parce que ça se remarque vite au Japon) qui arrive pour prendre le même moyen de locomotion que moi. Je le regarde 2 secondes, je me remets à rire d’excitation. Il me regarde à son tour et commence lui aussi à rigoler. Verdict ? Je savais où il allait et il savait où j'allais. Entre geek, un simple regard suffit (rire). Il s'approche et me demande si j’allais à la convention. C’est à ce moment précis que je me suis dis que j’avais trouvé un compagnon pour profiter du salon mythique avec quelqu’un, et c’est l’idéal pour prendre des photos. 

Tokyo Game Show Septembre 9



Kabuto_rider : Trois heures seulement… ce n’est pas un peu court ?

Romain M. : Sincèrement, on ne dirait pas comme ça mais je considère avoir quand même bien profité de l'évènement en si peu de temps. J’ai vu tout ce qu’il fallait voir, un pur régal !

Kabuto_rider : Et donc en sortant de la station prévu, on se sent dans l’ambiance jeu vidéo ?

Romain M. : En sortant en fait, nous avions suivis (moi et mon nouvel ami) le mouvement de masse qui se rendait au TGS. Dès la sortie du train, on voit des affiches accrochées un peu partout. Donc oui, on s’y croit déjà. A un moment, un bonhomme nous arrête et nous demande si on avait nos billets. Et malheureusement non, vu que nous n'avions pas réservé. Coup de chance, c’était le genre de personne qui vendait des places qu'il a eu on ne sait comment et qu'on trouve souvent à l'entrée de concerts... Ce que je veux dire par coup de chance, c'est qu'il avait pile deux places et que c'étaient des places réservées à 1 000 yens (environ 7 euros). Ca nous a ainsi évités de faire la queue pour chopper des billets à 1200 yens (environ 9 euros)...

Tokyo Game Show Septembre
Romain M. : Premiere chose que l'on aperçoit en descendant du train et le fameux billet.

Kabuto_rider : Ah oui ! Pour un coup de chance, ça c’en est un !

Romain M. : Nous étions aux anges, comme tu peux t’en douter.

Tokyo Game Show Septembre 1
Romain M. : En suivant la foule, on sent qu'on s'approche de la Terre Promise.

Kabuto_rider : Moment de vérité : l’entrée !

Romain M. : Nous arrivions à l'entrée où l’on se fait fouiller, nous entrions dans le domaine du Geek et du Gamer, avec tout autour des Cosplays et tout un tas de passionnés. Et là… oubliez toutes les Japan Expo et autres conventions françaises que vous connaissiez auparavant. On est dans la cour des grands, et ça se sent. Des écrans géants à la limite de ceux qu'on trouve dans les cinémas nous présentant Ninja gaiden Sigma 2. En clair, tu es dans l’ambiance dès le début et tu t’extasies de joie comme un gamin de 5 ans. Des stands de partout, tu ne sais plus où donner de la tête.

Tokyo Game Show Septembre 2
Romain M. : On voit mal, mais c'est bien moi devant l'entrée.

Kabuto_rider : En gros, quelles sont les choses qui t’ont marqués ?

Romain M. : Les choses qui m'ont marqués ? Ceci :

Quelques interviews, dont une pour Ryû ga gotoku 4 (Yakuza 4). Des spectacles étaient présentés  avec des Japonaises comme à la télévision (chansons, shows à la jap, etc...). Mais bon, je ne m’y suis pas attardé étant donné qu’il y avait énormément de chose à voir. Je n’ai pas vraiment vu le jeu tourner, mais je suis content de savoir qu’il existe...

Tokyo Game Show Septembre 5
Romain M. : Belle promotion de la part de SEGA.

Final fantasy XIII était jouable. Niveaux différents de celui inclus dans l'édition Bluray limitée japonaise de Final Fantasy VII Advent Children Complete. Bien évidement je n’ai pas pu y jouer. Imaginez une queue infinie…

Kabuto_rider : Impressionné par la popularité du jeu ?

Romain M. : Oui et non, je m’y attendais en fait. Je veux dire par là que c’était quand même une grosse licence du salon. C’est soit tu viens pour jouer à FFXIII, soit tu fais le tour des différents stands. La seconde option me paraissait un peu plus intéressante. 

Tokyo Game Show Septembre 3
Romain M. : Certains profitent de la démo tandis que d'autres
déguisés en personnages de FFXIII
s'amusent dans leur coin.

Kabuto_rider : Alala, FFXIII… on en rêve tous. A part cela qu’as-tu vu d’autre ?

Romain M. : J’ai vu des celluloïds originaux d'un film d'animation : FullMetal Alchemist (pour les connaisseurs). Avec, à coté, des screenshots des passages correspondant à l’animation.
 
Je me suis ensuite dirigé vers les stands de Namco-Bandai pour Dragon Ball Raging Blast. Le seul jeu auquel j'avais envie de jouer. Je voulais me faire photographier avec le pad dans les mains, mais l’hôtesse m'avait dit que je n’avais pas le droit.

Tokyo Game Show Septembre 4
Romain M. : A gauche, le Graal à gauche, à droite, une tête impressionnate
de Gundam en plein milieu des stands.

Kabuto_rider : Un petit avis sur ce jeu ?

Romain M. : Eh bien, comment dire ? C'est tout simplement excellent. Bon, je n'ai rien compris aux touches, mais c'est tout simplement génial. J'ai testé la version Xbox 360. Toujours la même démo avec 8 personnages qui se courent après. J’ai remarqué une chose bizarre : pendant la sélection du niveau, en bas de l'écran était inscrit noir-sur-blanc "Dragon Ball Z" et non "Dragon Ball" ou "Kai" alors qu’au Japon ils sont passés à autre chose. Autre petite news, j'ai demandé à une responsable de Namco-Bandai si les musiques du dessin-animé étaient de la partie, elle m'a répondu que non. Au moins, c'est clair maintenant... Les Japonais devront se taper les mêmes musiques mélancoliques que nous. Mais eux s'en foutent, c'est ça le pire.

Kabuto_rider : Ah bon ? Pourtant nous avons vu sur la toile une vidéo montrant le contraire ! Donc quand tu as joué à Dragon Ball Raging Blast, tu n’as pas entendu les BGM de la série ?

Romain M. : Mieux que ça, je n’entendais rien à cause d’un brouhaha en permanence. Pour te dire, c’est moi qui faisais les voix de Gokû et Vegeta. Si ça se trouve, elle n’a pas comprit ma question ou peut être qu’elle ne parlait que de la démo…

Au passage, j'ai pu voir le nouveau trailer version longue sur un écran géant et "Oh My God". Le Kamehameha de Gokû-Gohan contre Cell, la transformation de Zarbon, Gohan période Saiyajin, Raditz qui possède une attaque où l'écran se splitte quand on se la prend et plein d’autres choses évidentes, mais qui font plaisir à voir. Mais surtout, une attaque de Broly Super Saiyajin 3  qui m'a impressionné. Une attaque qu’il avait faite sur Gokû dans le film 8 de Dragon Ball Z , lorsqu'il court comme un bourrin et lui shoot dedans. C’était du grand Art, malheureusement, interdiction formelle de filmer.
 
Kabuto_rider : On s’attend à un gros tournant avec ce nouvel opus ! Excepté ce stand, y a-t-il un endroit qui t’as décoiffé ?

Romain M. : Alors là, je dirais le Capcom Premium Theatre, qui était gratuit en plus. En gros, tu rentres, tu regardes et tu NE FILMES PAS, mais t'en prends plein la tête. Ecran géant (normal on est au Tôkyô Game Show), dans une salle sombre, avec un son THX qui te fait vibrer les jambes et qui t'entoure. J’ai pu voir BioHazard sur wii qui est bien sombre. Un trailer spécial pour BioHazard 5 avec quelques nouveautés, tel qu’un nouveau chapitre. Très très bonne surprise avec OOKAMI-DEN sur Nintendo DS. Mon dieu ce que la musique est excellente dans ce jeu. Surtout dans les conditions où j'y ai eu droit... Je dis très bonne surprise, parce que même si le jeu sera graphiquement limité (Nintendo DS), la licence n'est finalement pas morte.
 
Kabuto_rider : As-tu vu Assassin's Creed 2 ?

Romain M. : Entre-aperçu seulement, je ne m’y suis pas vraiment attardé mais le jeu semble prometteur.

Tokyo Game Show Septembre 6
Romain M. : Le nouveau héros d'Assassin's Creed dans toute sa splendeur.

Kabuto_rider : Tu as rencontré des Français sur place ?
 
Romain M. : Oui et il y avait même de la French Touch à la convention, vu que les Français d'Ankama étaient présents pour leur jeu Dofus. Je vois sur un prospectus, qu’une babe m’avait donné, écrit Dofus, Ankama. Je regarde en bas, je vois "Paris, Lille, Tokyo". Je suis allé voir le stand, et la surprise, nos amis français sont sur place. Je leur ai demandé si la série marchait au Japon. Ils m’ont dit (dans la langue de Molière comme vous vous en doutez), qu'ils venaient de commencer à s'installer et que ça démarrait doucement mais que ça se passe. Confiants donc, ils m’ont annoncés qu’ils venaient de sortir des mangas au Japon. Je leur ai dit que ça faisait plaisir de voir des Français sortir de l'Europe. Je leur ai donc souhaité une bonne continuation.

Kabuto_rider : Une impression sur les hôtesses ?

Romain M. : Que dire à part qu’elles sont sublimes.

Tokyo Game Show Septembre 7
Romain M. : J'en ai profité comme vous pouvez le remarquer...

Kabuto_rider : Tu as eu quelques goodies au passage ?

Romain M. : Pas vraiment, j’ai surtout eu beaucoup de prospectus et un masque "Lapin Crétin" (rire).

Kabuto_rider : Une petite impression rapidement des lieux en général.

Romain M. : Le TGS est séparé en plusieurs parties, on avait l’impression qu’il y avait plusieurs salles avec des Stands. Il y avait également des zones de plein air pour respirer un peu et voir quelques Cosplayers. Des endroits pour manger ou boire. Le sol était super propre quand j’étais arrivé. Il y avait aussi des stands pour acheter quelques Goodies et autres produits dérivés. Et pour les enfants, il y avait un jardin Dragon Quest. Bref, tout ce qu’il fallait pour passer un bon moment.

Tokyo Game Show Septembre 8
Romain M. : Petite pause pour les personnages de Kingdom Hearts
pendant que Gohan pose pour moi .


Kabuto_rider : Bien, nous allons te laisser te reposer. Nous ne pouvons que te remercier de nous avoir fait voyager un instant avec toi. Donc un grand merci à toi d'avoir partager avec nous tes impressions à chaud du salon.

Romain M. : Merci à PS3Gen.


De quoi nous donner envie. Nous vous encourageons à vous y rendre si vous en avez les moyens. Un salon aussi mythique ne se rate pas si on a l’opportunité de pouvoir s'offrir le voyage. Rendez-vous l’année prochaine pour le Tôkyô Game Show 2010.

Commenter 17 commentaires

tupudupull
Veinard!
Déjà pouvoir aller à Tokyo, en soit c'est la classe. Mais la cerise qui met le feu aux poudre, c'est de pouvoir participer à un événement majeur du JV comme le TGS.

Pô mal.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Martial Duchemin
tupudupull a écrit:Veinard!
Déjà pouvoir aller à Tokyo, en soit c'est la classe. Mais la cerise qui met le feu aux poudre, c'est de pouvoir participer à un événement majeur du JV comme le TGS.

Pô mal.


Mieux que ca, il vit la-bas XD. Ca vaut n'importe quelle convention du monde T_T.
J'ai hâte d'y retourner, fiou...

Fusasaki a écrit:En 2010 ce sera mon tour !! (je déménage au Japon en janvier)
Merci en tout cas, maintenant je sais quelle ligne prendre pour y aller !
Vivement..


Ah ? Ben on se croisera au TGS10 alors ::)
Signaler Citer
ouchdinw
+1


tupudupull a écrit:Veinard!
Déjà pouvoir aller à Tokyo, en soit c'est la classe. Mais la cerise qui met le feu aux poudre, c'est de pouvoir participer à un événement majeur du JV comme le TGS.

Pô mal.
Signaler Citer