Actualité PS3
PeterMoore icon

Partage de fichiers : Peter Moore n'approuve pas les poursuites

par

Le piratage prend des proportions de plus en plus importantes à mesure que le temps passe. Les éditeurs de jeux se considérant lésés veulent frapper fort, et punir ceux qui partagent illégalement leurs softs. Mais le patron d'EA Sports n'entend pas les choses de la même façon,



On prend tout ceci très au sérieux au Royaume-Uni, où cinq éditeurs de jeux (dont Atari et Codemasters) ont demandé à 25 000 pirates de leur verser 300 livres chacun pour le préjudice causé. C'est ce que nous rapporte The Times de Londres.

Codemasters en particulier a de quoi l'avoir vraiment mauvaise. En rien qu'une semaine, son titre Operation Flashpoint s'est vu téléchargé 691 000 fois. Ces éditeurs ont donc requis des fournisseurs d'accès Internet de faire savoir aux personnes concernées leurs intentions, en leur donnant le choix de payer l'amende, ou d'être poursuivi en justice.




Tout le monde dans l'industrie vidéoludique ne partage pas le même point de vue. Dont Peter Moore, désormais boss d'EA Sports, qui voit d'un mauvais œil ces pratiques censées remettre les joueurs sur le bon chemin.


"Je ne suis pas un grand fan d'essayer de punir votre consommateur. Bien que ces personnes aient clairement volé la propriété intellectuelle, je pense qu'il y a de meilleures façons de résoudre ce qui est en notre pouvoir en tant que développeurs et éditeurs." 


Peter tient à faire partie de ceux qui mettront le piratage hors-jeu. Beaucoup de personnes s'impliquent énormément dans la création et l'élaboration de jeux, et leur travail doit être reconnu à leur juste valeur.


"Mais en même temps, je pense qu'il existe de meilleures solutions que de poursuivre les gens pour de l'argent. [...] Si nous avons appris quelque chose de la musique, c'est qu'ils ne se font juste aucun ami en attaquant en justice leurs consommateurs. Personnellement, je ne souhaite pas que notre industrie soit victime de ce qui s'est passé avec la musique."

 


EA n'a donc apparemment pas l'intention de rejoindre "le Club des Cinq". Une santé financière plus au beau fixe que ceux-ci, certainement, qui verrait une action de ce genre superflue pour la société.



Article original de Gaël B. de Generation NT
Publié avec l'accord de la rédaction de Generation NT






Commenter 24 commentaires

tib
Vous auriez pu mettre une grenouille bleue.... :D
Bref, c'est toujours un casse-tête, ces affaires de piratage <=>grosses industries... Il n'y a pas de solutions globales, avec les méchants d'un côtés et les bon et gentils justiciers de l'autre...
Merci pour l'article! ;)
Signaler Citer
Galopin
press_play a écrit:
Serieux, je suis pour aucun des camps mais bon, il aurait du penser a ça bien avant de crée un résEaux p2p


Parce que tu crois que les réseaux p2p ont été crée par qui? Des nétudiants (ne pas retirer le N) sans le sous pardis :)
Signaler Citer
Kyoko-sama
Et dire que j'utilise quelques fois ce partage de fichiers... L'argent ne pousse pas sur les arbres.

tib a écrit:
Bref, c'est toujours un casse-tête, ces affaires de piratage <=>grosses industries... Il n'y a pas de solutions globales, avec les méchants d'un côtés et les bon et gentils justiciers de l'autre...


Je ne sais pas qui tu trouves méchant... l'industrie ? xD

De toute façon, la loi est... pourrie à mon goût, ne pas la respecter n'est pas mon problème.
Signaler Citer
deldel_1
Ola,

De toute façon tant qu'ils prendront les consommateurs pour des vaches à lait, il y aura toujours du piratage.
Avec le cout de la vie qui augmente, vous connaissez beaucoup de personnes qui vont achetez des jeux à 70 euros, surtout les jeunes, faut pas abuser non plus.( rappel 70 euros = 459,1699 francs )
c'est un vrai budget d'acheter un jeu maintenant, le problème est ailleurs.
Perso, les jeux neufs c'est hors de question, maintenant c'est tout à l'accaz  8)
Signaler Citer