Actualité
Pokémon Go down barre erreur

Pokémon GO : Niantic bannit le réseau mobile de l'opérateur belge Proximus à cause d'un utilisateur

par

Un tricheur, des milliers de joueurs sanctionnés. Merci qui ?

Il y a quelques heures, nous vous rapportions que Niantic, le développeur du phénomène Pokémon GO, avait pris des mesures draconiennes envers les tricheurs avec une politique zéro tolérance... Quitte à pénaliser des milliers de joueurs.

mewtwo_captured, un utilisateur un peu tête brûlée, a raconté sur les plates-bandes de Reddit vouloir lancer un test à grande échelle afin de vérifier si oui ou non Niantic avait la gâchette facile.

Techniquement : à la tête du service fastpokemap (un Pokevision-like), il a voulu profiter de l'offre de data illimitée sur Pokémon GO proposée par l'opérateur mobile à ses clients. Il aurait donc acheté 6 cartes SIM prépayées afin de lancer un scan radar sur 2 000 comptes différents via une seule carte dans le but, si cela fonctionne, de faire tourner le radar mondial de son site via une seule IP au lieu d'utiliser un système fastidieux et coûteux en ressources, notamment le routage des requêtes derrière un réseau P2P payant. Proximus allouant une plage IP restreinte à ses clients joueurs de Pokémon GO.

Pokemon 026   Un parfum de victoire 001 7339

De manière plus simple, cette personne a annoncé avoir utilisé le réseau cellulaire temporairement gratuit du premier opérateur belge de manière abusive afin d'alimenter fastpokemap en bombardant les serveurs de jeu à partir d'un seul point de connexion, et ce avec succès.

Toutefois, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que Niantic remonte à la source et réagisse en bannissant l'infrastructure de l'opérateur dialoguant avec ses serveurs. En résulte un blocage massif du réseau national avec impossibilité de se logguer au jeu pour nombre d'utilisateurs (de manière indicative, l'opérateur compte 6 millions d'abonnés).

Retournant sa veste en se faisant passer pour un mythomane fanfaron, l'utilisateur n'a pas hésité face à l'ampleur des évènements à supprimer son post initial et nier les faits. Il indique alors que cela n'était qu'une théorie hypothétique jamais mise à exécution et n'hésite pas à accuser la firme américaine d'avoir espionné son compte et coupé l'accès de manière préventive avant au final de supprimer son compte.

Quoi qu'il en soit, depuis vendredi matin Proximus essaie tant bien que mal de remédier à ce problème, avec une majeure partie (80 %) des slots réservés à Pokémon GO inopérationnelle. Pour nos amis belges, la seule solution pour le moment est donc de redémarrer son smartphone/le passer brièvement en mode avion afin d'obtenir avec un peu de chance (20 %) une affectation réseau autorisée ou se connecter à un relais Wi-Fi. Les deux acteurs sont en contact, il ne reste plus qu'à voir combien de temps sera nécessaire pour que l'entreprise californienne lève la sanction.


redacteur vignette correcteur bel57 Bérenger L. (bel57)
Correcteur - Rédacteur
Addict des nouvelles technologies et tout particulièrement intéressé par l'univers mobile. Consommateur d'anime, de jeux vidéo et passionné par le Japon. Photographe et fansubbeur amateur à mes heures perdues.
Me suivre : Twitter bel57 Facebook bel57 Google+ bel57

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
hypomaniak
Même si je ne supporte pas ce jeu et le foin qu'on fait autour, c'est bien pour ce genre de comportement que je suis pour l'interdiction de la vente de cartes SIM anonymes, histoire de le poursuivre en justice.

En même temps, si le gars a sa carte SIM encore active sur le réseau mobile, il peut vite se faire retrouver par l'opérateur.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nokia94
Pourquoi il retourne sa veste ? Ce qu'il a fait n'est pas à la portée de beaucoup de monde et il a prouvé au yeux de tous que Niantic n'était intéressé que par son portefeuille plutôt que par l'amélioration de l'expérience de jeu pour les utilisateurs.

Un mec fait ça en France, même si ça m'empêche de jouer pendant un mois je m'en fous je tire mon chapeau. La tyrannie de Niantic doit stopper, la tricherie des joueurs n'étant que la conséquence de leur incompétence manifeste.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Bérenger L.
Son comportement volte-face. Primo il joue le vantard, puis ensuite il poste un nombre impressionnant de commentaires en clamant son innocence avant de supprimer son compte.

Dans ce genre de situation, soit tu fais rien, soit t'as les cojones d'assumer en allant jusqu'au bout, non ? :lol:
Signaler Citer
Backsec
Pourquoi critiquer ce mec ? C'est Niantic qui doit être blâmé pour généraliser la sanction à tout un opérateur et ses utilisateurs.

Rapidkiller a écrit:Avoir la gâchette facile :/
Mauvaise expression à bannir ;) C'est sur la queue de détente que l'on appuie, pas sur la gâchette


Effectivement : "La queue de détente est l'élément mécanique d'une arme de poing, ou d'épaule, grâce auquel on déclenche le tir.

Communément et improprement appelée « gâchette » (du nom d'une pièce qui fait partie du mécanisme de déclenchement se trouvant à l'intérieur de l'arme, inaccessible sans la démonter) par les profanes, ou par simplification « détente »." (Wikipédia)

Mais en actionnant la détente tu enclenches tout un mécanisme dont la gachette fait partie. Plus vulgairement, quand tu presses la détente tu enclenches notamment la gachette systématiquement mais indirectement.

L'expression ne serait donc pas fausse mais je te l'accorde que "avoir la détente facile" serait peut-être mieux adaptée. Mais bon après il s'agit simplement d'une expression et chaque expression a son histoire.
Signaler Citer