Actualité
pirate

Un nouveau genre de protection anti-piratage dans Socom 3

par
Source: IGN

Sony a décidé de lutter fermement contre le piratage en appliquant de nouvelles mesures anti-piratage.

Face à la montée du piratage des jeux vidéo PSP, Sony espère contrer le tir en dotant SOCOM: U.SNavy SEALs Fireteam Bravo 3 d'une protection à même de décourager les pirates.

socom-fireteam-bravo-logo

L'idée est en fait de rendre nécessaire l'enregistrement (via le PlayStation Network) du jeu  (version UMD) fraîchement acheté pour pouvoir y jouer en ligne. Un coupon contenant un code sera disponible avec l'achat de l'UMD, et ce code devra être rentré en ligne. En revanche, les copies digitales du jeu seront automatiquement enregistrées. Les joueurs voulant jouer avec un UMD déjà utilisé (d'occasion donc) par quelqu'un d'autre devront racheter un coupon (20$, soit environ 15€) pour pouvoir jouer en ligne.

SOCOM3_002

Le site IGN a interrogé John Koller, le directeur marketing de SCEA, sur la politique de lutte contre le piratage des jeux vidéo PSP. Fier de lui, il annonce que ce nouvel opus de SOCOM est le premier jeu à contenir un tel dispositif de sécurité anti-piratage. Selon lui, l'introduction de la PSP Go (et donc de l'achat des jeux digitaux uniquement) et la limitation de l'accès au PSN ont fortement contribué à la baisse du piratage, et c'est toujours dans la même optique que cette "protection" a été mise en place.

A priori, l'extension de cette sécurité sur les titres PSP/PS3 dotés d'un mode online n'est pas prévue, Sony "explore" un peu à ce niveau-là et attend de voir ce que cela va donner sur le tout nouveau SOCOM.

 

Mais peut-on réellement appeler cela une protection ?

Oui et non. Oui, sur le principe vu du côté Sony. Que ce soit un pirate, ou un acheteur d'occasion, Sony encaissera un droit d'utilisation du mode on-line. Un bon moyen de faire un peu de chiffre. Non, car il est toujours possible d'obtenir le jeu par le piratage et seul le mode infrastructure sera bloqué. Et, est-il utile de le préciser, sur PSP les joueurs réseau ne sont pas légion (surtout depuis que les CF sont privés de PSN).

Il est donc clair que ce principe est plus un ennui pour les acheteurs de jeux d'occasion que pour les pirates. Ce système vise à rendre inintéressant l'achat de ces jeux en obligeant à payer une surtaxe qui, une fois additionnée au prix du jeu d'occasion, porte le prix au niveau du neuf.

 

Commenter 132 commentaires

Anonymous
Il devrait pas être sur le PSS depuis hier socom ? car je l'attends et je le vois pas, je suis impatient >.< le mode solo de l'iso me convient plus :sad1:
Signaler Citer
Anonymous
Faut dire que c'est de bonne guerre, vue l'énergie et l'efficacité des créateurs de CF.

Avec cette politique, ils risquent de perdre la clientèle des pirates - qu'ils ont déjà perdue - et celle des acheteurs de jeux d'occase, argent qui ne va pas dans la poche des éditeurs et ventes qui ne font pas gonfler les scores.

Donc, se priver des pirates et des acheteurs d'occase, je crois que ça dérange pas du tout Sony et tout autre éditeur de jeu.

Au final, soit ces gens achètent Socom 3 et ça fait gonfler les ventes, soit ils y renoncent et ça change rien aux ventes. CQFD !
Signaler Citer