Actualité Xbox 360
super dimensional game chojigen game neptune ps3 logo 0090005200041227

Shinji Mikami : Les RPG Japonais n'ont jamais été populaires en occident

par
Source: Scrawlfx

Le créateur de Résident Evil nous parle de l'avenir des JRPG ou jeux de rôle typiquement Japonais.

Les JRPG sont des jeux de rôle qui nous viennent du Japon,  le genre est né avec la série Dragon Quest et sera popularisé, surtout en occident, avec la saga des Final Fantasy que nous connaissons tous. Malgré des similitudes entre les différents jeux de rôles, ils sont souvent répartis selon leur pays d'origine. Ainsi un jeu de rôle venant de l'occident sera un RPG occidental.

disgaea3geo

Image tirée de Disgaea 3 sur PS3.

Bien que les RPG occidentaux soient inspirés des RPG japonais, ils s'en démarquent fortement. Pas besoin d'être un fin connaisseur pour remarquer les différences entre Lost Odyssey et Disgaea par exemple. Les différences de ces jeux s'expliquent par les différences culturelles des peuples auquel ils sont destinés.

Et malgré que le genre soit bel et bien populaire en Europe et dans le monde, force est de constater que  même si la demande est là, elle reste bien inférieure comparée à celle d'un Modern Warfare 2. C'est donc en toute logique que les développeurs s'interrogent au sujet de l'avenir du jeu de rôle japonais. Shinji Mikami est de l'un deux.

Je pense que c'est parce que les JRPG n'ont pas été populaires depuis le début. Ils ne deviennent pas moins populaires, ils ne l'ont jamais été du tout.

Il est vrai qu'au niveau des ventes, peu de JRPG -exceptions faites de Dragon Quest et Final Fantasy- se vendent suffisamment. La plupart des JPRG n'arrivent même pas jusqu'en Europe parce que leurs ventes seraient mauvaises, voire inexistantes.

Quel dommage.

lost-odyssey-011

Image tirée de Lost Odyssey sur Xbox360.

 

Mots-clés

Commenter 3 commentaires

Xeno-Krelian
WTF ? O.o

la news a écrit:Bien que les RPG occidentaux soient inspirés des RPG japonais,


Non. C'est l'inverse. Grossière erreur.

la news a écrit:Pas besoin d'être un fin connaisseur pour remarquer les différences entre Lost Odyssey et Disgaea par exemple. Les différences de ces jeux s'expliquent par les différences culturelles des peuples auquel ils sont destinés.


Moui, bof, non. Lost Odyssey comme Disgaea sont des jeux qui sont avant tout destinés au public japonais de par la direction de leur game design, leur structure narrative ainsi que leur orientation artistique. Les deux adoptent les schémas préétablis que l'on retrouve dans le RPG japonais en général.

Hum.

Bref, cela dit, il est vrai que le RPG japonais peine à percer en Europe même si Final Fantasy sort quand même facilement du lot. Cependant, tous ne sont pas forcément des échecs commerciaux pour autant. Star Ocean 4 ne s'est pas trop mal vendu me semble-t-il, tout comme les Zelda d'ailleurs si tant est que l'on classe cette saga dans la catégorie RPG.

Reste aussi que le RPG japonais est en pleine crise conceptuelle à force de ressortir éternellement les mêmes recettes. FF XIII a d'ailleurs confirmé cette tendance. Et résultat, les ventes ne sont pas celles attendues. Le genre n'arrivera pas à percer s'il ne se décide pas à évoluer un tant soit peu.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Edward L.
Xeno-Krelian a écrit:Non. C'est l'inverse. Grossière erreur.


Je parle pas de la tendance actuelle mais de comment sont nés les RPG occidentaux, ils sont nés en voulant copier les RPG japonais.

C'est ce que je voulais dire.
Signaler Citer
Xeno-Krelian
Oui j'avais bien compris :) . Et c'est toujours faux.

Le Role Playing Game est est né d'un support papier alors que le jeu vidéo était encore à un état purement embryonnaire. Ce genre de JDR (que l'on nomme simplement le JDR papier) s'est popularisé avec le célèbre Dungeons & Dragons et est une activité, à la base, exclusivement occidentale. Ce sont quelques génies du milieu qui se sont décidé à transposer le concept sur le média vidéoludique quelques temps après avec, entre autres, les Wizardry et Ultima (pas jeune tout ça). Le RPG japonais est né avec Dragon Quest quant à lui. Son chef de projet eut justement l'idée de piquer le principe du W-RPG pour un faire un mix aventure/jeu de rôle moins fouillé que les JDR occidentaux et plus accessible à un public non initié. C'est donc le J-RPG qui a pompé sur les jeux de rôle parsemant les deux côtés de l'Atlantique, et pas l'inverse. Il ne faut pas tout confondre.
Signaler Citer