Actualité PS3
Icone Vignette Top Paris Game Week 04102010

Paris Game Week : l'E3 français ou le flop complet ?

par
Source: AFJV

"100 000 visiteurs au moins". Pour une première année, les ambitions du PGW ne sont pas des moindres. Alors, objectif atteint ?

Les ambitions du Paris Game Week étaient clairement affichées par les organisateurs : "100 000 visiteurs au moins". Le nouveau salon du jeu vidéo français, après avoir volé la vedette au Festival du Jeu Vidéo, espère à long terme concurrencer les grands festivals étrangers (Tokyo Game Show, l’E3, GamesCom…). Quels chiffres pour le PGW cette année ? A-t-il les moyens de ses ambitions ?

PRESENTATION CONFERENCE DE PRESSE PARIS GAMES WEEK 290910-1

120 000 visiteurs, c’est le chiffre annoncé hier par les organisateurs du PGW.  « Pour une première édition, ce salon parisien s’est hissé au niveau des plus grands salons internationaux. On avait promis du bonheur, promesse tenue. » a déclaré Jean Claude Larue, le Délégué Général du SELL. Ainsi, ce n’est pas sans une certaine fierté que les organisateurs se félicitent de ces très bons chiffres. Bien sûr, les enjeux décisifs autour de ces chiffres pour l’avenir de ce salon naissant, laissent penser qu'ils ont été gonflés.

Il est vrai que le salon a été pris d’assaut tout au long du week-end, pour atteindre jusqu'à 25 000 personnes par journée, mais la participation était bien moindre les jours en semaine. Quoi qu’il en soit, le PGW réalise une excellente entrée pour sa première année, et peut prétendre concurrencer à long terme les grands salons internationaux tel que la GamesCom qui a réuni plus de 250 000  personnes en Allemagne en 2010. Il reste toutefois un long chemin à parcourir au salon français pour en arriver là.

                                  Gamescom_logo

Pourquoi est-il trop tôt pour comparer le PGW à la GamesCom, ou à l’E3 ? Le succès, l’influence, la reconnaissance internationale des plus grands salons du jeu vidéo ne reposent pas uniquement sur le nombre de visiteurs. Par exemple, l’E3 a un poids considérable au niveau mondial car il attire le plus grand nombre de professionnels (45 000) et qu’il est le lieu privilégié des éditeurs pour leurs grandes annonces de l’année à venir. A contrario, le Paris Game Week a certes réuni un nombre plus qu’honorable de visiteurs, mais il n’a pas engendré de « scoops », ni d’annonces mémorables. Dès lors, son impact à l’échelle de l’Europe, de la planète, est minime.

Le nombre d’exposants témoigne également de l’ampleur du salon. À titre d’exemple, la GamesCom a réuni quelques 500 exposants en 2010, le PGW seulement une vingtaine.

GamesCom Visiteurs

Le Paris Game Week a donc encore quelques longueurs de retard derrière les grands salons internationaux. Cependant, pour sa première édition, le public peut se réjouir du grand nombre de visiteurs, des immenses ressources mobilisées (1 000 bornes, 20 000 mètres carrés de surface occupée…) et du spectacle assuré (stars du sport, de la musique, du jeu vidéo…).

Commenter 16 commentaires

Flysch
En même temps c'est normal que ça soit pas encore un E3 ! C'est la première année, les grands annonceurs préfèrent les gros gros salons, et c'est normal =D !!
Peut-être qu'ils attendaient justement les retours de cette année pour, pourquoi pas, être présents l'année prochaine, ou les suivantes ;D !!
Mais ça serait cool d'avoir un grand RDV annuel du jeux vidéo, qui soit aussi populaire que le TGS ou l'E3 !
120.000 visiteurs c'est vraiment un très bon début !
Mais franchement avec les retours que j'ai vu cette année je serai plus PGW que Micromania Games Show ;D !!
Bonne chance pour le futur du PGW !!
A peut être l'année prochaine pour moi :) ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
cR4p0
Ça n'est pas le meilleur salon, et c'est bien normal. Il faut comparer ce qui est comparable. Le PGW a surclassé son concurrent direct, le FJV (vous allez me dire c'était pas dur), oui mais ce n'était pas gagné ! Il y a deux ans, jamais personne n'aurait misé un kopeck sur un nouveau salon. Il a su se vendre et proposer aux visiteurs des shows, des bornes et des conférences tout au long de la semaine (ce qui n'est pas rien en terme d'organisation). Il a réussi son premier pari, à savoir avoir le soutient du public. Ce n'est que maintenant ce premier défi relevé que les éditeurs vont plus se pencher sur l'éventualité de se faire voir sur ce salon. Une chose est sûre, 120 000 personnes pour un premier évènement c'est une bonne chose, reste à espérer que les éditions futures seront gages d'autant de qualité et ne verront pas son déclin comme ce fut le cas du FJV.
Signaler Citer
Gyuki
Moi j'ai aimé ce salon!
Il y avais du monde!
Le petit truc qui m'a déplu, c'est le stand de NCSoft, il était vraiment trop petit pour le monde qui était venu voir GW2! On pouvais même pas circuler tranquillement!
Personnellement, s'il y a un un autre PGW, j'y serrais surement!
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
cR4p0 a écrit:Le PGW a surclassé son concurrent direct, le FJV (vous allez me dire c'était pas dur)


Il faut quand même savoir que si le FJV 2010 a été piteux c'est la faute du SELL et de son PGW justement. Il a demandé à ses membres (tous les éditeurs donc) de ne pas y aller. Le SELL a tué le FJV pour faire naitre le PGW. Pourquoi ? Sans doute que le SELL s'est dit que si les sous rentraient dans ses caisses cela serait mieux que si il rentrait dans celle du producteur du FJV.
Signaler Citer
VastoLorde
mikoto a écrit:Moi j'ai aimé ce salon!
Il y avais du monde!
Le petit truc qui m'a déplu, c'est le stand de NCSoft, il était vraiment trop petit pour le monde qui était venu voir GW2! On pouvais même pas circuler tranquillement!
Personnellement, s'il y a un un autre PGW, j'y serrais surement!

+1 Les gens ont de bons goûts qu'est-ce tu veut ^^

Très bon début pour ce salon, j'y ai était et c'était vraiment pas mal =)
Signaler Citer
tib
Et vous ne parlez pas des invitations gratuites distribuées en masse (ce qui est une très bonne idée).
C'est vrai que ce salon manquait d'exclu, d'annonce fracassantes... Peut-être pour l'édition 2011 ?
Signaler Citer