Actualité iPhone / iPad
vignette prism

PRISM : Apple clame avoir protégé ses clients

par
Source: Apple

Apple ne donne pas ses données à n'importe qui.

Suite aux problèmes de confidentialité entre les entreprises américaines et le gouvernement des USA au début du mois de juin, le journal The Guardian révélait que l'agence de sécurité nationale américaine avait envoyé des milliers de demandes à de grandes firmes. Apple en faisait partie et devait donc envoyer des informations sur certains de ses clients. La close de confidentialité défend bien évidemment en partie le consommateur, mais pas totalement.

La firme de Cupertino a posté un communiqué pour se défendre des différentes attaques qui lui sont portées de la part de plusieurs associations de consommateurs. La société à la pomme réplique en indiquant que c'est à compter du 6 juin qu'elle a été mise au courant de cette opération "PRISM". Pour rappel, cette dernière permet à l'état d'accéder directement aux données sans passer par l'accord de l'entreprise. Mais Apple avait déjà reçu entre 4 000 et 5 000 demandes du 1er décembre 2012 au 31 mai 2012. Ces demandes concernaient entre 9 000 et 10 000 comptes. La firme précise avoir étudié toutes les requêtes et n'a accédé qu'aux plus prioritaires, comme celles concernant les crimes graves.

La société tente donc de se couvrir en prônant la protection de ses clients, même si c'est le gouvernement américain qui est désormais aux commandes des données de la société.

Tim-Cook

Mots-clés

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Naoki
Ca va remuer avec cette histoire que je suis de près. Des nouveautés chaque jour sur ce projet PRISM, et des organismes qui vont s'en mordre les doigts, à force de se moquer de la tête des gens !


Au passage, les moteurs de recherche DuckDuckGo et ixQuick sont en plein essor, pour venir peu à peu remplacer le géant Google, et derrière les moteurs Bing et Yahoo.

J'attends un virement de situation, et que cette dépendance aux services prenne fin. Dur maintenant d'avoir un compte Youtube puisqu'il est rattaché à Google. Facebook trop peu sûr, Outlook relié à Microsoft mais que beaucoup utilisent encore pour leur boîte mail (préférez Laposte, gratuit et déjà moins "craignos").

À bon entendeur.
Signaler Citer
Insomnia
Pour moi Microsoft, Apple etc, sont aller beaucoup trop vite à expliquer qu'ils ne donnent pas nos données à la NSA.
Bizarrement les autorités ont donné rapidement l'accord pour divulguer des données censés sensible.
Si c'est pas vrai alors pourquoi celui qui aurai balancer cette information risque de rester le reste de ça en prison ????
Signaler Citer
tototutu
Je rappelle qu'on a un droit d'opposition, d'accès et de rectification sur les données nominatives qui nous concernent.

Donc si vous pensez qu'Apple détient une information que vous ne voulez pas qu'elle soit distribuée, faites une demande par mail: ils sont obligés d'y répondre, c'est la loi
Signaler Citer