Actualité PS4
ps4 playstation 4 dual shock 4 large

PlayStation 4 : les raisons du report au Japon

par
Source: Eurogamer

Le marché japonais attendra (mais pas trop longtemps).

Nous le savons, le lancement d'une console de jeu n'est pas chose aisée. La date de sortie est hautement stratégique, tout comme les territoires choisis pour démarrer le cycle d'une nouvelle génération. L'autre paramètre qui a son importance concerne le coût de fabrication et les frais d'acheminement ou de stockage des packs, il est ainsi très courant pour les constructeurs de vendre à perte lors des premières années sur le marché avant de trouver un équilibre financier. En prenant en compte ces quelques exemples rapides, personne ne sera surpris de la grande difficulté d'une sortie mondiale, quel que soit le produit concerné. Sony attendra ainsi le mois de février prochain pour proposer la PlayStation 4 aux Japonais.

La raison principale invoquée concerne le software. Plus précisément, les jeux spécifiques au marché japonais ne seraient tout simplement pas prêts. Et transformer l'essai avec une console sans jeu n'est définitivement pas la voie la plus facile pour s'imposer sur fond de contexte économique difficile, dans un secteur éminemment concurrentiel. Mais comme l'explique Mark Cerny, l'architecte en chef de la PlayStation 4 et directeur créatif de Knack, tout vient à point à qui sait attendre :

Sony souhaite tout simplement lancer la PlayStation 4 au Japon dès qu'il y aura suffisamment de bons titres à destination du public japonais. Peut-être que certains développeurs occidentaux ont été plus prompts à réagir efficacement pour répondre au planning serré du lancement.

Bien que la patience ne soit pas la vertu principale des joueurs pressés de poser leurs pattes sur un nouveau hardware, il faudra se contenter des choix pris par la firme nippone, à moins de passer par la case import. Une autre raison avancée par Shuhei Yoshida, patron de Sony Worldwide Studios, concerne le rôle tenu par les consoles portables au pays du Soleil levant :

[...] Le Japon est complètement différent [du marché occidental]. Il est bien plus orienté vers le marché des consoles portables, bien que les ventes de PS3 soient bonnes [...]. Heureusement, nous pouvons compter sur des éditeurs qui font preuve d'un réel intérêt pour la PS4, mais leur préparation est totalement différente de celle des éditeurs occidentaux.

Traduction : les éditeurs japonais ne sont pas les plus réactifs pour soutenir les nouvelles consoles de salon. Le phénomène n'est pas nouveau, les développements techniques des studios occidentaux se montrent souvent bien plus aboutis que les productions du Japon. Hideo Kojima s'est déjà ému de la situation en rappelant combien la maîtrise technique des studios occidentaux l'impressionnait. Quoi qu'il en soit, la guerre des consoles ne fait que commencer, avec la PlayStation 4 le 29 novembre et la Xbox One le 22 novembre chez nous, sans oublier une sortie japonaise fixée au 22 février 2014 pour la dernière console de Sony et une date encore inconnue pour la machine de Microsoft.

ps4 playstation 4 dual shock 4 large

Commenter 5 commentaires

Anonymous
La vraie raison c'est plutôt celle là :

Nous avons les Japonais dans la poche quoi qu'il arrive. Qu'elle sorte en 2013 ou 2014 n'y changera rien. Elle pourrait même sortir en 2015, ils achèteront PlayStation, donc nous préférons nous concentrer sur les marchés où il y a de la concurrence.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Mitsh-Iwa
Steve301187 a écrit:La vraie raison c'est plutôt celle là :

Nous avons les Japonais dans la poche quoi qu'il arrive. Qu'elle sorte en 2013 ou 2014 n'y changera rien. Elle pourrait même sortir en 2015, ils achèteront PlayStation, donc nous préférons nous concentrer sur les marchés où il y a de la concurrence.


+1.. nan +1000.
Signaler Citer
jiospike94
Steve301187 a écrit:La vraie raison c'est plutôt celle là :

Nous avons les Japonais dans la poche quoi qu'il arrive. Qu'elle sorte en 2013 ou 2014 n'y changera rien. Elle pourrait même sortir en 2015, ils achèteront PlayStation, donc nous préférons nous concentrer sur les marchés où il y a de la concurrence.

C'est exactement ce que je pensais :lol:
Signaler Citer