Actualité PS3
carte bleue vignette 29042011 002

Piratage du PlayStation Network : les recours possibles

par
Source: l'Express

Êtes-vous bien protégés ? Que se passerait-il si quelqu'un utilisait justement vos informations de carte bleue ? Seriez-vous remboursés ?

Nous sommes plus de 3 millions de Français à posséder une PlayStation 3 et, potentiellement, tout autant à nous être fait subtiliser nos numéros de cartes bleues, pour peu que nous les ayons enregistrés sur le PSN, sans oublier tous ceux qui sont inscrits sur Qriocity, un service accessible à partir des home cinema, téléviseurs et autres appareils de la marque.

Le site l'Express associé au journal du même nom vient de publier un article de questions/réponses qui vous permettra de savoir quoi faire si jamais vous devenez une victime de ces pirates. Alors, comme nous ne sommes jamais assez prudents, nous vous publions les conseils à suivre.

 

Y-a-t-il des risques même si le pirate n'a pas le cryptogramme ?
Malheureusement oui, car tous les sites ne demandent pas cette donnée pour effectuer une transaction.


Est-on remboursé en cas de fraude ?
La banque est obligée de rembourser immédiatement et en intégralité les sommes frauduleuses et les frais engagés à cause de la fraude si le client a souscrit à l'assurance accompagnant sa carte (frais d'opposition, agios, etc.). Ce n'est pas au consommateur d'apporter la preuve de la fraude. Les consommateurs sont beaucoup mieux protégés depuis l'ordonnance de transposition de la directive européenne sur les services de paiement, entrée en vigueur le 1er novembre 2009. Auparavant, les banques disposaient d'un délai de 30 jours pour rembourser leurs clients.


Faut-il faire opposition ?
Oui. Dès que vous repérez un mouvement suspect sur votre compte, faites opposition. Attention, si vous ne le faites pas, la banque pourra vous reprocher de ne pas avoir fait le nécessaire. Dans certains cas, le titulaire de la carte peut être redevable d'une sorte de franchise de 150 euros.


Mais faire opposition ne suffit pas ?
"Il faut confirmer par une lettre de réclamation, envoyée en recommandé avec accusé de réception", avertit Marie-Anne Jacquot, porte-parole de l'Association Française des Usagers des Banques (AFUB). "C'est important : l'opposition stoppe la fraude, la réclamation enclenche le processus de remboursement." Depuis la loi de 2009, le consommateur a 13 mois pour effectuer cette réclamation, au lieu de 70 à 120 jours.


Faut-il porter plainte ?
"C'est mieux pour les statistiques de la gendarmerie et pour faire avancer les enquêtes, mais ce n'est pas une obligation légale", précise Marie-Anne Jacquot.


Faut-il changer de carte bancaire ?
À la suite de l'opposition déclarée auprès de la banque, celle-ci procédera au remplacement de votre ancienne carte bancaire et vous obtiendrez un nouveau code confidentiel.


Est-il préférable de souscrire une assurance spécifique ?
Depuis la loi de 2009, le consommateur est déjà bien protégé. Une assurance concernant la fraude en ligne est donc à priori superflue. De plus, l'AFUB met en garde contre les conditions de mise en œuvre de ces assurances, très restrictives. Attention donc à l'attrape-gogo.


Qui paye les pots cassés au bout du compte ?
Cela risque d'être Sony. En cas de fraude, ce sont en général les commerçants qui payent, pas les banques. Et il existe des assurances pour protéger les commerçants de ce risque.


Se protéger contre l'usurpation d'identité ?
Dans le cas du piratage du Playstation Network, les données bancaires ne sont pas les seules concernées par la fraude. Pour se prémunir d'une utilisation frauduleuse de vos identifiants et mots de passe, ainsi que de vos adresses postales et électroniques, deux choses à faire : faire particulièrement attention, dans les jours qui suivent, à des arnaques potentielles par courrier ou par mail et changer les identifiants et mots de passe de tous ses comptes sur internet.

carte-bleue-image-29042011-001

Mots-clés

Commenter 38 commentaires

leps3genien
preums sa prend de l'ampleur cette affaire

[EDIT] Piloustation : Malgré l'effort effectué afin de remplir ton post, le "preums" reste quand même de trop, merci de ne pas reproduire ce type de flood la prochaine fois.
Signaler Citer
exxo77

Qui paye les pots cassés au bout du compte ?
Cela risque d'être Sony. En cas de fraude, ce sont en général les commerçants qui payent, pas les banques. Et il existe des assurances pour protéger les commerçants de ce risque.


Et bien non, ce ne sera pas Sony mais les commerçants chez qui les CB auront été utilisées. Il ne seront pas payés pour ce qu'ils auront vendu au fraudeur...
Signaler Citer
exxo77
monarch a écrit:Non non c'est bien Sony qui va payer .


Si un gars utilise ta carte pour payer chez amazon, c'est amazon qui sera débiter par ta banque pour le rembourser. Pas Sony.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Chris Ravenci
Zipper-oO a écrit:Je suis bien content de ne pas avoir fournis ma vrai identité et d'avoir toujours supprimer ma CB après utilisation. O0


moi j'ai aussi supprimé mes données bancaire mais désolé de te casser le moral, Sony garde tes donnée à la 1ère utilisation et je sais c'est illégal mais bon ...
Signaler Citer
monarch
Ion477 a écrit:
monarch a écrit:Non non c'est bien Sony qui va payer .


Si un gars utilise ta carte pour payer chez amazon, c'est amazon qui sera débiter par ta banque pour le rembourser. Pas Sony.



Non les compte des client volé sont bien débité puis c'est la banque qui rembourse, c'est pas Amazone . Ensuite la banque se retourne vers Sony ..
Signaler Citer
exxo77
monarch a écrit:Non les compte des client volé sont bien débité puis c'est la banque qui rembourse, c'est pas Amazone .


Non, si tu as des achats sur internet avec ta carte et que tu conteste ces achats, ta banque te rembourse et elle ne paye pas le vendeur. Car le vendeur endosse le risque car dans les ventes par correspondance tu ne saisis pas ton code confidentiel à 4 chiffres, donc le vendeur prend le risque. Je peux t'assurer que c'est comme ça que ça fonctionne.
Signaler Citer