Actualité
vignette dbw dual battery widget affichage etat deux batteries interne tablette externe dock asus eee pad transformer P20111111220453

Smartphones : le problème de batterie bientôt résolu ?

par

L'autonomie des téléphones pourrait doubler dès 2013.

Alors que la technologie avance à grands pas ; ce qui nous permet d'avoir des téléphones toujours plus grands, plus puissants, avec une résolution de plus en plus fine ; les batteries, elles, ne changent pas. En effet, la technologie utilisée (Lithium-ion) est la même depuis longtemps déjà et le seul moyen pour les constructeurs d'améliorer l'autonomie de leurs terminaux est d'augmenter la taille du composant. Malheureusement, cet élargissement ne pourra pas être infini et bien que les autres pièces soient miniaturisées et que l'espace soit optimisé, il est encore parfois nécessaire de recharger son smartphone deux fois dans la même journée pour en profiter pleinement.

Des chercheurs de la compagnie Eta Devices, basée à Cambridge dans le Massachusetts, pensent avoir trouvé une solution, sans changer les batteries, pour doubler l'autonomie d'un téléphone. En effet, la plus grande partie de l'énergie dépensée par un smartphone provient des puces d'amplification de puissance. Par exemple, sur l'iPhone 5, les cinq puces désignées ci-dessous par des points rouges représentent à elles seules 60 % de la consommation d'énergie, et ce, afin de transformer l'électricité en signaux radio.

efficient.chipsetsx519

Toutefois, ces composants ne sont pas optimisés et gâchent inutilement plus de 65 % de l'énergie consommée. Eta Devices aurait cependant trouvé une solution pour rendre ces puces plus performantes et ainsi économiser assez d'énergie pour faire durer un smartphone deux fois plus longtemps qu'à l'heure actuelle.

Cette technologie sera présentée plus en profondeur lors du Mobile World Congress 2013 qui se déroulera en février à Barcelone et devrait donc équiper les premiers appareils un peu plus tard dans l'année si elle arrive à convaincre les constructeurs. Dans un premier temps réservée au LTE (4G), cette technologie devrait s'étendre à tous les réseaux (GSM, CDMA...). Bonne nouvelle, non ?

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Bérenger L.
Toutefois, ces composants ne sont pas optimisés et gâchent inutilement plus de 65 % de l'énergie consommée.


Et bien, ça rassure. Comment se fait-il que personne n'ait poussé des recherches sur le côté énergivore des puces ? Bonne nouvelle, mais désolante vu le temps qu'il faudra pour l'appliquer à tout le parc communications mobiles.
Signaler Citer
44444
La plupart des possesseurs de smartphones rechargent leurs appareils tous les jours l'essentiel etant que la batterie tienne la journée c'est devenu une habitude et cela ne represente pas vraiment une contrainte par contre cette recherche aura problement un interet puisque les nouveaux appareils plus consommateurs riquent de remettre en cause cette autonomie suffisante pour la journée...et celui qui declare ne pas recharger son smartphone tous les jours c'est qu'il l'utilise comme un simple telephone....
Signaler Citer