Actualité
Rainbow Six Siege Operation Skull Rain head

Rainbow Six Siege : 3 800 bannissements en une semaine grâce à BattlEye

par
Source: Ubisoft

Le nouveau système anti-triche d’Ubisoft n’a pas fait dans la demi-mesure avec sa première vague de bannissements, et cela ne fait que commencer.

Au début du mois d’août, Ubisoft avait annoncé l’arrivée d’un nouveau système anti-triche nommé BattlEye, cohabitant avec FairFight, sur son FPS compétitif Rainbow Six Siege. Cela fait désormais une semaine que le service est pleinement actif, et autant dire que les premiers résultats sont plutôt positifs, en plus de faire de grands dégâts.

Rainbow Six Siege 05 08 2015 screenshot 4

En effet, le studio a annoncé que BattlEye avait banni pas moins de 3 800 joueurs au cours d’une première vague de bannissement, alors que le système n’est qu’en phase de bêta. Mieux encore, dans le futur, BattlEye devrait être capable de bannir n’importe quel tricheur non plus par vagues, mais instantanément. Bien entendu, cela pourrait toujours demander quelques jours afin de détecter quelqu’un usant d’un logiciel de triche, mais moins d’une semaine.

Voilà de quoi ravir les joueurs de Rainbow Six Siege, qui ne devraient plus avoir trop de soucis à se faire si jamais ils venaient à se retrouver face à des cheaters. BattlEye étant une partie intégrante de la saison 3 commencée avec le DLC Operation Skull Rain, le système anti-triche sera mis à jour régulièrement, pour le plus grand malheur des tricheurs.

Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
tymagix
À ba en voilà une bonne nouvelle , tout les éditeurs devraient en faire de même pour tout les jeux en ligne car marre des personnes avec des perso sur-cheater qui pourrissent le online.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
tymagix a écrit:À ba en voilà une bonne nouvelle , tout les éditeurs devraient en faire de même pour tout les jeux en ligne car marre des personnes avec des perso sur-cheater qui pourrissent le online.

Et encore, regarde la politique de Blizzard pour Overwatch ! Rien que l'exploitation d'un bug à la con, c'est 7 jours de bans ! :lol:
Signaler Citer