Actualité
Nintend 3DS Firmware Update head

Nintendo doit payer 15 millions de dollars à un ancien employé de Sony

par
Source: CVG

Il est interdit de violer des brevets.

En mars dernier, Seijiro Tomita, ancien ingénieur du géant Sony, a remporté son procès contre Nintendo, obligeant le constructeur à lui verser la somme de 30 millions de dollars pour violation d'un brevet lié à la technologie de 3D sans lunette (utilisée par la 3DS, donc). Finalement, la somme a été réduite à 15 millions, comme l'a indiqué le juge Jed Rakoff.

Le principal intéressé a indiqué que le dédommagement initialement demandé par Seijiro Tomita était "intrinsèquement excessif eu égard aux preuves amenées lors du procès". Forcément, Nintendo compte former un recours contre cette décision, clamant que la propriété intellectuelle a toujours été respectée et que la 3DS ne viole pas ledit brevet. Voici la déclaration du porte-parole de Big N :

Nintendo respecte les droits à la propriété intellectuelle des autres entreprises et est confiant sur le fait qu'aucun de ses produits n'enfreint le brevet en question. Nintendo va faire appel de la décision du jury et demander une réduction de la somme devant la Cour d'Appel.

Nintendo n'a certainement pas besoin de ça en ces temps difficiles...

Nintend-3DS-Firmware-Update_head

Mots-clés

Commenter 7 commentaires

Anonymous
Il ne manquerait plus que Nintendo coule tiens, Sony aurait le marché à lui tout seul. N'empêche, ceux qui prédisaient la mort des consoles portables danseraient la Macarena, puisque du coup ils auraient raison, car ce n'est pas Sony qui maintiendrait ce marché.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ETERNAL03
Non et loin de là. La WiiU finira par démarrer je ne m'inquiète pas pour eux et quant à la 3DS elle se vend par palette entière.

Même si il ont pas autant d'argent que prévu par la WiiU y ont largement les reins assez solide pour éponger la perte.

J'en dirais pas autant de la moitié de ses concurrents.
Signaler Citer