Actualité
californiaseal

Rejet de la loi contre les jeux video violents en Californie

par ,
Source: gamasutra

Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie, essaye de faire appliquer une loi empêchant la vente de jeux vidéo "violents" aux mineurs. Le tribunal vient, pour la deuxième fois, de mettre son projet en touche.

Suite à une demande de révision fin 2008, la cour d'appel américaine vient de rejeter une fois de plus la mise en application de la loi californienne de 2005 visant à restreindre la vente ou la location des jeux "violents" aux mineurs.

Dans le cas de "Vidéo Software Dealers Association (maintenant Entertainment Merchants Association) contre Schwarzenegger,  la cour a jugée que cette loi est une violation  anticonstitutionnelle de la garantie de la liberté d'expression offerte par le premier amendement.

L'état californien avait initialement promulgué cette loi visant à empêcher la vente et la location de jeux vidéo avec un contenu violent jugé "offensant pour la communauté" ou "particulièrement haineux, cruel ou dépravé » pour des clients de moins de 18 ans.

Conformément à la loi, qui devait prendre effet le 1er Janvier 2006, les clients souhaitant acheter des jeux dit "à contenu violent" seraient tenus de présenter une pièce d'identité, et les revendeurs qui n'auraient pas effectués de contrôle d'identité serait passible d'une amende de 1000 $ par infraction.

L'EMA et Entertainment Software Association, avaient déposés une plainte à l'encontre du gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, pour empêcher la mise en application de cette nouvelle loi en faisant valoir que cette dernière viole leurs droits en vertu du premier et du quatorzième amendement de la Constitution des États-Unis sur la liberté d'expression.


californiaseal




Le juge du tribunal fédéral du district a jugé bon d'empêcher l'application de cette loi en se basant sur le fait que celle-ci était «trop restrictives», utilisait "des définitions trop vagues», et  que l'état n'a pas à démontré que les restrictions sur les jeux vidéo violents avaient effectivement protégé les enfants.

L'état avait fait appel de la décision, et trois juges de la Cour d'appel ont bien noté  les différentes argumentations des différentes parties prenantes avant de rendre leur verdict en refusant une nouvelle fois la mise en place de cette loi cette semaine.

«Nous sommes extrêmement satisfaits par la décision du tribunal qui a rejeté cette censure du jeu vidéo par l'état Californien», explique le président de la EMABo Andersen. «La décision justifie ce que nous exprimons depuis que cette loi a été annoncée : l'éducation, faire appliquer aux revendeurs le respect des indications sur les boîtes et la surveillance par les parents des jeux utilisés par  leurs enfants sont les réponses appropriées aux préoccupations sur le contenu des jeu vidéo.»

Il poursuit avec : «Les vendeurs se sont engagés à aider les parents à veiller à ce que les enfants n'aillent pas acheter des jeux qui ne leurs sont pas destinés. Des études indépendantes montrent que les revendeurs font un très bon travail dans ce domaine, avec un taux  derespect de l'ordre de 80%, et les revendeurs continueront de travailler pour accroître l'application de ces  règles pour aller encore plus loin.

En fin de compte, le bon sens a prévalu et le tribunal  a déterminé qu'après un examen approfondi, les jeux vidéo ne causent pas de dommages neurologiques ou psychologiques aux mineurs et, que le système de classification ESBR, des campagnes de sensibilisation et le contrôle parental sont les meilleurs outils pour que les parents puisse aider à contrôler avec quoi leurs enfants jouent."

 

Commenter 24 commentaires

shadowlotus_1
Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie, essaye de faire appliquer une loi empêchant la vente de jeux vidéo "violents" aux mineurs. Le tribunal vient, pour la deuxième fois, de mettre son projet en touche.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Suicune21
Moi je dis tant mieux et tant pis. Tant mieux pour ceux qui aiment s'acheter des jeux violents, mais dont ça n'influence pas leur comportantement et tant pis pour ceux dont les jeux vidéos violents les rends agressifs etc...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Une news qui a bien vécu, entre la mienne dans news des membres foiré :lol:
Bref, j'espère que ça restera anti constitutionnelle ! Chacun prend ses responsabilités, et je pense que c'est les parents qui devraient prendre soin de ce que fond leurs enfants, même si a plupart ne sont pas vraiment enclin à le faire !
Signaler Citer
linkinpark13
Ca va encore faire un débat là-dessus :mrgreen:

PS: quelques petites fautes dans la news, mais merci quand-même vu la longueur de celle-ci :wink:
«des définitions trop vagues»

[...] et la surveillance par les parents des jeux utilisés par leurs enfants sont les réponses appropriées aux préoccupations sur le contenu des jeux vidéo.»

[...] meilleurs outils pour que les parents puissent aider à contrôler avec quoi leurs enfants jouent." (il n'y a pas de ", nan ?)
Signaler Citer
Anonymous
dans leur logique, je trouve ce projet de lois complétement débile et dans le genre débile on peux difficilement faire mieux...

Ils peuvent conduire à 16 ans ... Boire de l'alcool à 21 (et encore, t'es bourré en rue tu fini en prison...)

Quelqu'un peux m'expliquer pourquoi un jeux vidéo violent serait plus dangereux dans les mains d'une personne de 16 ans, que ne le serait une voiture ??

Dans Fast and furious, ils roulent comme des tarés, avec des bolides surboostés ...
Dans xXx il tue des gens du gouvernement.... Dans James Bond il saute des ponts...

5 mongols qui se prennent pour des personnages de jeux vidéos parce qu'ils sont mentalement dérangés ne devraient pas pénaliser un état entier.
Toujours les bon qui payent pour les mauvais ...
Signaler Citer
Sora
Enfin une bonne décision, se sont-ils rendus compte que c'était devenu trop gros d'utiliser les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

Dommage par contre Pour Schwarzi, parce qu'il a aussi de bonne idée à côté, qui elles aussi ne passent pas, à cause des lobbys américains (taxe sur les voitures polluantes entre autre, soit 99% des voitures américaines :mrgreen: ).
Signaler Citer