Actualité Xbox 360
gears of war 3 collector epic edition screenshot 2011 05 15 head

Les sites et forums d'Epic Games piratés

par
Source: Destructoid

Epic a remis les mots de passe à zéro et tout risque est écarté.

Les sites et forums d'Epic Games ont été récemment ''l'objet d'attaques'' indique le studio. Celui-ci ajoute que certaines adresses e-mail peuvent avoir été obtenus par les crackers. Les sites ont été hors-ligne pour un court laps de temps, mais ceux-ci sont maintenant pleinement fonctionnels. Certains mots de passe sous forme cryptée ont également été obtenus mais Epic a contre-attaqué en remettant tous les mots de passe à zéro.

Tim Sweeney, auteur du message, nous indique également que le réseau des développeurs Unreal (UDN) n'a pas été compromis. ''Heureusement, les sites d'Epic ne demandent et ne stockent pas d'information bancaires.''' ajoute celui-ci, donc aucune donnée de ce genre n'a été volée.

Si vous êtes membres des forums officiels, alors un e-mail devrait sagement vous attendre dans votre boite mail avec votre nouveau mot de passe.

 

epic-games-logo

Mots-clés

Commenter 9 commentaires

Avatar de l’utilisateur
UnKnOwN
Nujiksis a écrit:Les pirateurs

Les pirates!

Fred57700 a écrit:Bizarrement,les hackers s'en prennent pas à la Wii,ou alors on en parle pas

Les "crakers", mélangeons pas tout.

Et d'après ce que j'ai compris, ils y sont aussi passé chez Nintendo.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Arkh
@UnKnOwN

Hack ou crack c'est la même famille, pourquoi essayer d'en justifier un pour cracher sur l'autre ?

Bref, tout ces hack en ce moment sont bien agaçant. ils se multiplie de plus en plus.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
UnKnOwN
@Bibidou

Non, le cracker il veut juste nuire et voler des données contrairement au hacker qui veut casser une protection afin d'utiliser à l'appareil dans toute sa puissance.

Un cracker est une sorte de pirate informatique spécialisé dans le cassage des protections dites de sécurité des logiciels1 , notamment les partagiciels (qui nécessitent des clés d'enregistrement).


Le terme cracker est proposé sur Usenet vers 1985 pour riposter à l'usage jugé impropre de hacker2. Vers 1981-1982, une tentative d'imposer worm dans ce même sens se solda par un échec2. En 1993, la Request for comments 1392 (RFC) définit un cracker comme un individu cherchant à accéder à un ordinateur sans en avoir l'autorisation3. Cette formulation est maintenue par Gary Scott Malkin dans la RFC 19834 (1996). Pour ce dernier hackers et crackers s'opposent, un cracker se limitant à chercher l'intrusion par tous les moyens à sa disposition3. En français, l'usage est de traduire "cracker" par "pirate" ou "pirate informatique".


Wikipedia
Signaler Citer