Actualité PS3
mini

Un nouveau RPG nextgen annoncé par Square-Enix

par

  Square-Enix a annoncé The Last Remnant, un RPG totalement nouveau qui sortira sur consoles Nextgen et sera le premier geste de l'éditeur japonais pour essayer de mieux toucher le marché occidental. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce soft décidément bien prometteur.

 


Annoncé juste avant la Square-Enix Party, The Last Remnant est un RPG qui sortira sur Playstation3 et 360 simultanément. Le fait que le titre soit multisupport tend à montrer que la société cherche à toucher un maximum de monde avec cette franchise. A ce sujet, on remarquera que le jeu est un peu moins typé japonais que d'habitude. Le soft n'a d'ailleurs pas été annoncé dans un magazine japonais comme  Square-Enix a toujours fait avec ses titres mais sur un magazine américain, Game Informer, qui a pour l'occasion fourni une belle dizaine de pages de previews sur le jeu.



The Last Remnant devrait nous faire vivre une histoire tenant une intrigue tournant autour des Remnents, des reliques millénaires aux pouvoirs mystérieux qui influent grandement sur le monde et apparaissent sous diverses formes: des véhicules, des animaux, des armes et autres objets. Le scénario commence à Eulam, une ile coupé du monde ou vivent Rush et Irina Sykes, deux frères et soeurs vivant paisiblement jusqu'à ce que bien sûr un évènement ne chamboule leur vie et ne les entraîne dans une grande aventure, assez classique comme début mais également efficace. L'évènement qui va tout chambouler, c'est le kidnapping d'Irina pas une organisation secrète, Rush va bien évidemment tout faire pour la retrouver et finira au coeur d'un complot autour des Remnants. On se doute que la soeur de Rush a des pouvoirs spéciaux liés aux Remnants et que Rush se rendra compte qu'ils est un élu avec le pouvoir de sauver le monde, mais oh pardon j'ai tout spoilé.


Irina Sykes

Lors de son aventure, le jeune homme rencontrera The Conqueror (drôle de nom), un homme déjà plus âgé et plus sombre qui cherche à collecter le plus de Remnants possible, mais on ne connaît pas vraiment ses objectifs. Certains trouvent que ce personnage ressemble à Vaan de Final Fantasy XII ayant pris trente années dans la face. Encore une fois, les différence entre les deux personnages représentent bien la volonté d'élargissement de Square-Enix, d'un coté on Rush le héros typique du RPG japonais: entre 16 et 18 ans, un style très mangas, des airs androgynes... et de l'autre on a The Conqueror déjà bien plus âgé, blond aux cheveux longs, rappelant les héros du cinéma Hollywoodien.


Rush Sykes à gauche et The Conqueror à droite

Pour The Last Remnant, Square-Enix a décidé d'utiliser le moteur graphique Unreal Engine 3 que la société avait acquis quelques mois auparavant, surement pour ce jeu. Choix compréhensible puisque c'est un moteur très populaires auprès de beaucoup d'éditeurs du fait qu'il soit plutôt performant (Gears Of War le prouve par exemple) et qu'ils soit adapté à tous les supports NextGen. D'ailleurs graphiquement, le jeu est plutôt beau sans pour autant nous mettre une claque monumentale, la faute à un peu d'alliasing par-ci par-la et des textures qui se révèlent assez moyennes. Malgré tout, au delà des graphismes pur et dur, le jeu à l'air d'en imposer techniquement: Le nombre d'ennemies à l'écran à l'air assez impressionnant et à même de quoi faire pâlir certaines références dans ce domaine (Ninety Nine Nights), La profondeur de Champ a également l'air assez bonne.


Jolis décors mais un soupçon d'alliasing

Square-Enix a confié le direction du soft à Hiroshi Takai qui avait déjà travaillé sur les très bons Saga Frontier et The Legend of Mana mais aussi du bien moins bon The Bouncer. Il sera épaulé par Kouzi Kobayashi qui avait déjà participé à Final Fantasy VII et à l'excellent film Final Fantasy: The Spirits Within. Le système de jeu sera un tour de tour classique, les combats se dérouleront dans des champs de batailles qui contiendront un grand nombre d'ennemis à l'écran simultanément. On pourra noter la présence de Quick Time Event, petite scène interactives qui ponctueront l'action durant les combats. Il y aura quatre races dans le monde de The Last Remnant: les Qsiti des lézards humanoïdes ayant des affinités avec la magie, les Sovanis des félins à quatre bras, les Yama des êtres aquatiques géants et les Mitras qui sont tout simplement les humains.


Un tour par tour en plein champ de bataille, prometteur...

En fait notre personnage va faire partie d'un groupe de soldats constitué au maximum de 5 personnes que l'on pourra constituer parmi un choix de plusieurs dizaines de personnes. Selon le groupe choisi, les compétences de nos personnages différeront, d'autres facteurs influeront sur les capacités de nos personnages: les ennemis et le moral. En effet, il y aura une jauge de moral, plus elle sera faible et moins les attaque de nos personnages seront puissantes et vice-versa, bien entendu. On annonce quand même des combats incluant jusqu'à 70 personnages, même si il devrait aussi y avoir des affrontement plus "calmes".



On voit ici des indications sur le moral et l'union

On peut quand même se demander comment un RPG au tour par tour va réussir à faire combattre nos personnages contre des dizaines de soldats simultanément, situation qui arrive généralement dans les hack'n slash et autres beat them all. Est-ce que tout les personnages affichés à l'écran ne donnerait qu'une impression d'illusion et qu'en fin de compte nous combattrons un petit groupe d'ennemis comme dans les tours par tour traditionnels? Il est clair que si Square-Enix dispose du génie pour pouvoir introduire des combats de tels envergures dans du tour tour tout an ajoutant une influence sur les compétences selon les situations, nous aurons la un soft qui demandera beaucoup de tactique et qui pourrait même être à posséder absolument. Mais ne crions pas victoire trop vite, une déception est si vite arrivé, attendons de voir l'évolution de The Last Remnant qui est prévu pour le printemps 2008 pour les États-Unis et le Japon sur Xbox360 et Playstation 3. Et l'Europe? Désolé Square-Enix a oublié que l'Europe était le deuxième marché du monde dans le jeu vidéo, il arrivera peut-être quand ils se souviendront...






Pour lire les commentaires ou en faire un cliquez ICI






Mots-clés

Commenter 9 commentaires

vincentpsp2
ouai, je sui super content, square-enix a tenu sa promesse et considére de plus en plus l'europe(ils sont arrivé a trouvé la france et l'europe sur leur carte,enfin)

dans le news ils dise que c'est tellement inprésionnant niveau grafique, mais attendais on sait même pas quand il va sortir(et en espérant qu'ils traduit en françait???????)

vive squaresoft(je ne peut pas mi abitué au mon square-énix), pense enfin a nous pauvre européen.(les dieux nous a écouté)
Signaler Citer
Moursin
LordOfKiller a écrit:
Sa fait un bon moment qu' il a été annoncé quand meme lol, il doit y avoir 1 semaine ou deux.


Oui mais peu de sites donnent un article avec autant d'unfos ;)
Signaler Citer