Actualité 2DS / 3DS
Nintendo 3ds Eshop

Nintendo a la possibilité de supprimer à distance vos contenus eShop sur 3DS

par

Ne jamais, jamais trahir Nintendo.

Selon les dires de Nintendoworldreport, une joueuse aurait voulu être plus maligne que Nintendo en essayant de rouler la firme afin d'obtenir des avantages. L'histoire du jour met en scène une certaine Honey, propriétaire de deux 3DS et petite renarde à ses heures perdues. Récemment, la géant nippon offrait 30 dollars en bon eShop pour tout achat et enregistrement de Fire Emblem: Awakening et de Shin Megami Tensei IV, en Amérique du Nord. Cette dernière se serait donc précipitée pour se procurer deux exemplaires de chaque jeu. Qui dit deux portables, dit deux comptes différents.

Après avoir obtenu ses deux « billets » de 30 dollars par le biais de ses comptes Nintendo Club, notre amie aurait utilisé ces derniers sur une seule et même machine de poche. 60 dollars à dépenser tranquillement, sans se fouler le petit doigt, le rêve. La demoiselle serait passée par la caisse, aurait payé et installé SteamWorld Dig sur sa carte mémoire. Nintendo, n'étant pas dupe, aurait repéré la supercherie.

Et pour cause, quelques semaines plus tard, en allumant sa console, Honey aurait vu apparaître un message sympathique sur son écran signalant que son compte avait été désactivé et le jeu supprimé. Elle aurait jeté un œil à sa deuxième 3DS, même résultat, impossible de se rendre sur la boutique virtuelle. Elle aurait donc donné un coup de fil à Nintendo America pour se renseigner sur ce fait étrange. Les termes et les conditions de la campagne auraient été violés. En effet, seulement un code pouvait être utilisé par compte.

Néanmoins, Nintendo aurait été indulgent en lui rendant ses deux accès. Bien évidemment, SteamWorld Dig et les crédits auraient été confisqués. Vous l'aurez compris, et si ce récit s'avère, la firme verrait tout, saurait tout et pourrait agir en conséquence si un joueur dérape et ne respecte pas les lois Nintendo.

Nintendo 3ds Eshop

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
-Jason-
Bah au moins elle a causé un tort pour voir son compte banni ( mais restauré par la suite ).
Les utilisateurs de Linux sur ps3 n'ont rien fait pour voir Linux retiré (mais pas restauré par la suite...).
Je prend pas la défense de Nintendo mais bon au départ elle as fraudé et Nintendo a eu la décences de lui redonner son compte sans le jeu.
Je vois pas le problème.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
link689
dodogeek tu considère donc qu'un fraudeur est légitime quand il dupe une firme ? Microsoft et Sony procède aussi se genre de blocage en cas de fraude

pour moi la sanction est justifié (comme on dit "nul n'est censé ignorer la loi") et la fleur de lui rendre ses comptes sans le jeux et les crédits me semble logique aussi
Signaler Citer
[HG] TJ619
-Jason- a écrit:
Les utilisateurs de Linux sur ps3 n'ont rien fait pour voir Linux retiré (mais pas restauré par la suite...).

Si ils l'ont fait quand le hack PS3 a commencé et que linux dessus aurait enfin des avantages :lol:
Signaler Citer