Actualité PC
Romero's Aftermath 04

Romero's Aftermath : un jeu jouable gratuitement approuvé par le maître des zombies

par

Les affamées de chair fraîche sont de retour, mais avec George A. Romero aux contrôles.

Depuis La Nuit des Morts-Vivants en 1969, George A. Romero fait figure de sommité dans le domaine des zombies modernes. Le réalisateur est en effet à l'origine d'une trilogie mettant en scène ces monstres assoiffés de chair, et a scénarisé un bon paquet d'autres films, tout comme une première version du Resident Evil de Paul W. S. Anderson avec Milla Jovovich, qui n'a malheureusement pas convaincu les producteurs.

Romero's Aftermath 01 Romero's Aftermath 02 Romero's Aftermath 03

Qu'à cela ne tienne, le maître du zombie revient aujourd'hui dans le milieu du jeu vidéo avec Romero's Aftermath, un jeu de tir à la première personne massivement multijoueur, et qui prend place, évidemment, dans un monde envahit de morts-vivants. Développé et édité par Free Reign Entertainment, le jeu a donc reçu le soutien du célèbre réalisateur, et propose aux joueurs de survivre en affrontant des zombies, mais aussi en construisant des barricades pour se réfugier dans des lieux un peu plus calmes. Pas grand-chose de neuf à l'horizon, le crafting est une nouvelle fois de mise, comme la recherche de ressources, mais le jeu se veut tout de même plus abordable que DayZ, pionnier du genre, en supprimant par exemple les dégâts de chute ou les trahisons de vos équipiers en ligne.

Romero's Aftermath est donc jouable dès maintenant, et gratuitement, via Steam ou son site officiel, mais pour l'instant, le MMO ne récolte que la maigre note de 5/10 sur la plateforme de Valve, avec une évaluation « Plutôt négative » de 587 joueurs.

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Yann Chmelicek
Rassure toi, tu ne manque rien....

Ce jeu est une grosse bouse, "suite" de Infestation survivor storie, le jeu n'arrive même pas à la cheville de son prédécesseur qui était déjà pété de bugs, d'objet volant, de divers grilles passants allègrement à travers les murs et encore je passe sur les 50% de cheateur passant a travers les murs et capable de te mettre des head shot à 250m avec un pistolet.

Si tu veut le testé vas-y puisque l'anglais ne te gênera pas il y a pas de dialogue, pas de pnj, pas d'histoire et pas de but.

Et pour infos à vous gamergen, le jeu n'a aucunement l'aval de George Romero, c'est son fils qui à signé un accord avec les editeurs et programmeurs du jeu, pas lui....

Bref si vous chercher un jeu de "survie" n'y aller surtout pas, votre seul ennemi sera un autre joueur, on trouve très facilement nourriture et eau, on y tombe pas malade, pas la peine de ce faire à manger, ce jeu est 98% PvP, c'est du call of à la troisième personne, personnellement j'ai beaucoup joué à son prédécesseur avant qu'il soit envahi de cheateur, mais celui la, j'y ai a peine jouer deux heures, je me penche plutôt sur H1Z1 qui est certes lui, payant pour le moment, mais qui vaut bien plus la peine que aftermath qui est injouable.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Paul Garnier
Non mais sérieux ils vous on filé quoi pour cette article ?
En plus d'être un mauvais jeu (rempli d'achat in-game,bourrées de bug) le studio derrière ont juste changé le nom du jeu sans quasi rien changé...
Ah et au passage c'est pas George Romero mais son fils qui est affilié au projet...renseignez vous quoi --"
Signaler Citer