Actualité Xbox One
phil harrison microsoft 630x354

Phil Harrison : nous avons encore "des choses vraiment intéressantes" pour la Xbox One

par
Source: Edge

Reculer pour mieux sauter.

Dans une récente interview, le vice-président corporate de Microsoft, Phil Harrison, a teasé des "choses très intéressantes" qui seront présentées après le lancement de la Xbox One. Il répondait à une question qui lui demandait si les fonctionnalités supprimées après la fronde de l'E3 devaient revenir un jour. Voici sa réponse :

Il y a eu des modifications dans nos priorités d'ingénierie que vous attendiez, mais nous n'avons effectué aucun changement dans notre vision fondamentale sur le fait que le monde deviendra une place numérique. Nous avons ajouté quelques-uns des avantages des jeux sur support physique, comme le partage et l'échange de jeu, ce qui ne ternit ou ne change pas notre vision du tout numérique. Nous avons tout simplement un peu réorganisé nos priorités. Nous avons une très importante équipe d'ingénieurs - parmi les personnes les plus intelligentes avec lesquelles j'ai eu la chance de travailler - qui est concentrée sur le lancement de la console pour le moment. Mais dès qu'il sera passé, il y aura des choses vraiment intéressantes qui seront mises en route.

Attendez-vous donc à voir les fonctionnalités mises en retrait lors de la fronde des joueurs en juin revenir sur le devant de la scène et bien sûr d'autres dont nous ne pouvons encore soupçonner l'existence. L'avenir de la Xbox One n'est probablement pas tel que nous l'imaginons aujourd'hui...

xbox-one-3d

Commenter 12 commentaires

titi2607
Où comment entuber les gens
D'abord il retire ce qu'il fait rager les joueurs pour mieux vendre leur console et puis après un certains laps de temps ( après les ventes ) on les remets
Bravo Microsoft, ils ont vraiment une politique de m******
Une console pour les joueurs !!!!!!!
Je dirais plutôt une console pour les développeurs capitaliste
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Nomisath
Avant de râler, ils parlent de mettre en place le prêt de jeux numériques, ainsi que la revente des jeux numériques.
De bonnes nouvelles donc, pour ceux qui préfèrent le format digital.
Ça n'enlève absolument rien aux versions physiques (qu'ils ont dit continuer à soutenir également), et ce n'est pas parce que cela ne vous intéresse pas qu'il faudrait priver les autres joueurs de ces fonctionnalités, qui je le répète n'apportent que du bon !
Signaler Citer
titi2607
Le tous numérique n'a pas vraiment que du bon, le but de Microsoft est au final de ne plus vendre de galette, et de remettre en place sa politique d'anti-occas et leur fameux prêt de jeux seulement à sa liste d'ami
C'est la mort du marche d'occasion que vise Microsoft
Moins de magasin de jeux vidéo puisque leur bénéfice fonctionne avec l'occas, moins d'usine qui produisent les galettes etc.....
les jeux numérique coûteront le même prix que la version boîte fois pas rêver
De plus va falloir du stockage pour les installer donc abonnement supplémentaire pour un stockage conséquent dans le cloud parceque le dd de 500 sera très vite plein
Certes on y arrivera, mais ces pas le moment, il faut y aller prudemment et envisager des solutions qui bénéficies à tous le monde et pas seulement à Microsoft et au développeur
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Arkh
Il a quand même raison le type, on y viendras au tout numérique c'est sur, c'est qu'une question de temps.
Microsoft a beaucoup d'intérêt a y passé le plus vite possible, car ayant perdu la guerre des supports HD, il ont investis énormément dans le dématérialisé.

L'annonce elle dit simplement "vous avez pas voulu de nos DRM pour la sortie de la console vous inquiétez pas on y reviendras plus tard. Personellement je suis en partis pour le dématérialisé, mais contre la vision de microsoft qui en profite pour enfermé le joueur, l'obligeant a acheter.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
eSkYcHo
Tu as tout compris Nomisath
Il faut suivre un peu l'actualité et comprendre ce que vient de dire Phil Harrison avant de t'emballer ;)

Justement, c'est grâce à "la révolte" que Microsoft est revenu en arrière, ce qui n'était pas prévu dans le programme de la Xbox One. Mais il laisse planer le doute sur la mise en place des DRM et la connexion permanente après le lancement de sa console...

Je ne suis pas contre la connexion permanente mais il faut se méfier du tout numérique:
- tu ne seras plus propriétaire des jeux achetés
- tu ne pourras plus revendre tes jeux
- tu ne pourras plus prêter tes jeux
- tu ne pourras pas jouer si tu as une coupure ou un problème avec ta box (FAI)
- tu déménages ? Dommage... :lol:

A part toutes ces vilaines choses, pourquoi pas...
Je reste fidèle à la Xbox en achetant la Xbox One Day One et je n'ai pas grand chose à perdre car je n'achète pas beaucoup de jeux mais ce n'est pas très encourageant.

C'est à se demander si certains dirigeants et cadres veulent faire couler le département Xbox :shock:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
almalexia
l'occase n'était pas bloqué de même que tu pouvais prêter tes jeux démats et même la revente était prévue.
le seul problème était la connexion permanente.
mais certains n'ont rien compris.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
eSkYcHo
DRM et connexion permanente par un chef d'équipe de dev's qui bossent sur le Cloud Azure:


Je ne suis pas pro MS mais je gère une équipe de dev's qui bossent sur le cloud azure :D

Le fait de mélanger la notion de serveurs dédiés et de cloud computing est tout simplement une erreur. Ce sont justement deux architectures qui s'opposent: le cloud faisant disparaître la notion de ressources dédiées au profit de ressources allouées dynamiquement, potentiellement illimitées et qui s'adaptent à la charge et au besoin.

Donc en effet, c'est une bonne nouvelle que les parties ou les données soient maintenant hébergées dans le cloud mais ce n'est pas ça la révolution... car l'architecture précédente le permettait déjà mais elle était juste plus onéreuse, faute de rationalisation.

La véritable révolution c'est celle dont on ne parle pas mais qui permet à un jeu ou un programme de déléguer une partie du traitement sur une instance du Cloud de Microsoft. Sauf que pour pouvoir compter sur cette fonctionnalité, il faut pouvoir assurer une connexion permanente à internet. (Raison pour laquelle Microsoft avait imposé ce choix). Aujourd'hui ça n'est plus le cas et en conséquence la délégation de temps de calcul ne peut être envisagée que sur du traitement "offline" des consoles, donc sur les données uniquement (ex: créer une IA basée sur les données d'un autre joueur dans le cas de Forza en est une illustration).

Microsoft, avec sa connexion permanente et le cloud computing, pouvait se permettre de proposer une console moins puissante sur le papier. Ils ont du revoir TEMPORAIREMENT leur copie et donc rebooster la GC et le CPU pour assurer la transition. Car oui... ils devront nécessairement imposer la connexion permanente s'ils veulent assurer la compétitivité de la console à longs termes.

Bref DRM et connexion permanente sont la véritable révolution, mais les joueurs ne pouvaient pas le comprendre et SONY a réussi à tourner cela à son avantage. Microsoft a eut l'intelligence de faire marche arrière plutôt que d'entrer dans un débat technique que personne ou presque n'aurait compris. Heureusement, avec le temps et un peu de pédagogie la "vérité" fera surface et tout rentrera dans l'ordre.. ça deviendra une évidence pour tout le monde....Bref, la bonne nouvelle pour les acheteurs de XBOX ONE c'est qu'ils ont une console qui potentiellement sera plus puissante avec le temps.
Signaler Citer