Actualité
pegi logos 02D0013100123507

Réalité virtuelle : le PEGI pourrait être ajusté pour les jeux d'horreur

par
Source: MCV UK

Les casques VR devraient logiquement répondre à leurs propres normes.

La réalité virtuelle risque fort de changer bien des choses dans le paysage vidéoludique, et pas seulement la vie des joueurs. Ainsi, l'organisme en charge de la classification PEGI étudie en ce moment même la possibilité de revoir ses notations, particulièrement pour les expériences pouvant créer un traumatisme. Shuhei Yoshida, président de Sony Worldwide Studios, avait évoqué cette éventualité par rapport au PlayStation VR.

pegi logos 02D0013100123507

Dans les colonnes de chez MCV, Dirk Bosmans, PEGI operations director, indique :

PEGI devrait examiner les produits VR en utilisant le questionnaire actuel, mais se réserve le droit de revoir certains éléments - plus spécifiquement ceux s'articulant autour de la peur (PEGI 7) et de l'horreur (PEGI 12, en tant qu'image effrayante non violente) - une fois que plusieurs produits seront disponibles sur le marché.

Il faut dire que l'immersion renforcée par la réalité virtuelle a de quoi provoquer quelques (vraies) sueurs froides pour les plus sensibles d'entre nous. Créer un PEGI à part aurait donc du sens pour prévenir d'éventuels dégâts psychologiques.

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Kurapika-Shinji
angel-nikita a écrit:Je n'ai pas bien compris , ça veut dire , par exemple , pour une même image , en VR , ou non VR , ça ne serait pas le même âge autorisé ?



Sony a déjà déclaré que les suicides dans les jeux VR étaient proscrits sur leur casque, car trop choquant pour le joueur (ils ont fait des tests).
Pourtant dans un autre jeu, même FPS, rien de vraiment traumatisant.

Le ressenti n'est pas le même, donc il est normal d'adapter la règlementation
Signaler Citer