Actualité
Remember Me head 3

Remember Me : Dontnod n'en veut pas à Sony d'avoir abandonné l'exclusivité

par
Source: Joystiq

Les français n'en veulent pas au géant de ne pas les avoir soutenus jusqu'au bout.

Créé en 2008, le studio parisien Dontnod a dû batailler pour trouver un éditeur capable de soutenir son projet, un temps appelé Adrift et de retour cette semaine sous le nom de Remember Me. Ainsi, en 2010, les développeurs furent très heureux d'apprendre que Sony allait financer leur premier jeu vidéo, qui était alors logiquement une exclusivité PlayStation 3. Malheureusement, pour une question qui serait davantage de l'ordre du différent créatif que du problème financier, l'éditeur a renoncé au projet. Jean-Maxime Moris, directeur du développement, revient sur cette affaire dans une interview.

Le contrat avec Sony a été signé en février 2010 et s'est terminé un an plus tard. Nous étions totalement indépendants. Nous n'avions pas d'éditeur, mais nous en cherchions un.

Je ne rentrerai pas dans les détails, mais basiquement, ils ont annulé un groupe de projets et nous étions juste l'un d'entre eux. Cela a fait mal sur le moment. Mais maintenant, en retrospective, c'est juste un pas vers où nous sommes aujourd'hui.

Sony voulait se concentrer sur un type de jeu différent et nous ne collions plus vraiment avec ça. Mais nous avons de très bonnes relations avec eux.

Grâce aux soutiens de ses investisseurs, Dontnod a néanmoins pu continuer à travailler sur l'histoire de Nilin, la chasseuse de souvenirs, jusqu'à ce que Capcom récupère le projet et le rende multiplateforme, pour le plus grand bonheur des joueurs Xbox 360. Jean-Maxime Moris se dit d'ailleurs "très heureux" de travailler avec cet éditeur, expliquant qu'il estime que son jeu colle bien à "l'ADN Capcom".

Ce projet n'est pas vraiment le même, c'est une évolution. Le concept que nous avions avec Sony était différent.

Commenter 8 commentaires

shinobu
avec cet éditeur, expliquant qu'il estime que son jeu colle bien à "l'ADN Capcom".



L'ADN Capcom c'est un jeu Jap.
Y'a un gouffre entre un jeu Japonais et un jeu Français...
Signaler Citer
thrustman
Shinobu a écrit:
avec cet éditeur, expliquant qu'il estime que son jeu colle bien à "l'ADN Capcom".



L'ADN Capcom c'est un jeu Jap.
Y'a un gouffre entre un jeu Japonais et un jeu Français...



C'est juste une façon compliquée de dire que Capcom était plus d'accords avec le concept de base que Sony.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
pimousse320
ca n'a rien a voir avec savoir négocier, sony n'était pas emballé par le jeu au départ, puisque c'est meme le créateur du jeu qui dit que le jeu actuellement n'a pas grand chose a voir avec ce qu'ils ont présenté a sony il y a 1 an.

en tout cas je trouve bien dommage que en l'état actuel du jeu, que sony n'ai pas contribuer au devellopement et a l'exclusivité.
Signaler Citer
Monkey_D_Luffy
titof a écrit:ca n'a rien a voir avec savoir négocier, sony n'était pas emballé par le jeu au départ, puisque c'est meme le créateur du jeu qui dit que le jeu actuellement n'a pas grand chose a voir avec ce qu'ils ont présenté a sony il y a 1 an.

en tout cas je trouve bien dommage que en l'état actuel du jeu, que sony n'ai pas contribuer au devellopement et a l'exclusivité.


Tu dois pas suivre l'actualité sur Sony pour dire ça ;)
Signaler Citer