Actualité
We are anonymous

Piratage du PSN : la police espagnole a arrêté trois suspects

par
Source: nytimes.com

La traque des crackers du PlayStation Network commence à porter ses fruits.

Vous n'êtes sûrement pas sans savoir qu'un groupe d'individus affilié à Anonymous avait piraté le service en ligne de Sony en avril, dérobant par la même occasion un nombre considérable de données personnelles des utilisateurs. Face à de telles attaques, la firme nippone avait été obligée d'appliquer une mesure exceptionnelle et de fermer temporairement le PlayStation Network afin d'éviter d'autres fuites. Il y a quelques jours, Kazuo Hirai, président de Sony Computer Entertainment, confiait qu'il ne savait toujours pas qui étaient les pirates, malgré les semaines qui se sont écoulées ainsi que l'aide du FBI, de Homeland Security et du NCIS

Cependant, la situation commence à évoluer du côté de "l'affaire PlayStation Network". En effet, le très sérieux New York Times rapporte que la police nationale espagnole a appréhendé trois personnes suspectées d'avoir participé au piratage du PSN et identifiées comme des leaders locaux du groupe internet.

L'un des trois hacktiviste, un homme de 31 ans habitant dans la ville d'Alméria au sud de l'Espagne, a été arrêté le 18 mai dernier. Les policiers qui l'ont interpellé ont retrouvé dans son appartement un serveur informatique avec lequel il a attaqué les serveurs de Sony. Le même terminal a servi à effectuer des cyber-attaques contre deux banques espagnoles, BBVA et Bankia, ainsi qu'à l'encontre de la compagnie d'énergie italienne Enel et des sites de plusieurs gouvernements (Espagne, Égypte, Algérie, Lybie, Iran, Chili, Colombie et Nouvelle-Zélande) d'après les enquêteurs. Autant dire que le bonhomme n'était pas un amateur.

Nous avons moins de détails concernant les deux autres pirates. Nous savons juste qu'ils ont autour d'une trentaine d'années, qu'un vivait à Barcelone et l'autre à Valence, et qu'« ils ont été arrêtés récemment » d'après une porte-parole de la police espagnole. Les trois hommes, qui ont fait perdre la bagatelle de 122 millions d'euros à Sony d'après ses estimations, encourent de graves peines de prison et de lourdes amendes pour leurs actions.

anonymous-vs-sony-10062011
Anonymous 1 - 1 Sony

Commenter 86 commentaires

spr hokami
punk909 a écrit:Je ne vois pas ce que le Service d'investigation criminelle de la marine fait la dedans mais bon c'est tout de même une bonne chose


J'avoue, tant pis pour ce mec ^^ A la base les hackers doivent savoir se cacher, ne pas laisser de trace x)
Signaler Citer
Palama13
Ces même hackeurs avant de claironner haut et fort que le système de sécurité de Sony est ridicule (ce qui était peut-être ou sans doute vrai) et de faire les gros malins, ils devraient déjà commencer à apprendre à mieux se cacher. :D
Visiblement il ne sont pas aussi forts que cela ! 8)
En tout cas c'est bien fait pour eux...
Signaler Citer
Insomnia77
Attention l'enquête à commencer en Octobre donc bien avant l'attaque du PSN donc se sera qu'une option à charge en plus pour ces hackeurs et non l'attaque de Sony directement...
Signaler Citer
LeMonkii
J'ai adoré la réaction d'anonymous : "Ca ne sert a rien de couper une tête de l'hydre, a chaque membre que nous perdrons, dix nous rejoindrons." Fin c'était a peu près ça. Donc en gros ils s'en foutent de leurs membres... Belle etat d'esprit ;D

Anonymous et LulzSecurity n'ont plus aucune credibilité.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
mopral110
tot94 a écrit:Ils iront jamais en prison ! Ils se feront recruter par des entreprises de securité informatiques :)

Lol, il y a un procès avec un paquet de charge contre eux, donc non, ils ne pourront pas s'en sortir comme ça !

Puis ils avaient déjà des jobs avec des sociétés spécialisés ;)

antoine26 a écrit:bah il me semblait que ce n'était pas anonymous qui avait fait l'attaque...!
C'est pas Lulzec qui a mis down le psn 1 mois?

Non, c'est bien anonymous pour le PSS, lulzec c'est playstation picture ;)
Signaler Citer