Actualité PS3
MKDC icon

[PREVIEW] Mortal Kombat VS DC Universe de nouveau entre nos mains

par

Après vous avoir livré nos premières impressions au Festival du Jeu Vidéo, nous prenons une nouvelle fois les commandes des combattants de Mortal Kombat et de DC Universe.





Brouhaha perpétuel, va-et-viens continus de visiteurs entre les bornes, chaleur torride; c'est dans ces conditions que nous avions testé pour la première fois Mortal Kombat, et que nous vous avions livré nos premières impressions dans cet environnement très peu propice à la découverte d'un jeu. C'est sans compter sur Midway, qui nous propose de le tester une nouvelle fois dans leurs locaux. Première chose à signaler, c'est exactement la même version que celle qui était présentée au Festival du Jeu Vidéo, c'est à dire une version non finale et loin de l'être. Bon nombre de combattants, de détails, de fonctionnalités ne sont pas encore présents ou du moins pas en totalité.


"Idée originale d'Ed Boon"

C'est du créateur-même de Mortal Kombat que vient cette étrange idée de cross-over mêlant MK (pour les intimes) à un autre univers. Même si l'idée originelle évoquait le monde de Street Fighter, c'est finalement les super-héros qui s'y collent, notamment ceux de DC Universe : Batman, Catwoman, Superman, Flash, le Joker, etc. Des gentils et des moins gentils prendront grand plaisir à cogner du "Mortal Kombattant".

C'est donc en toute logique que les divers éléments du monde DC Universe font un bond de la planche de bande dessinée fraîchement réalisée à la réalité virtuelle telle que nous les présentent les jeux vidéo. Vlan ! Dès le menu, le tableau est dressé. Les super héros/méchants, costumes enfilés, sont plus reconnaissables que jamais : Superman a bien son slip rouge m'as-tu-vu par-dessus son élégant collant bleu, Batman se la joue old fashion avec un costume gris clair, et le Joker semble plus diabolique que jamais, le rouge à lèvres qui déborde en témoigne... Contrairement à Soul Calibur IV, l'esthétique des jeunes femmes est légèrement plus réaliste (c'est-à-dire que l'on conçoit ici que les femmes n'ont pas des obus à la place de certains attributs, n'en déplaisent aux mâles). Certes, elles ont des costumes ouverts jusqu'au nombril, mais on peut imaginer que ce n'est qu'une technique de déstabilisation de l'adversaire... Les décors, eux, n'ont pas été laissés de côté. Un coup, le globe du Daily Planet reposera à côté de voitures fracassées et renversées, une autre fois, la BatCave vous révèlera ses moindres recoins.



"C'est qui le plus surpuissant des super-héros ?"

Personne. Comme la nature (comprendre : les développeurs) fait bien les choses à priori, aucun combattant ne devrait être avantagé. Superman ne sera pas tout-puissant loin de là, sa carrure ne lui permettra pas d'aller bien vite, alors que Kitana, plus agile et rapide offrira au joueur de nombreuses possibilités de contrer l'homme qui inventa la culotte-par-dessus-le-collant. Dans le même ordre d'idée, Flash excelle dans la rapidité d'exécution de ses attaques, mais ses coups sont moins puissants que la moyenne des fighters. Les personnages de DC Universe tirent donc avantage de leurs super pouvoirs, Superman, capable de brûler l'ennemi grâce à sa thermo-vision, ou de le rapprocher grâce à son souffle. Le Joker utilisera toutes ses farces pour vous en faire baver : gant de boxe sur ressort, poignée de main électrique, etc. Chacun y va de ses bottes secrètes et coups favoris. On prend énormément de plaisir à fouiner dans la liste de coups spéciaux pour savoir ce que notre personnage nous réserve, et à s'essayer à des attaques plutôt sympathiques. Les combattants de Mortal Kombat quant à eux, tireront avantage de leurs coups spéciaux tels que nous les connaissons dans les précédents opus. Sub-Zero utilisera une fois de plus un bloc de glace pour assommer ses ennemis, et Kitana ne se gênera pas pour vous trancher à coups d'éventail.




"Arrière, arrière, triangle"

Certes, certains coups seront propres à des personnages, mais on retrouve aussi des attaques qu'ils ont en commun. Scorpion lance son fameux "Get over heeere", tout en projetant son grappin sur son ennemi pour l'attirer vers lui, alors que Catwoman, elle se sert de son fouet pour arriver au même résultat... Mais attention, il vous faudra une bonne mémoire pour vous souvenir de tous les coups spéciaux ! Chaque personnage possède en effet sa propre combinaison de boutons pour les coups spéciaux, même ceux qu'ils ont tous en commun. Un appui sur le bouton "Start" ne vous fera pas de mal pour visionner en un coup d'oeil la liste des coups standards et celle des attaques plus fantaisistes. Et pour pouvoir vous vanter d'avoir lamentablement laminé votre adversaire grâce à ces achèvements, il vous faudra persévérer pour arriver à trouver la combinaison secrète de boutons qui effectuera le si célèbre "Finish Him", ou tricher (nul doute que ces successions de boutons ne tarderont pas à faire surface sur le web, quelques temps après la sortie du jeu).



Brutality VS Fatality

Il y a quelques mois de cela, une petite précision tombait : moins de violence dans Mortal Kombat, avec des fatalities allégées... Il semblerait que les super gentils soient trop gentils pour exister dans un tel monde de violence, ce qui nous mène tout droit vers une remise en question des fatalities. Alors que les banderoles de protestation étaient déjà en train de se lever, les développeurs nous proposent un compromis pour toujours bénéficier de nos "Finish Him" : des Brutalities. Les super-héros sont certes trop gentils pour tuer leurs adversaires mais ils ne sont pas gentils au point d'être débiles et de ne pas goûter aux joies de la brutalisation du perdant. C'est donc avec une infinie tendresse que Superman enfonce son adversaire dans le sol telle une perceuse flambant neuve, alors que Flash fait décoller son adversaire pour lui asséner un presque-coup fatal. Bien sûr chez les Kombattants, on se fait plaisir, on tue ! Regardez ce Raiden qui grille d'un coup son ennemi telle une saucisse :



Celle du Joker, toujours aussi drôle :



Un peu plus de sang aurait été bienvenu pour les nostalgiques des anciens opus. Même si on mise beaucoup sur cette confrontation super-héros et Kombattants, et que le compromis Brutality VS Fatality a été imaginé pour aller dans ce même sens. Cet achèvement mythique "Finish Him", qui représente le fruit de tant d'efforts effectués lors du combat n'en vaut vraiment la peine que si la vie est ôtée au perdant. Ce manque de cruauté laisse un petit vide que ne sauraient combler les Brutalities, aussi jouissives soient-elles.



"Des moments cruciaux"

Si vous pensez que la vie d'un combattant est un long fleuve tranquille, vous vous mettez le doigt dans l'œil. Les développeurs ont pensé à ceux qui se voyaient déjà mettre une raclée à tout le monde et ont concocté des petits quelque chose qui corseront un peu l'affaire. Certains moments particuliers ont été prévus pour créer un retournement de situation ou pour confirmer un avantage, ils sont au nombre de 4 :
  • Rage, lorsque vous recevez des coups et que vous en donnez, une petite jauge jaune se remplit jusqu'à atteindre son niveau maximum. En appuyant sur les gâchettes, votre personnage se mettra en mode "Rage" (similaire au "Super Saïyen de Dragon Ball"). Emanera alors de son corps une étrange lueur jaune, mais surtout les dégâts causés par ses attaques seront doublés, et les dégâts qu'on lui infligera seront diminués de moitié durant un court laps de temps.
  • Free Fall, sur des niveaux ouverts, lorsque vous projetterez votre adversaire en dehors du terrain de combat, il se retrouvera en pleine chute, suivi par votre combattant qui n'a aucunement envie de le laisser tomber tranquillement, mais plutôt d'enfoncer le clou. Lors de cette chute vous pourrez appuyer sur les boutons Carré, Croix, Rond et Triangle pour lui asséner des coups. Au bout de plusieurs coups, une jauge sur le côté se remplit vous permettant d'appuyer sur R1, pour effectuer un coup puissant le projetant au sol. Mais c'est à vos risques et périls, car votre victime tentera de retourner la situation en appuyant sur le même bouton que vous au même moment. Et si jamais, il y arrive : renversement de situation. Vous vous retrouverez à chuter alors que lui vous dominera.



  • Testez votre force, dans un niveau comportant des murs de part et d'autre du terrain de combat, vous aurez la possibilité de projeter votre adversaire à travers, pour ensuite le précipiter au travers des nombreuses parois. L'endurance de vos petits doigts seront mis à rude épreuve, car il faudra appuyer sur tous les boutons Carré, Croix, Rond et Triangle, le plus rapidement possible pour causer le plus de dégâts.
  • Klose Kombat, disponible sur tous les niveaux, lorsque vous arrivez à attraper votre adversaire, la caméra se rapprochera des combattants. Même idée, que dans le Free Fall, appuyez sur les boutons pour lui asséner des coups, tout en gardant à l'esprit que si celui-ci appuie sur le même bouton au même moment, c'est lui qui dominera désormais le combat.

Ces "moments cruciaux" apportent une petite touche stratégique. Il vous reviendra la décision de choisir à quel moment vous souhaitez remettre votre avantage en jeu pour finir votre adversaire, ou de tenter le tout pour le tout dans une mauvaise passe.


De réelles nouveautés ?

Graphismes très similaires sur les deux consoles (Xbox 360 et Playstation 3), le rendu est propre, la fluidité au rendez-vous. C'est sous leurs meilleurs jours que nous (re)découvrirons nos héros préférés. Enfin, si vous vous débrouillez bien... Les coups que les personnages encaisseront se verront immédiatement : costumes déchirés, masque cassé, sang. Les morceaux de murs que vous vous prendrez se ressentiront sur votre aspect général, car certains éléments du décor sont destructibles (murs, sol). Malgré tous ces changements, et son arrivée sur consoles Next-Gen, on retrouve toujours un jeu de combat en 2 dimensions, qui n'apporte pas de réelle innovation sur ce plan-là. On pourrait même lui reprocher la raideur de ses personnages, à la limite des figurines Playmobil, mais dans un sens, on a rarement vu un Superman en plein exercice de souplesse. L'ambiance sonore est peu marquée, c'est à peine si la musique nous stresse lors des moments importants.



Gamers, they wanna have fun !

Comme mentionné plus haut, nous n'avons pas testé la version finale du jeu, certains éléments sont donc sujet à changements. Mais attendez-vous à 22 personnages, des modes histoire, online, et bien sûr VS ! Ce n'est sans doute pas le jeu de combat de l'année, mais les fanas de comics s'y retrouveront. Les gamers quant à eux, pourraient très bien se retrouver pris au jeu des super pouvoirs et des supras attaques dont sont capables les personnages de DC Universe venus affronter ceux de Mortal Kombat. Mais nous ne serons fixés sur Mortal Kombat VS DC Universe que le 21 novembre prochain !




.


Mots-clés

Commenter 7 commentaires

munky
joh75 a écrit:
Pour ma part un Mortal Kombat sans "Fatalités" n'est pas un Mortal Kombat.   


Il y en a mais pas pour tout le monde.

Perso j'ai jamais été très fan des MK que j'ai toujours trouvé en deçà de bon nombre de jeux de baston 2D comme SF ou Marvel vs Capcom...

Maintenant faudrait que je teste avant d'en conclure que c'est pas bien.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jonyjack
hum apparemment le jeu vous a plus plu par rapport au FJV
tant mieux s'il n'est pas aussi raté que ça
mais perso ça ne me tente pas (je vais quand même chercher des vidéos sur le net pour voir les 22 fatalities et brutalities ^^)
Signaler Citer