Actualité PS4
Puce CELL PS3 vignette 27122012

PlayStation 4 - Le dilemme de Sony : rétrocompatibilité ou puissance ?

par
Source: OmniGamer

Ancien ou nouveau matériel ? Telle est la question...

D'après les nombreuses rumeurs concernant la PS4, relatées ici et , Sony prévoirait de changer de processeur pour sa future console. Exit donc la puce CELL et bonjour la puce Liverpool, créée par AMD. Si ces rumeurs s'avèrent, il se pourrait bien que les développeurs tirent la sonnette d'alarme. En effet, ils se plaignent déjà de la difficulté quant à l'extraction de la puissance de traitement des cellules sur le processeur actuel, alors sur un nouveau, il leur sera encore plus difficile de travailler dessus.

Malgré les grandes capacités de la puce CELL de la PS3, sa véritable puissance a été très difficile à dégager à cause, notamment, de certains défauts au niveau de sa conception.

Quel est le cœur qui bat sous le capot de la PS3 ? Nous allons y répondre brièvement.

Le CELL est un processeur multicœur hétérogène, il se compose de deux types de noyaux processeurs PowerPC. D'un côté le "EPI" gère le traitement général tandis que le Synergistic Processor Elements "SPE" s'occupe du multimédia. La puce CELL a une vitesse d'horloge de 3,2 GHz avec des performances qui sont aux alentours de 200 GFLOPS.

Lorsque les premières démos de jeux PS3 avaient été diffusées lors de l'E3, tout le monde a cru en sa puissance.

Le processeur CELL devait inaugurer le Grid Computing, une technologie pouvant être utilisée de manière autonome dans le cadre d'un système informatique en grille géante créée en reliant les cellules individuelles.

Sony avait déclaré que la PS3 pourrait prêter sa puissance de traitement à d'autres appareils de base cellulaires, la firme s'est ensuite rendu compte que ce n'était pas possible et, le 18 octobre 2007 a vendu le processeur CELL de Toshiba avec toutes ses installations de fabrication. Ce fut le premier signe de la part de Sony pour dire que sa prochaine console utiliserait très certainement un nouveau processeur.

Bien que Sony semble vouloir se tourner vers une nouvelle puce, il serait préférable pour les développeurs de garder celle de la PS3 puisqu'après plus de six années à développer dessus, elle est plus facile à manier et à traiter, alors pourquoi ne pas tout simplement améliorer les choses plutôt que de repartir à zéro avec une nouvelle puce ?

Nous avons déjà vu ce que Naughty Dog était capable de faire sur PS3, alors en gardant le processeur CELL sur la PS4, cela permettrait plus facilement de rajouter la rétrocompatibilité avec les jeux PS3. En revanche, avec la nouvelle puce AMD, quelles seront les chances de pouvoir jouer à des jeux PS3 sur les futures PS4 ? Elles seront surement minimes puisqu'il sera déjà extrêmement difficile aux développeurs de s'y adapter. Par conséquent, tous leurs efforts seront focalisés sur le développement de jeux PS4.

Certains d'entre vous vont sûrement se dire que si nous achetons une console de nouvelle génération, ce n'est pas pour jouer à des jeux issus de la génération précédente. C'est possible, seulement la Xbox 720 devrait disposer d'un processeur POWER7 et d'un GPU ATI. Microsoft pourrait donc offrir une console faisant tourner à la fois les jeux Xbox 720 et les jeux Xbox 360. Un excellent argument commercial par rapport à sa concurrente.

Les rumeurs expliquent que la Xbox 720 pourrait sortir avant la PS4. Lorsqu'une nouvelle console sort, il y a une rude concurrence et la publicité est un excellent moyen d'aider les joueurs à se décider. En règle générale, la console avec le plus de caractéristiques et avec le prix le moins cher gagne. Sony a donc un choix primordial à faire. Améliorer son ancienne puce et ainsi garder la rétrocompatibilité PS3 sur PS4, ce qui diminuerait son coût, ou bien intégrer un nouveau processeur à sa nouvelle console et obtenir un gain de puissance considérable, mais sans rétrocompatibilité et avec un prix de vente augmenté.

Alors puissance ou rétrocompatibilité ? Qu'est-ce qui est primordial pour vous et que Sony devrait privilégier ?

playstation orbis ps4 psm3 image 001

Commenter 74 commentaires

Anonymous
Il faut pas abandonner la rétro PS3, au contraire. C'est pas à la prochaine gen qui faut changer de hardware, mais lors de la PS5 et autres. Il faut juste qu'elle est un HDD SSD, et surtout qu'elle sorte pas trop loin de la new xbox sinon ce sera repartie comme la PS3 pour Sony
Signaler Citer
-Joker_1
Ça dépend quel public vise Sony, je m'explique :

Un public plus vieux préfère la rétrocompatibilité et le grand choix de jeux à la puissance. Grand choix pourquoi ? Parce que le développement serait plus facile, et donc les éditeurs peuvent prendre un peu plus de risques sans investir énormément.

Un public plus jeune a grandi avec l'idée que les graphismes font le jeu, proposez leurs une console surpuissante avec des jeux à 80€ qui se ressemblent tous à côté d'une console avec des dizaines de jeux peu connu et moins joli mais complètement plus fun à bas prix, ils prendront la puissance
Signaler Citer
Anonymous
Peux m''importe leur choix sa évite juste de perdre de la place et me permet d'avoir une prise libre sans faire trop pleins.

Un peut comme sur ma wii depuis que j'ai la wii u, je dois garder ma wii brancher que les quelques fois ou je veut jouer a la retro avec la gamecube ou les jeux hack sur ma wii. Donc c'est un peu gênant.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Schadows
Perso je suis a fond pour l'abandon du CELL.
La puissance de cette architecture est bien jolie sur le papier, mais très difficile d'en tirer vraiment parti.
Qui plus est, les développeurs tiers n'ont généralement pas les moyens de chercher à exploiter toute cette puissance, ce qui abouti au final à des versions équivalente ou inférieur la plupart du temps.

Les couts de développements sont déjà relativement cher pour les jeux qui tirent parti de la puissance générique, sans que Sony n'ai a complexifier encore la chose.
Je ne connais pas l'architecture du nouveau processeur AMD, mais s'il est plus proche d'une architecture traditionnelle (comme le PC par exemple), cela permettra aux éditeurs tiers de plus facilement développé dessus.

De même une architecture plus traditionnelle signifiant une maitrise plus rapide, cela implique aussi que les premiers jeux seraient déjà plus proche de ce à quoi on s'attend en fin de génération.

La rétro, c'est surtout utile en début de génération, quand le catalogue n'est pas encore très important dans toutes les catégories de jeux, mais ensuite ça ne concerne plus qu'une niche de consommateurs.
D'autant qu'il n'y aura pas de saut HD comme c'était le cas avec la PS2-PS3 qui ont accompagné l'arrivée des écrans HDReady/FullHD, ce qui veut donc dire que la PS3 aura encore de beau jour pour ceux qui joue encore à des jeux dessus.

Si la rétro est si importante, je suggère de passé sur PC >__<
Signaler Citer
GhosThuG_1
LES 2 !
a eux de trouver un moyen de nous faire une console avec beaucoup de puissance + de la rétrocompatibilité !
de plus a cause du hack actuel il se peut que sony choisira de ne pas faire de rétrocompatibilité, si c'est pour faire comme sur la Vita ou la partie psp est hacké...
Signaler Citer