Actualité PS3
PS3 PlayStation 3 Brésil Brasil 08 05 2013 head 1

PlayStation 3 : la console bientôt produite au Brésil

par

O Brasil, vive em Estado Play.

PS3-PlayStation-3-Brésil-Brasil_08-05-2013_logo

Plus de trois ans après le lancement de la PlayStation 2 au Brésil, c'est au tour de la PS3 de s'étendre sur le marché sud-américain. En effet, à l'occasion d'une conférence tenue à Sao Paulo, Andrew House et Jack Tretton ont annoncé qu'ils avaient établi un partenariat avec une entreprise de Manaus pour construire des systèmes PlayStation 3 sur le territoire, qui seront désormais vendus pour le modèle 250 Go au prix conseillé de 1099 dollars brésiliens, soit environ 414 € : une baisse drastique par rapport au tarif précédemment appliqué qui permettra assurément au système de se développer au Brésil et au-delà.

Afin d'étendre son marché dans le pays, Sony va également localiser de très nombreux jeux en les traduisant dans la langue nationale. Ainsi, The Last of Us sera disponible sur le territoire en même temps que dans le reste de l'Occident, le 14 juin, et Grand Theft Auto V sera lui le premier épisode de la série à être traduit en portugais. Les campagnes de promotion vont également s'intensifier à travers l'Amérique Latine, où la commercialisation des PS3 devrait être facilitée par la construction de consoles sur le territoire brésilien, avec un slogan commun à toute la région : Viva Em Estado Play.

PS3-PlayStation-3-Brésil-Brasil_08-05-2013_1

Mots-clés

Commenter 7 commentaires

ouchdinw
TJ619 a écrit:X année de retard pour 200€ plus chère ? Why not


je me disais la même chose
le Brésil est devenu la nouvelle vache a lait ?
enfin bon mieux vaut eux que nous ....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
xXKevinxX
ouchdinw a écrit:
TJ619 a écrit:X année de retard pour 200€ plus chère ? Why not


je me disais la même chose
le Brésil est devenu la nouvelle vache a lait ?
enfin bon mieux vaut eux que nous ....


Tu réfléchis pas toi .. Il vaut mieux nous que eux plutôt c'est de la fautes à toute ces entreprises qui se délocalisent et qui vont exploiter la main d'oeuvre bon marché dans les pays comme ça qu'on connait la crise ..
Signaler Citer