Actualité
Metal Gear Solid V The Phantom Pain Metal Gear Online 17 09 2015 screenshot 10

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain en est à six millions

par
Source: DualShockers

Konami a dévoilé son bilan financier pour les neuf mois écoulés. Snake porte l'éditeur.

Konami a publié les chiffres des trois premiers mois de l'année fiscale en cours et son rapport nous permet de savoir que Metal Gear Solid V: The Phantom Pain avait franchi un nouveau cap. En trois mois, la dernière aventure de Snake s'est écoulée à 1 million d'exemplaires, portant son total à 6 millions (résultat comprenant les unités physiques distribuées et les ventes sur les plateformes de téléchargement).

Metal Gear Solid V The Phantom Pain

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain porte donc Konami, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 179,3 milliards de yens (contre 155,9 milliards en 2015, soit + 15 %). En découle un résultat d'exploitation de 17,4 milliards de yens et un profit net de 6,3 milliards de yens (contre 7,7 en 2015, soit - 18 %).

Pour l'exercice fiscal entier, Konami revoit ses plans à la hausse, avec des recettes de 243 milliards de yens et un bénéfice de 9,5 milliards de yens.

Commenter 8 commentaires

Avatar de l’utilisateur
thebigbass
c'est une honte car il est mauvais le mode solo 5/10 car les missions a effectuer sont répétitif le scenario de snake et bien bas , les musiques qui doivent être entrain-ente ne le sont pas et les boss sont juste lamentable car yen a pas beaucoup bouuuuuuuuuuuu!!!!!! :x
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
razac
Certes pas le meilleurs des métal gear mais il le mérite.

Après les goûts et les couleurs sont dans....

Beaucoup de personne ont commencer la licence avec cet épisodes, ils n'ont donc pas à comparer se jeu avec le reste de la saga.

Chaque jeux vidéo est en soit répétitive et on fait à peu près la même choses au bout d'une ou deux heures de jeux.

Je suis de ton avis, ce jeu manque de boss mais bon on fait avec^^
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Glatze Metzger
Si on exclut le divorce entre Konami et Kojima (qui demeure jusqu'au là obscure...), cet opus est simplement magnifique (pour informations je connais bien la saga pour avoir jouer à presque tous les épisodes).

SPOIL: SPOIL: SPOIL: SPOIL: SPOIL:

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Notre mécontentement ne réside pas dans le twist final mais plutôt dans le fait qu'il y aurait une mission 51 non achevée à cause du départ du créateur.


Bref, le jeu mérite bien plus que les 6 millions de copies vendues et qui sait, peut être que Kojima-dono nous pondra une suite bien garnie dans un avenir proche.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Big Boss
Non, le problème du jeu vient du fait que Kojima n'a pas terminé l'ensemble de son travail, ce qui résulte d'un t'as de défauts anormaux pour un jeu de cette envergure. :s

Avec le recul, après l'avoir pas mal bashé, je ne pense pas que le jeu soit mauvais, mais il manque des détails très Métal Gear pour l'apprécier autant que le 1, 3 et 4 :)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Big Boss
Par rapport à ton spoil, je ne pense pas que la 2e fin soit le mécontentement ressenti par les joueurs, je pense a beaucoup de petites choses qui ont rendu le jeu très rébarbatif (avis personnel) et a un manque de clarté et de détails dans le scénario. Et surtout, des incohérences qui ne pardonne pas et des explications tirées par les cheveux... :s
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Glatze Metzger
Vous - toi et les autres- ne faites que dire et redire la même chose ; jeu rébarbatif, histoire incohérente et manque de clarté.
Pour ma part, je trouve certes le fait de devoir faire deux fois la même mission avec une difficulté élevée est nul, il aurait du faire comme avec les autres opus, une difficultés accrue une fois le jeu terminé ; mais en aucun cas des incohérence à moins que j 'ai raté quelque chose.

Concernant la rudesse du jeu, le créateur l'a clairement mentionné avant la sortie du jeu ; et l'information à été reliée par ce même site.

PS: C'est quoi a juste les défauts dont tout le monde parle ?
Signaler Citer