Actualité
pegi logos 02D0013100123507

PEGI - Vers une reconnaissance officielle de l'État français ?

par
Source: SELL

Les députés viennent de valider un amendement explicitant la nécessité d'une signalétique prévenant des risques auxquels sont exposés les mineurs dans un jeu vidéo.

Dans le cadre du projet de loi relatif à la modernisation et à la simplification du droit et des procédures dans les domaines de la justice et des affaires intérieures, l'Assemblée nationale vient de valider un amendement reconnaissant la nécessité de mettre en place une signalétique claire et précise afin de prévenir explicitement les acheteurs du contenu d'un jeu.

PEGI_headCet amendement ouvre les portes à la reconnaissance de PEGI comme système de classification officiel en France sachant que le gouvernement l'a « unanimement reconnu comme efficace et lisible pour le grand public ». S'il n'est pas encore nominativement nommé, les députés ont offert aux professionnels la possibilité de proposer les caractéristiques de la signalétique qui seront ensuite validées par l'administration.   

Le système Pan-European Game Information (PEGI) a été créé, il y a une dizaine d'années, et il est utilisé dans 31 pays européens. C'est, avant tout, un bel exemple d'autorégulation d'une profession qui, à l'initiative même des éditeurs de logiciels de loisirs, a pris conscience de la nécessité de mettre en place un système indépendant permettant de classifier les jeux pour que les acheteurs puissent juger, à l'instar de ce qu'il se fait dans le marché de la vidéo, si un jeu lui convient, ou pas. 

Simon Little, Directeur Général de PEGI SA : « Le marché du jeu vidéo a considérablement évolué ces dernières années : les occasions et les moyens de jouer se sont multipliés et le jeu vidéo accompagne désormais partout et quotidiennement près d’un Français sur deux. Le rôle de PEGI est de continuer à donner à tous ces joueurs, occasionnels ou passionnés, des repères clairs et précis pour chaque jeu concernant l’âge conseillé et la présence d’éventuels contenus sensibles. Le système PEGI est actuellement utilisé par plus de 600 entreprises et a déjà ratifié plus de 21 800 jeux vidéo dans les dix dernières années. »

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (S.E.L.L.) - regroupant une trentaine d'éditeurs générant 95 % du chiffre d'affaires du secteur (source GFK) - s'estime, par la voix de son président David Neichel, très heureux de cette reconnaissance par les pouvoirs publics. Sachant que cela fait de nombreuses années, plus de cinq ans au moins, que le syndicat est en discussion avec l'administration sur le sujet, il est clair que cet amendement n'a pu que le satisfaire.

Nous sommes heureux de cette reconnaissance du système PEGI par les pouvoirs publics et plus largement de notre engagement en faveur de la protection des publics sensibles. PEGI travaille avec l’ensemble des 31 pays qui l’appliquent à améliorer et développer ce système d’information qui prouve la volonté de responsabilité de l’industrie du jeu vidéo.

pegilogo

Commenter 9 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Zek
Uniquement car le jour et les circonstances de cette article sont réuni alors je lâche un bon ' BTG ' (c'est un gros clin d’œil pour un site concurrent qui à fait aujourd'hui un article très spécial :mrgreen:).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Zer01neDev a écrit:Utiliser par les éditeurs mais pas respecter par les vendeurs.


Il n'y a rien à respecter, le PEGI est indicatif et les vendeurs n'ont aucune raison légale de refuser la vente d'un jeu 18+ à un mineur. Ils peuvent conseiller au client de ne pas le prendre mais rien de plus.

Par contre, sachant que 45% des jeux sont offerts par une tierce personne, le PEGI est souvent une aide pour la personnes qui va l'offrir. C'est à ce moment là que les vendeurs ont le plus souvent l'opportunité d'expliquer cette signalétique et ils le font volontiers (d'une façon générale).

Bref, inutile de taper sur eux, les responsables sont les parents qui doivent, eux, gérer ce à quoi leur enfant à accès, pas les vendeurs
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
makishiima
Zek a écrit:Uniquement car le jour et les circonstances de cette article sont réuni alors je lâche un bon ' BTG ' (c'est un gros clin d’œil pour un site concurrent qui à fait aujourd'hui un article très spécial :mrgreen:).

un article sur les 10 ans du tout premier DLC d'une certaine franchise :lol:
Signaler Citer
Archkael
Zer01neDev a écrit:Utiliser par les éditeurs mais pas respecter par les vendeurs.


En même temps si les revendeur respectait la signalétique ce sont les parents qui achèterai pour leur mômes ou les grand frères

J'ai vu une mère acheter Gta5 pour son fils de 5 ou 7 ans
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
makishiima a écrit:un article sur les 10 ans du tout premier DLC d'une certaine franchise :lol:


C'est surtout le premier paragraphe qui est intéressant, vais-je introduire sans le vouloir une nouvelle forme d'expression venant d'un site concurrent comme réponse sur GG ? :mrgreen:. Faut dire le rédacteur tend la perche et le concours de circonstances avec l'autre site est tomber au bon moment le même jour ^^.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ryuga
Zer01neDev a écrit:@Archkael
Oui car le vendeurs ne lui a pas fait comprendre pourquoi le PEGI est la.


nan mais lol, elle vois un gros 18+ en rouge sur la boite sans cherchez a comprendre se que signifie 18+ (super le génie) mais tu continue a accuser les vendeur.

allez demain j'achète un dvd x a mon frère de 10 ans si il y a probleme je dirais que le vendeur ne ma pas dit que se dvd n'ai destinais qu'aux adulte comme ça j’évite le véritable probleme et c'est pas ma faute.



MaGiXieN a écrit:bref, inutile de taper sur eux, les responsables sont les parents qui doivent, eux, gérer ce à quoi leur enfant à accès, pas les vendeurs
Signaler Citer